L'université d'été du Medef se penche sur l'après-crise

Pour la deuxième journée de l'université d'été du Medef, dont La Tribune est partenaire, deux intervenants prestigieux : Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, et le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris.

1 mn

Plus de 5.000 participants sont inscrits cette année à la onzième université d'été du Medef, baptisée cette année d'un proustien "A la recherche des temps nouveaux" : la crise, ou plutôt la sortie de crise, fait recette. La Tribune anime trois tables rondes sur le campus d'HEC.

Pour la deuxième journée de l'université d'été du Medef, deux intervenants prestigieux : Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, et le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris.

(interview et point de vue en lien de cet article ci-contre).

1 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
"Place aux enfants" dans le sens Medef-ien, çà signifie qu'il faut développer le travail des enfants chez les fournisseurs chinois. Non ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
nous sommes entres dans un monde ou le vieux n'a plus sa place , il faut etre productif , les vieux et invalides sont devenus des charges pour le systeme capitaliste , non rentable donc jetable , le probleme est humain , a quoi bon faire des enfants ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est très choquant ce commentaire " un monde de vieux, qui va payer" et qui à payé pour eux, lorsqu'il à fallu reconstruire, et pour leurs ancêtres qui ont massivement péri lors des deux guerres mondiales? Nous apierons TOUS et avec joie encore, c'e...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La question est choquante et maldroitement présenté, de ce ton vulgairement provocateur que Bayrou revêt depuis ses mésaventures éléctorales de 2007! UN MONDE DE VIEUX? et cela coûte, voire cela pèse. Et que coûte le sacrifice des ancêtres sur les ch...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
premiere reaction immediate et surtout sur le titre - combien d'entre eux sont un jour restés à la maison pour garder le petit dernier qui est malade ... - et puis : place aux enfants , bien ! mais combien de nos dirigeants s'accrochent a leur fo...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
MDR avec votre reprise. Ouvrez les yeux, de 1 à 7 milliards d'humains en 1 siècle dans un environnement fini. C'est quoi vous les financiers votre vision de l'avenir???? 15 milliards d'humains dont 12 milliards voir plus qui crèvent la faim et la s...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
l'après crise permet de ne pas parler de la crise ! on va en avant on se montre positif oubliés les souffrances , les traitrises, les mensonges , les paroles en l'aire on attaque Royal , on defait le PS , on alimente les rédactions de communiqués bre...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.