un rapport pointe un système éducatif « sous tension »

 |   |  170  mots
Il est des fuites qui tombent mal. Alors que Luc Chatel a assuré fin août que tout était fait pour que la rentrée se fasse dans les meilleures conditions, malgré les protestations des enseignants contre les suppressions de postes et la réforme de leur formation, un rapport de l'inspection général de l'administration de l'Education nationale et de la recherche (IGAENR), très critique, a été dévoilé vendredi par l'AFP et l'Agence Emploi Formation (AEF). Ce rapport, établi à l'aide des remontées des correspondants académiques de l'inspection sur la préparation de la rentrée 2010, pointe un système éducatif « sous tension », des problèmes de remplacement, notamment dans le secondaire, et une qualité du système affecté par les suppressions de postes. Selon ce document, les choix budgétaires de la rentrée 2010 préparent « assez peu l'avenir ». Le ministre de l'Education nationale a réagi dimanche sur RTL en assurant avoir préparé la rentrée en tenant compte de ces constats.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :