Nouveaux plus-hauts à Tokyo

Après un lendemain de fête un peu difficile (- 0,86 % de baisse mardi), le Nikkei s'est vite ressaisi hier, en établissant un nouveau record depuis septembre 2000. Sans se laisser distraire par les faiblesses de Wall Street la veille, le baromètre de la Bourse de Tokyo a engrangé 1,41 % à 16.194,61 yens, pendant que l'indice large Topix grimpait de 0,98 % à 1.653,92 points.Une nouvelle économique est à l'origine de cette envolée. La production industrielle du Japon a augmenté de 1,4 % en novembre par rapport à octobre, et de 3,3 % sur un an. Les économistes s'attendaient pourtant à une hausse de 1,9 % sur un mois, selon un sondage réalisé par le quotidien économique Nikkei. Mais, il s'agit de la quatrième progression consécutive. "Le chiffre était certes inférieur aux attentes, mais il ne modifie pas notre opinion sur la poursuite de la tendance expansionniste", a commenté Takumi Tsunoda, économiste à l'institut de recherche Shinkin. Les chiffres publiés par le ministère de l'Economie (Meti) montrent aussi que la plupart des secteurs sont concernés par la hausse de la production (automobile, mécanique, électronique, téléphones mobiles, ordinateurs personnels). La hausse boursière a de fait été très bien répartie. Le géant de l'électronique Sony a bondi de 3,5 % à 4.770 yens. Dans les valeurs de haute technologie, Rohm a gagné 4 % à 12.610 yens, Avantest 2,75 % à 11.600, pendant que Tokyo Seimitsu progressait de 2,8 % à 6.870 yens. Dans l'immobilier, Mitsubishi Estate prenait 2,3 % à 2.420 yens. Et le secteur automobile ne restait pas en reste, Toyota s'adjugeant 1 % à 5.990 yens et Honda 0,9 % à 1.194 yens.N. R.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.