Une peinture dépolluante qui détruit le formaldéhyde

Par latribune.fr  |   |  107  mots
La première peinture dépolluante est capable de capter et de détruire plus de 60 % du formaldéhyde présent dans une pièce. (Crédits : Reuters)
Le formaldéhyde, un composant présent dans la majorité de notre mobilier, peut être source de cancers. Pour l'éliminer, la PME Onip a pensé à une peinture... intelligente.

Contrairement à ce que l'on peut penser, l'air intérieur est huit fois plus pollué que l'air extérieur. Or, nous y passons plus de vingt heures par jour ! En cause principalement : le formaldéhyde, un composant présent dans la majorité de notre mobilier, qui peut être source de cancers.

Pour l'éliminer, la PME Onip a mis au point la première peinture dépolluante, capable de capter et de détruire plus de 60 % du formaldéhyde présent dans une pièce. Son secret ? L'intégration dans la peinture d'une résine spéciale, qui attire les molécules de formaldéhyde et les élimine.