La SEC ouvre une enquête formelle sur General Motors

Le constructeur automobile américain fait désormais l'objet d'une enquête formelle, et non plus informelle, de la part de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse américaine. Ouverte l'an dernier, l'enquête informelle portait notamment sur la façon dont General Motors (GM) - et d'autres sociétés américaines - calculait ses engagements de retraite. Le passage de l'enquête au stade formel a provoqué hier en séance une chute de 3,60 % de l'action, à 28,12 dollars. Et, sur le plan obligataire, les investisseurs auraient eu tendance à trouver refuge sur le compartiment des emprunts d'État, offrant un répit aux rendements obligataires qui ont ainsi bénéficié de leur première séance de détente de la semaine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.