Xerox profite de son expansion dans les services

 |   |  265  mots
Il y a un peu moins d'un an, en septembre 2009, Xerox faisait, à la manière d'IBM ou de HP, un pas de géant dans les services en rachetant ACS. Affiliated Computer Services (ACS) est spécialisé dans le BPO (« business process outsourcing »), c'est-à-dire la sous-traitance de fonctions comme la gestion des feuilles de paie et le recouvrement de créances, pour les entreprises et les administrations. Les résultats trimestriels publiés jeudi par le géant américain des imprimantes numériques confirment la pertinence de cette acquisition de 6 milliards de dollars, la plus importante de l'histoire de Xerox. Le chiffre d'affaires s'est envolé de 48 % au deuxième trimestre, à 5,5 milliards de dollars (4,2 milliards d'euros), ce qui a contribué à la hausse de 62 % du bénéfice net, à 227 millions. Mieux, le groupe a relevé son objectif de bénéfice par action pour 2010, à 88, voire 92 cents.Il faut dire que, grâce au rachat d'ACS, le chiffre d'affaires de Xerox dans les services a triplé, à 2,53 milliards de dollars au deuxième trimestre, soit 46 % de l'activité globale du groupe. Or le métier des services est autrement plus lucratif que la vente d'imprimantes, surtout dans le contexte actuel de dématérialisation des documents, qui a provoqué une chute de 16 % du marché mondial des imprimantes et des photocopieurs, en 2009. À l'inverse, le marché du BPO affiche une croissance annuelle de l'ordre de 5 %. Grâce à ACS, Xerox a par exemple remporté en mai la sous-traitance du système d'information du programme d'assurance-maladie Medicaid en Californie. Un contrat de 1,6 milliard de dollars, qui court sur dix ans. C. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :