Bigben Interactive veut sortir du rouge cette année

Bigben Interactive pense que la fin de la crise a sonné. Après avoir enregistré lors de l'exercice clos le 31 mars une perte nette de 16,8 millions d'euros en raison d'une chute de moitié de son chiffre d'affaires à 63,8 millions, la société d'accessoires pour les consoles de jeux vidéo prévoit cette année un résultat brut d'exploitation et un résultat net positifs.De quoi soulager des investisseurs échaudés à plusieurs reprises ces dernières années. Hier, l'action a bondi de 6,78 %. Les mesures de restructuration ont permis d'abaisser le point mort à 60 millions d'euros. Surtout, après le creux de ces deux dernières années, " le marché de l'accessoire est prêt à rebondir avec les nouvelles consoles de jeux ", est persuadé Alain Falc, président de Bigben. Si l'activité devait encore se replier au premier trimestre de l'exercice 2006-2007, moins fortement que lors des mois précédents, Alain Falc estime que cela sera le dernier trimestre de baisse.Car en plus des nouvelles consoles, la société mise sur la sortie d'un jeu de judo élaboré avec David Douillet et surtout sur un nouvel accessoire de simulation, le " Shootpad ", un ballon qui permet de jouer dans des conditions plus réelles aux jeux de football Fifa 2006, et " Pro Évolution Soccer ", les titres les plus vendus en France avec plus d'un million d'unités.Recapitalisation. Reste maintenant pour Bigben à renflouer ses fonds propres, négatifs de 1,2 million d'euros à la fin du dernier exercice. Réunie en début de semaine, l'assemblée générale a voté en faveur du plan de recapitalisation conclu en début d'année avec la Deutsche Bank et la compagnie financière MI29. Ces deux investisseurs ont racheté 30,5 millions d'euros de créances bancaires. Les deux tiers de la somme doivent être convertis en actions à bons de souscription d'actions, le solde étant rééchelonné sur cinq ans à compter du 31 mars 2008. À l'issue de cette opération, qui doit encore obtenir le visa de l'AMF, Deutsche Bank et MI29 détiendront 57 % du capital de Bigben, alors qu'Alain Falc verra sa participation tomber à 17,5 % contre 48,5 % actuellement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.