Assurance-vie : La forte baisse de Groupama-Gan reste inexpliquée

 |   |  264  mots
Chez Groupama, les années se suivent et ne se ressemblent pas. Bousculant les usages, l'assureur mutualiste avait annoncé plus de trois mois avant la fin de l'année 2008, une rémunération élevée et parmi les meilleures du marché (4,50 % et 4,60 % net de frais selon les produits) des fonds en euros de ses contrats d'assurance-vie. Pour les rendements 2009, Groupama a sagement attendu les premiers jours de janvier 2010 avant d'afficher des taux de 3,70 % pour les contrats exclusivement en euros et 3,90 % pour les multisupports, soit des baisses de 0,80 et 0,70 point. Et contrairement à l'habitude, l'assureur ne fait pas de campagne promotionnelle de début d'année sur un taux pour l'année en cours...S'agit-il d'un changement de poltique commerciale ? Groupama est pour l'heure très silencieux sur le sujet comme sur les raisons de ce passage sous le seuil psychologique des 4 %, malgré les demandes répétées de « La Tribune ». Il est vrai que sa générosité en 2008 a fait baisser ses réserves de bénéfices (la provision pour participation aux excédents, PPE), mais elle ne les a pas vidées pour autant. Il restait à fin 2008, 856 millions de PPE à Groupama Vie (- 11% par rapport à fin 2007) et 128 millions à Gan Assurances Vie (- 56%), selon les calculs du cabinet Facts & Figures publiés dans l'Agefi Actifs du 27 novembre. L'assureur qui voulait rassurer ses clients en 2008 ne semble donc pas avoir peur de les decevoir en 2010. Quant aux explications financières de ce changement de stratégie, il est pour instant sans explication. Le groupe réaffirme simplement sa « politique de gestion rigoureuse ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :