Mauboussin missionnaire du luxe en Algérie

 |   |  413  mots
Mauboussin fait office de pionnier en Algérie. Créée en 1827 en France, la marque de joaillerie du 20 place Vendôme à Paris se lance un peu dans l\'inconnu en ouvrant sa première boutique de 170 m2 à Alger début septembre. Elle sera située dans le quartier chic de Sidi Yahia, à Hydra sur les hauteurs d\'Alger, où plusieurs marques françaises ont pignon sur rue comme Carré Blanc et Geneviève Luthu. C\'est aussi l\'un quartier fréquenté par toute la jeunesse dorée de la capitale. Dans la première boutique de luxe du pays, le joaillier français proposera des bijoux, des montres, des parfums, des lunettes et des stylos à la clientèle algérienne. \"Il y aura des produits d\'entrée de gamme et des articles haut de gamme pour une clientèle particulière\", explique à \"latribune.fr\" Choukri Djoudi, le partenaire de Mauboussin en Algérie.\"Le marché du luxe en Algérie présente de grandes opportunités. La femme algérienne a changé. Elle est devenue plus indépendante et dispose d\'un bon pouvoir d\'achat, explique Choukri Djoudi. Mais l\'essentiel est surtout d\'offrir Mauboussin aux Algériens, symbole du luxe et de la création avec la conscience aigu qu\'ont toutes les femmes de la valeur et de la réalité des choses\". L\'Algérie, riche en hydrocarbures, dispose également de près de 200 milliards de dollars de réserves de change.Mauboussin vise plusieurs villes algériennesAprès Alger, Mauboussin compte ouvrir d\'autres boutiques dans les grandes villes du pays comme Oran, Constantine, Sétif et Annaba. \"La société algérienne est en pleine mutation : les femmes occupent une position de plus en plus importante, ce qui est tout à fait remarquable pour un pays musulman\", avait déclaré en octobre 2011 le PDG de Mauboussin, Alain Némarq, dans un entretien au magazine français Challenges.En décidant d\'ouvrir une boutique à Alger, Mauboussin cherche à se rapprocher de la clientèle locale, qui pourra désormais acheter les produits de la marque française en dinars. \"C\'est une bonne nouvelle. L\'ouverture d\'une boutique Mauboussin à Alger évitera aux femmes algériennes les déplacements à Paris pour acheter les produits de cette marque\", s\'enthousiasme Hind Benmiloud, avocate et présidente de l\'Association algérienne des magasins franchisés, qui relève l\'inexistence d\'une législation propre à la franchise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :