La « taxe Google » sur la pub en ligne bientôt examinée au Sénat

 |   |  117  mots
La commission des Finances du Sénat a adopté mercredi, dans le cadre du projet de loi de finances 2011, sur proposition du rapporteur du budget, Philippe Marini, une taxe de 1 % sur les achats d'espaces publicitaires réalisés par les annonceurs sur les sites tels que Google, Facebook, Microsoft ou Yahoo. Cette « taxe Google », qui est censée rapporter entre 10 et 20 millions d'euros par an, a pour objectif de renchérir le coût de la plate-forme publicitaire du moteur de recherche et de s'attaquer au problème de ces groupes qui échappent à la fiscalité française. Cette taxe sera examinée en séance publique dans les jours qui viennent au Sénat, puis à l'Assemblée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :