Gliss-Speed, le kart électrique écolo se jette à l'eau

 |   |  360  mots
Silencieux et sans permis, il se pilote à l\'aide d\'un joystick, atteint une vitesse de pointe de 14 nœuds (25 km/h) et dispose d\'une autonomie de plus deux heures... Le concept du Gliss-Speed est né dans la tête de Jérémy Benichou, ingénieur formé à l\'Icam (Institut catholique des arts et métiers) de Nantes. En 2010, porté par le réseau Entreprendre et la Technopole de Laval, Jérémy Benichou fonde Aqualéo avec un capital de 250 000 euros le soutien d\'Oséo et de la région des Pays de Loire. Deux ans plus tard, le concept de karting nautique électrique aboutit. Une trentaine d\'engins ont été commercialisés en 2012 pour un chiffre d\'affaires de 300.000 euros. Une goutte d\'eau au regard du potentiel représenté par les bases nautiques, les parcs de loisirs, les plans d\'eau nationaux et internationaux, où la solution Aqualéo, à mi-chemin entre le pédalo et le jet-ski, n\'existe pas. Pour accompagner son développement, Aqualéo élargit, actuellement, son capital à des partenaires financiers et industriels.Cap à l\'exportRécemment entrée au capital, la société angevine SIAM, spécialisée dans l\'agencement et l\'assemblage de mobilier urbain, assurera désormais la fabrication des engins, jusqu\'ici produits en Mayenne. Homologué en catégorie D (maritime) - il peut s\'éloigner à deux miles des côtes -, le Gliss-Speed, qui peut-être piloté dès l\'âge de 14 ans, vise à la fois le marché des plans d\'eaux intérieurs et les activités littorales. \"En France, bien sûr, mais aussi en Europe (Allemagne, Autriche, Suisse...) et dans l\'Hémisphère Sud, précise Philippe Piard, directeur commercial de l\'entreprise, qui veut s\'appuyer sur un réseau de distributeurs. Nous avons un partenaire à Dubaï et cherchons à renouveler l\'expérience en Guadeloupe, à la Réunion, à Maurice, Madagascar, où nous sommes en test\".Vendu 10 000 euros l\'unité (avec deux batteries et un chargeur), l\'engin, revendique un coût d\'exploitation de 10 à 20 centimes de l\'heure. \"Loin des onéreuses charges des bruyants concurrents essence\", dit-il. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :