KKR confirme son retour aux bénéfices

 |   |  242  mots
capital-investissementKohlberg Kravis Roberts (KKR) confirme son rétablissement. Hier, le géant américain du LBO (54,8 milliards de dollars d'actifs sous gestion, 36,9 milliards d'euros) a publié un bénéfice net de 656,6 millions de dollars au troisième trimestre, contre une perte de 465,6 millions un an plus tôt. Un chiffre à relativiser cependant, puisqu'il ne tient pas compte du coût lié à l'absorption de sa filiale cotée à Amsterdam, KKR Private Equity Investors, évalué à 300 millions de dollars. Cette opération avait permis à la société de gestion d'être cotée sur Euronext et, ainsi, de faire un premier pas vers son introduction en Bourse à New York, projet avorté en 2007 en raison de l'accélération de la crise.Au cours des neuf premiers mois de l'année, KKR a investi 1,1 milliard de dollars, dont une majeure partie pour le rachat d'Oriental Brewery à Anheuser-Busch InBev en mai dernier. Le fonds dispose encore d'une enveloppe de 14,2 milliards de dollars. « Si les conditions économiques restent difficiles, nous observons également des signes d'amélioration, en particulier sur le marché de la dette [?]. Nous voyons des opportunités intéressantes d'investissement dans le monde entier, dans de nombreux secteurs », ont déclaré dans un communiqué les cofondateurs de KKR, Henry Kravis et George Roberts.Hier, le titre KKR & Co a cloturé en hausse de 1,93 %, à 8,97 dollars, à la Bourse d'Amsterdam. A. M.656,6 millions de dollars C'est le bénéfice net publié pour le troisième trimestre 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :