Pliva attend les offres fermes de Barr et Actavis

Le groupe pharmaceutique croate Pliva a demandé à ses actionnaires de ne pas vendre d'actions avant que ses deux prétendants, l'islandais Actavis et l'américain Barr n'aient publié des offres fermes. Barr a indiqué vendredi vouloir proposer 755 kunas croates par action Pliva, soit une valorisation de près de 1,8 milliard d'euros. Actavis avait proposé 735 kunas la veille.Hier, Actavis a officiellement informé le régulateur boursier croate (Hanfa) de son intention de lancer une offre publique de rachat sur Pliva au prix de 735 kunas par action. Elle répond ainsi à une injonction lancée par la Hanfa le matin même.Le groupe islandais, qui détiendrait selon la Hanfa 20,4 % de Pliva, a estimé lundi que le gouvernement croate, actionnaire à hauteur de 18 % du groupe, ne pouvait céder ses titres dans le cadre d'une OPA, mais devait passer par la loi. Une version contestée par Barr et par Zagreb. Pliva est spécialisé dans les médicaments génériques. Il est le premier laboratoire pharmaceutique d'Europe centrale.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.