Audika entend poursuivre son envolée

Après la déception suscitée par la publication de son chiffre d'affaires annuel, Audika a tôt fait de reconquérir la confiance du marché. Premier réseau français de centre de correction auditive avec 300 points de vente, Audika a présenté hier des résultats annuels supérieurs à ses prévisions, en hausse de 22,8 % à 6,2 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en progression de 23,2 % à 65,1 millions d'euros. Sa marge opérationnelle ressort à 16,4 % contre 16,1 % en 2003. "Le groupe entend démontrer cette année que le faux pas du second semestre 2004 n'était que conjoncturel et ne remet pas en cause le modèle de croissance. La première étape en ce sens est franchie avec la publication d'une rentabilité préservée", indiquent les analystes de Portzamparc.Après une croissance continue depuis son introduction en Bourse en 1998, le cours avait perdu près de 20 % sur un ralentissement conjoncturel du marché courant octobre, traditionnellement le mois le plus important de l'exercice en termes d'activité. Hier, le groupe a regagné 7,97 % à 68,40 euros, portant sa hausse sur un an à plus de 56 % et près de 900 % en six ans.Potentiel de croissance. Il faut dire que le potentiel de croissance du groupe est plus que prometteur. "Non seulement les enfants du baby-boom approchent aujourd'hui la soixantaine, âge auquel la quasi-totalité des gens sont concernés par la presbyacousie (baisse naturelle de l'audition provoquée par la dégénérescence des cellules), mais 85 % des gens qui ont aujourd'hui besoin d'aides auditives n'en portent pas !", souligne Alain Tonnard, président d'Audika.Outre l'arrivée d'une nouvelle génération d'appareils et l'amélioration continue de son savoir-faire marketing, le groupe souhaite poursuivre cette année son maillage géographique pour soutenir sa croissance par l'acquisition de certains des 1.700 points de vente indépendants qui parsèment le territoire français.Caroline Migno

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.