Dacia Duster : le SUV entrée de gamme qui vend du rêve

Par Nabil Bourassi  |   |  389  mots
(Crédits : Renault)
La nouvelle mouture du SUV de la filiale roumaine de Renault gagne en esthétique avec des lignes plus affûtées et une silhouette plus robuste. Son intérieur austère et ses accélérations très laborieuses temporisent néanmoins notre enthousiasme...

La voiture la plus vendue du groupe Renault... Ce n'est ni l'Espace (loin de là), ni le Captur dont on ne cesse de louer le succès, ou le Kadjar... C'est bien le Duster ! Et pas seulement sous les couleurs Dacia, la marque roumaine rachetée par le français en 2000. Le Duster est vendu sous le badge Renault en Amérique Latine, en Russie, en Inde...

Son renouvellement était très attendu puisque le succès du modèle fait qu'il n'est plus seulement un outil de conquête mais également un excellent argument de fidélisation. Les conducteurs Dacia sont parmi les plus fidèles parmi les marques automobiles européennes. Ce ratio se place au niveau des marques premium allemandes ! Incroyable pour une marque pourtant low cost.

Excellent rapport qualité-prix

C'est de là que provient le malentendu : de marque low cost, Dacia offre en réalité des produits de qualité ou du moins avec un excellent rapport à son prix. Le nouveau Duster conforte parfaitement la marque dans ce cahier des charges.

Sur le design, Dacia s'offre le luxe de ne pas rompre sur les codes stylistiques... Comme une marque allemande ! Le nouveau Duster garde sa silhouette mais voit sa calandre rafraichie, sa signature lumineuse modernisée. Ses flancs sont également plus musclés, les lignes sont affûtées. Son aspect rustique lui confère une véritable aura baroudeuse! Le nouveau Duster paraît plus moderne, plus robuste... Plus SUV ! Voilà une belle réussite !

On note également des efforts pour rendre l'intérieur plus sympathique, mais difficile, y compris dans cette finition "prestige" de ne pas se lasser de cet univers tout en plastique que seul l'écran GPS, minimaliste, vient toutefois égayer. Heureusement, le Duster offre un confort de conduite amplement satisfaisant. Sur notre version 125 chevaux essence, elle s'est montrée parfaitement à la hauteur, même si on regrette son gros manque de reprise en côte ou en dépassement.

Un achat rationnel

L'achat d'une Dacia est, par essence, un achat rationnel. Mais avec le Duster, l'achat devient émotionnel puisqu'il permet d'offrir l'univers des SUV. On découvre  assez rapidement les limites de cette émotion (planche de bord triste et accélérations laborieuses). Il n'empêche que le Duster est parti pour rester l'un des best-sellers du groupe au losange.