Délocalisations  : tous responsables

 |   |  282  mots
Par Odile Esposito, rédactrice en chef à La Tribune.

Salon automobile de Genève, conclusion des états généraux de l'industrie : le thème de la désindustrialisation des pays occidentaux, et de la France en particulier, sera à l'honneur cette semaine. Une fois de plus, chacun va désigner les coupables, suggérer ses remèdes. En oubliant que, sur ce sujet, nous sommes tous responsables.

Responsables les entreprises, car ce sont elles qui choisissent où elles produisent. Si Armor Lux fabrique ses vêtements en Bretagne et si Seb exporte vers la Chine les poêles Tefal de son usine savoyarde, c'est que toutes deux l'ont décidé. Alors qu'Apple, ce modèle d'innovation qui fait rêver toute l'industrie de la planète, préfère, lui, sous-traiter la production de ses iPhone ou de ses iPad dans des pays à faibles coûts de main-d'oeuvre.

Responsable aussi, le consommateur. C'est lui qui achète, lui qui décide. A lui d'exiger des informations sur le produit qui lui est proposé. Il a obtenu de connaître la provenance des fruits, de la viande ou des vêtements qu'il met dans son panier. Pourquoi n'exige-t-il pas le même niveau de renseignements sur les voitures, les machines à laver ou les écrans plats entre lesquels il hésite ? Il ne modifiera peut-être pas son choix, mais au moins le fera-t-il en toute connaissance de cause.

Responsable, enfin, le gouvernement qui préfère trop souvent les effets de manche médiatiques aux solutions plus élaborées. A désigner à la vindicte populaire Renault, Total, ou, naguère, Michelin ou Danone, il fait croire aux Français que ses champions nationaux ne cherchent qu'à s'en mettre plein les poches. Dommage...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2012 à 16:43 :
Très intéressante proposition de la journaliste de mentionner de façon obligatoire le lieu de production du produit. C'est déjà le cas en Suède, en Croatie ou en Serbie.
a écrit le 11/10/2012 à 22:05 :
C'est aux parlementaires de décider ce qui doit rentrer en France et sous quelles conditions. Ils sont payer pour celà. Eux font les lois et nous on achètes. Qu'ils fassent leur boulot au lieux de cumuler les postes.
a écrit le 11/10/2012 à 22:01 :
Il est urgent de délocaliser les journalistes. Pour lire les commentaires actuels, un journaliste africain ou vietnamien fera le même travail pour moins cher.
CQFD
a écrit le 01/03/2010 à 21:16 :
Arrêtez ce genre, culpabiliser c'est un peu gros : vous avez un pull chinois et des verres de lunettes faits aux EU, vous travaillez sur un Mac., votre voiture est ... allemande, etc ... c'est facile tous coupables ? Non ! à la tête d'un pays il y a un chef qui décide en dernier ressort de tout et qui donne le " la " du commerce (importations ce n'est pas vous qui décidez, ni moi, exportation item ). On a gardé des chefs trop longtemps (démocratie) on se rend compte des méfaits après coup.
Réponse de le 11/10/2012 à 22:08 :
Il faut arrêter de culpabiliser les citoyens, c'est sur les politiques qu'ils faut taper, c'est eux qui décident.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :