La France à contre-emploi

Par Olivier Provost, directeur adjoint de la rédaction de La Tribune.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Les pays occidentaux, la France en tête, pourraient bien avoir fait un très mauvais calcul. Ils ont misé sur la course à la valeur ajoutée pour les produits et les technologies. Elle risque de se révéler en partie un leurre. Trains, avions, automobiles, téléphones, ordinateurs, logiciels : demain, sinon déjà aujourd'hui, les Chinois, les Indiens et autres Brésiliens vont le faire aussi bien que nous, sinon mieux, en tout cas pour moins cher. Et pas seulement le bas de gamme ou en sous-traitance.

L'ex-empire du Milieu produit un TGV qui n'a pas grand-chose à envier à ses rivaux français, allemands ou canadiens et des Airbus qui pourraient demain envahir la planète. Et nos champions du luxe ont beau le nier : qui dit que, d'ici à quelques années, les sacs chics des belles dames de Shanghai ne seront pas griffés "made in China" et non "made in France" ? Pire encore : cette maldonne concerne aussi l'emploi. Le rêve occidental de laisser aux pays émergents les usines tournevis et les travaux de main-d'oeuvre risque fort de se transformer en mirage, voire en cauchemar. Le fait que les besoins de la France pour les prochaines années soient beaucoup plus dans les effectifs non qualifiés que dans l'ingénieur, le financier et le commercial de haut vol a de quoi inquiéter sérieusement.

Que dirons-nous aux étudiants sortis des universités et autres écoles spécialisées ? Allez voir à Pékin s'il y a du travail ? A cet égard, la démographie que de nombreux experts présentent comme une des chances de l'Hexagone en garantissant une partie de la croissance et de la consommation futures pourrait aussi se révéler un poison si l'emploi n'est pas au rendez-vous alors que le nombre de retraités explose. L'Allemagne, ce pays qui vieillit mais qui a su, en se réformant, mieux protéger ses postes à valeur ajoutée, pourra davantage s'appuyer sur l'immigration pour les secteurs peu qualifiés.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.