Gas Natural décidé à relever son offre sur Endesa

Gas Natural a finalement déclaré, après avoir affirmé le contraire pendant sept mois, que le prix qu'il est prêt à débourser pour acheter Endesa ne reflète plus sa valeur de marché, alors même qu'expirait ce mercredi le délai pour la présentation d'offres concurrentes. Le directeur général du groupe gazier espagnol, Rafael Villaseca, a indiqué qu'il envisageait de réévaluer son offre.Le 5 septembre, le groupe gazier surprenait le marché en annonçant son intention de lancer une offre hostile sur le premier groupe électrique du pays à 21,3 euros par action, c'est-à-dire 22,3 milliards d'euros, dont 35 % en numéraire et 6 % en actions. L'action a depuis flambé et s'est maintenue au-dessus de ce prix. Hier, le titre a clôturé à 27,15 euros. En février, E.ON est entré dans la danse en proposant 27,5 euros cash, ou 29,1 milliards au total, aux actionnaires d'Endesa. Actuellement, l'offre de Gas Naturel est suspendue provisoirement par un juge du tribunal de commerce de Madrid, considérant qu'il y avait eu collusion dans le pacte scellé et annoncé le même jour que l'OPA par Gas Natural et Iberdrola.Clara Millan, à Madrid

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.