« 2010 a été pour nous une année de trading »

 |   |  334  mots
STRONG>Comment obtenez-vous un taux de 4,25 % sur le fonds en euros ?Nous servons du 4,25 % sur le fonds en euros de notre contrat Hélios Sélection grâce à une gestion très dynamique de notre portefeuille d'actions. L'année 2010 a été pour nous une année de « trading ». Notre investissement en actions a oscillé entre 10 et 15 % de l'encours. Les plus-values réalisées ont contribué à la surperformance de notre fonds en euros par rapport à la moyenne du marché attendue autour de 3,50 %.Avez-vous souscrit des obligations souveraines « à risques » ?Oui, nous avons 10 % de notre encours investi sur des obligations souveraines des pays considérés à risques que sont l'Italie, l'Espagne, le Portugal et l'Irlande. Nous n'avons pratiquement pas d'obligations grecques car le niveau de risque est trop élevé.Et des obligations d'entreprises ?Nous n'avons pas souscrit d'obligations « corporate » de long terme, très pénalisées par les exigences de fonds propres prévues par les nouvelles normes Solvabilité II. Nous avons misé sur la diversification en souscrivant des obligations « high yield » sur des durées courtes de 3 ou 4 ans. Elles représentent environ 3 % de notre encours. Nous avons aussi investi sur des OPCVM acycliques, afin de décorréler les actifs entre eux.En 2010, 97 % de la collecte s'est portée sur le fonds en euros, est-ce le cas au Conservateur ?Non, pas du tout. Sur une collecte nette de 825 millions d'euros en 2010 en hausse de 16 % par rapport à 2009, 42 % s'est investie sur des fonds en unités de compte.Le fonds en euros reste pourtant attractif...Mais la baisse du taux de rendement est inéluctable. Prochainement, compte tenu de l'inflation qui augmente, le taux réel de l'assurance-vie en euros tombera entre 0,5 et 1,5 %. Nous croyons davantage au marché actions qu'au marché obligataire dans les années à venir. Nous conseillons donc à nos clients d'investir une partie de leur épargne sur d'autres supports, comme les fonds Conservateur Opportunité qui garantissent le capital et 100 % de la performance d'un indice boursier au bout de 9 ans. Propos recueillis par S. So.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :