Vestas Wind Systems piégé par le boom des éoliennes

Le danois Vestas Wind Systems, premier fabricant mondial d'éoliennes, a annoncé un creusement de sa perte nette semestrielle en un an de 53 à 80 millions d'euros. L'activité ne manque pourtant pas. Les ventes ont progressé de 47 %, à 1,39 milliard d'euros, au premier semestre, portées par une demande atteignant des niveaux historiques. Or, justement, ces niveaux de la demande posent un problème crucial de capacité à Vestas et à ses fournisseurs. Le groupe danois a donc dû passer une provision de 42 millions d'euros pour faire face à des retards sur plusieurs projets, faute de pièces détachées et de capacités de production suffisantes. "La question est bien de savoir si Vestas peut faire face à la demande actuelle", s'interroge ainsi un analyste de Copenhague. D'autant que la compétition s'intensifie et que des "grands" comme General Electric et Siemens ont décidé d'entrer sur ce marché. Hier, l'action Vestas, qui a gagné 57 % depuis le début de l'année, portée par la hausse du prix du baril, a gagné à 0,65 % à Copenhague.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.