Les ex-dirigeants d'Ahold reconnus coupables

Trois anciens dirigeants du géant néerlandais de la distribution Ahold ont été reconnus coupables d'une fraude comptable de près d'un milliard d'euros, sans enrichissement personnel, et condamnés par le tribunal d'Amsterdam à de la prison avec sursis et des amendes. L'ancien PDG Cees van der Hoeven et l'ex-directeur financier Michiel Meurs ont été condamnés chacun à neuf mois de prison avec sursis et 225.000 euros d'amende, et un ancien membre de la direction Jan Andreae a écopé de quatre mois avec sursis et 120.000 euros d'amende. Les juges ont estimé que les anciens dirigeants n'avaient pas agi pour s'enrichir personnellement, mais pour montrer chaque année une croissance dans les résultats du groupe. Ce scandale comptable, qui faillit mettre en faillite un groupe alors numéro deux mondial de la distribution, avait été durement ressenti aux Pays-Bas qui aiment se présenter comme un modèle de probité, et dont Ahold, né il y a plus de cent ans d'une épicerie de Zaandam (ouest), est un des fleurons financiers.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.