Springer possède 76,78 % de ProSieben Sat1

Springer a franchi un pas important en vue de son projet de fusion d'ici à l'été 2006 avec le groupe de télévisions ProSieben Sat1. L'éditeur allemand a annoncé hier qu'il avait obtenu 14,27 % du capital de ce dernier suite à l'offre publique d'achat sur les actions préférentielles qu'il a lancée le mois dernier. Au total, il pourrait ainsi détenir 76,78 % du capital, à condition toutefois que certains actionnaires privés ne reviennent pas en arrière sur leur décision de changer leurs titres, sachant que le cours actuel de 15,40 euros est supérieur aux 14,11 euros de l'OPA. Les actionnaires qui n'apporteront pas leurs actions se verront proposer lors de la fusion des titres du nouveau groupe à une parité restant à déterminer.L'opération reste encore soumise à l'aval de l'office allemand des cartels mais surtout à la KEK, la commission qui contrôle la concentration dans le secteur des médias. L'avis de cette dernière est attendu pour la mi-décembre et certains experts n'excluent pas une surprise compte tenu du pouvoir que va représenter le nouveau groupe avec près de 30 % de parts de marché dans la télévision et des journaux leaders et puissants comme le Bild Zeitung (11,8 millions de lecteurs par jour) et ses journaux satellites. Il est allié de surcroît depuis l'été à l'autre géant du marché, Bertelsmann, pour ses activités d'imprimerie par héliogravure.Rentrées publicitaires. En attendant, l'année se déroule pour le mieux pour l'éditeur allemand. Hier, il a annoncé pour les neuf premiers mois de 2005 une hausse de 12,5 % de son bénéfice net à 156,3 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a crû de 2,3 % à 1,77 milliard. Le groupe impute cette évolution positive au redémarrage des rentrées publicitaires (+ 3,9 %) et aux mesures d'économies mises en place. Le bénéfice d'exploitation (Ebitda) est toutefois ressorti en baisse à 248,3 millions compte tenu d'un effet exceptionnel enregistré en 2004.Bénédicte de Peretti, à Munich

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.