A comme armée

 |   |  133  mots
La Bundeswehr pourrait être la première victime de l'austérité. Selon une note interne parue dans la presse, le ministère de la Défense devrait être le plus touché par la réduction des dépenses : il lui faudra économiser 400 millions d'euros en 2011, soit près d'un quart de son enveloppe de cette année. Les effectifs de l'armée pourraient être ramenés de 250.000 à 150.000 personnes.Côté français, le ministère élabore un nouveau plan d'économies, qui pourrait être annoncé au début de l'automne. L'inquiétude monte dans les rangs des industriels, qui craignent des coupes dans le budget équipement des armées. Le ministre Hervé Morin avait déjà lancé, en 2008, un plan d'économies avec une baisse des effectifs du ministère de 54.000 personnes d'ici à 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :