Anne Brucy à France Bleu : retour aux sources

 |   |  449  mots
En prenant mi-mai la direction de France Bleu, le réseau des stations locales de Radio France, Anne Brucy boucle un parcours qui débute en 1982. À l'époque, jeune journaliste, elle tourne dans les locales de Radio France, en Corse, dans le Berry...En charge d'un des premiers magazines radio consacrés aux médias, « Radiocom » sur France Inter de 1989 à 1994 en tandem avec Roland Mihaïl, elle avait quitté le journalisme en devenant conseillère en communication de Pierre Dauzier, patron d'Havas. Directrice de la communication du groupe Havas, elle rejoint en 2000 la chaîne France 3, à la même fonction. En 2004, nommée directrice de France 3 Nord Pas de Calais Picardie, elle retrouve le terrain local de ses débuts. Retour à Paris en janvier 2010, dans la nouvelle organisation de France Télévisions, en charge du marketing et de la communication des réseaux. Un poste qu'elle quitte très vite à l'appel de France Bleu. Le réseau de 41 stations cherche un successeur à Christiane Chadal, qui a souhaité partir fin mars. Avec ce retour à la radio, aux régions et à la proximité, en charge d'un réseau de 1.400 personnes (dont plus d'un millier en régions), Anne Brucy boucle la boucle. Prendre la relève de Christiane Chadal, c'est pour elle, citant une formule d'Edgar Faure, « d'abord continuer, ensuite commencer ». De fait, la stratégie, qui décline chaque émission d'une grille commune avec des sujets, des acteurs et des interventions d'auditeurs locaux, selon le slogan « Vu d'ici » de France Bleu, a porté ses fruits en termes d'audience. Les 41 stations (42 depuis juin, et bientôt 43) de France Bleu rassemblent 3,9 millions d'auditeurs chaque jour, (Médiamétrie, janvier-mars 2010) contre 3,57 un an plus tôt, ou 3,2 millions en septembre-octobre 2008, creusant l'écart avec RMC parmi les radios généralistes.Chantier en coursSi les huit délégués régionaux et les 42 directeurs de stations sont les patrons de terrain, il appartient à Jean Beghin, ex-délégué à la direction de l'antenne de France Inter, qui vient d'arriver comme adjoint aux programmes d'Anne Brucy, de coordonner la programmation de toutes les stations. Le chantier en cours est la refonte de la tranche 12 h-14 h. Pour l'information, Stéphane Capron, lui aussi ancien journaliste du réseau local, conserve le poste de directeur adjoint, qu'il occupe depuis 2006. Enfin, Thierry Piccolo est le troisième pilier de l'équipe dirigeante. Rattaché à Radio France, en charge des questions techniques, il est celui qui « écrit » le son France Bleu. Des procédés de traitement du son qui font que, toutes les stations France Bleu ont une « couleur » sonore commune, qui les distingue à l'oreille d'autres stations, comme il y a un son France Inter, Culture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :