Après la panne, l'opérateur mobile O2 indemnise finalement ses clients

 |   |  323  mots
Une semaine après sa méga-panne qui a affecté son réseau mobile pendant 24 heures, l\'opérateur britannique O2 a enfin annoncé les modalités d\'indemnisation des clients touchés, qu\'il a identifiés et représente environ un tiers de ses 23 millions de clients. Resté silencieux depuis le 14 juillet, le numéro deux du mobile britannique a indiqué mercredi soir qu\'il allait offrir 10% de remise sur la facture des abonnés à un forfait, « soit l\'équivalent de 3 jours » gratuits, qui sera appliquée en septembre de façon automatique. Les clients en carte prépayée auront droit à 10% de crédits en plus à l\'achat de la prochaine recharge, en septembre également. C\'est « un geste de bonne volonté et pour dire que nous sommes désolés » explique l\'opérateur, qui précise que la panne était d\'origine logicielle, comme chez Orange. Orange campe sur son dédommagement d\'une journéeAutre geste commercial de la filiale de Telefonica : un bon d\'achat offert à tous ses clients cette fois-ci, d\'une valeur de 10 livres (environ 12,75 euros), à utiliser en magasin sur l\'achat d\'un téléphone ou d\'un accessoire par exemple. Du côté de la France, Orange n\'a pas l\'intention de modifier les modalités de sa panne nationale du 6 juillet, malgré les critiques des associations de consommateurs, notamment l\'UFC Que Choisir qui réclamait une réduction plutôt qu\'une journée de consommation gratuite (appels et SMS). Les clients d\'Orange ont commencé à recevoir depuis quelques jours le SMS les prévenant de la date précise à laquelle ils bénéficieront de cette journée, prévue entre le 3 et le 9 septembre (les 26 millions de clients étant lissés sur la semaine). Pour les abonnés à un forfait illimité, le dédommagement est 1 Go de données à consommer sur le mois de septembre.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :