Les normes IFRS profitent à Saint-Gobain

Le groupe de matériaux de construction Saint- Gobain a dévoilé hier le montant des impacts de l'application des normes comptables IFRS sur ses comptes de l'année 2004, qu'il présente ce matin aux analystes financiers. Selon les chiffres arrêtés par le conseil d'administration réuni le 24 mars dernier, le chiffre d'affaires augmente ainsi de 147 millions à 32,17 milliards d'euros, reflétant la prise en compte d'activités annexes, des escomptes clients et des transports sur ventes.Majoration. Le résultat d'exploitation serait majoré de 111 millions d'euros, soit de 4,2 %, à 2,74 milliards d'euros, du fait du reclassement des engagements de retraite en frais financiers et de l'allongement de la durée de vie des immobilisations corporelles, compensant la réintégration des stock-options pour 32 millions d'euros. La marge d'exploitation est portée de 8,5 % à 8,2 %. Le résultat net serait accru de 156 millions d'euros, c'est-à-dire de 14,4 %, en raison de la suppression de l'amortissement des écarts d'acquisition. Les capitaux propres seraient diminués de 7,6 % à 10,9 milliards et la dette nette serait alourdie de 11,7 % à 6,2 milliards : le ratio d'endettement (ou gearing) passera donc de 46,5 % à 57 %. L'objectif d'une croissance de 6 % du bénéfice opérationnel à change constant est confirmé en normes IFRS.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.