Pourquoi Macron a raison de vouloir augmenter la CSG

L'évolution du modèle social français, mis en place après la fin de la Seconde Guerre mondiale, devient un thème majeur de la présidentielle 2017 particulièrement dans le débat autour de l'avenir de la Sécu. Entre les solutions préconisées par Fillon et celles de Macron, la seconde semble bien plus équitable et moderne.
Philippe Mabille

7 mn

Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron. (Crédits : Reuters)

Au cœur de la campagne présidentielle, le travail et son avenir dans une économie en plein bouleversement numérique, robotique et "ubérisée" ; mais aussi, son corollaire, les protections auxquelles il est associé. Parmi celles-ci, outre le sempiternel débat sur le droit du travail et sa flexisécurité, un sujet fait particulièrement l'actualité en ce moment : que faire du modèle social français issu des ordonnances de 1945 ? Et en particulier de son grand principe, l'assurance maladie universelle.

Pour les uns, c'est un thème de campagne traditionnel de la droite, le système est financièrement à bout de souffle et il convient de le réformer en profondeur. Selon François Fillon, notre système de santé doit évoluer dans son mode d'organisation et de financement. Il a donc évoqué cette idée en réalité assez vieille de distinguer, dans la part des dépenses remboursables, les grands risques (maladies chroniques, cancer, etc.) et les « petits » risques, ce qu'il est convenu d'appeler le rhume hivernal, qui ne seraient plus pris en charge par la Sécu. Mal lui en a pris car, même à droite, le sujet divise. Un sondage Harris Interactive publié ces derniers jours le montre : 38% des Français sondés se montrent très réticents à l'égard de cette idée de laisser les risques « légers » à la seule charge des assurances complémentaires.

"Il n'est pas question de privatiser l'assurance-maladie"

Face à la bronca générale provoquée par son projet, François Fillon a été obligé de préciser, dans un article publié dans le Figaro, ses intentions :

« J'entends réaffirmer le principe d'universalité dans l'esprit des ordonnances de 1945. L'Assurance maladie obligatoire et universelle, pilier de la solidarité, doit rester le pivot dans le parcours de soins dont le médecin généraliste est l'acteur clé. Elle continuera à couvrir les soins comme aujourd'hui et, même, mieux rembourser des soins qui sont largement à la charge des assurés, comme les soins optiques et dentaires. Il n'est donc pas question de toucher à l'assurance-maladie et encore moins de la privatiser. »

Voilà qui est clair et François Fillon a bien perçu le danger de s'engager plus avant dans cette voie. Car, seul le médecin est en mesure de déterminer, en fonction de l'état de santé d'un patient, si un « petit » rhume est ou non le signe d'une affection potentiellement plus grave. On rejoint là un vieux précepte de la médecine chinoise : il faut soigner les gens « en bonne santé » car, lorsqu'ils tombent vraiment malades, cela risque de coûter plus cher, y compris en heures de travail perdues.

Bien sûr, François Fillon a raison sur un point : le retour apparent à l'équilibre des comptes sociaux dont s'est vantée sans vergogne Marisol Touraine, la ministre de la Santé, est en partie factice. La gauche ne s'est pas privée de dérembourser des soins, et l'optique comme le dentaire restent très mal pris en charge. Ce sont des points qu'il veut d'ailleurs améliorer, tant mieux. Mais il n'apporte guère de réponses nouvelles et convaincantes notamment sur le financement.

Redéfinir le modèle social de 1945

C'est d'ailleurs ce que lui a répondu Emmanuel Macron dans son discours du 10 décembre : « Dérembourser les petits soins, quelle en est la conséquence ? C'est que les classes moyennes iront moins se soigner, c'est qu'on ira moins se couvrir contre les petits risques, c'est qu'on ira plus facilement vers les maladies les plus graves. » Exit donc, au moins pour le moment, la réforme Fillon. Ceci ne veut pas dire qu'il ne faut pas redéfinir le modèle social de 1945, pour l'adapter aux réalités du 21e siècle, avec un monde du travail plus mouvant, plus d'indépendants dont beaucoup, notamment dans l'économie « ubérisée », peinent à accéder à une protection sociale minimale. Santé, retraite, chômage, comment donner accès à tous à un socle de garanties fondamentales et comment trouver un mode de financement équitable et adapté au XXIème siècle ?

De ce point de vue, la proposition d'Emmanuel Macron de revoir le mode de financement, au travers d'un transfert des cotisations salariales, maladie et chômage, vers 1,7 point de CSG, est une piste intéressante. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'elle est évoquée. Sans coût supplémentaire pour l'employeur, elle permettrait d'abord d'augmenter le salaire net de tous les salariés. Lionel Jospin avait essayé de le faire en 2001, puis la majorité actuelle en 2014, mais à chaque fois cette réforme avait buté sur un obstacle constitutionnel, qui vient de la distinction entre cotisations sociales et impôts.

Aller au bout de la logique de Michel Rocard

Ce que propose Macron est de lever cet obstacle constitutionnel et d'aller au bout de la logique de Michel Rocard, inventeur de la CSG : mettre fin à la logique du paritarisme pour certains risques sociaux et étatiser (et non pas privatiser) l'assurance maladie et l'assurance chômage en les fiscalisant. Ce, au nom d'une logique devenue évidente à l'aube des années 2020 : l'emploi, devenu plus rare et plus volatil, ne peut plus rester le principal contributeur de notre modèle social. Si on veut le réinventer, il faut donc, selon Macron, que l'Etat, régulateur de l'intérêt général, prenne les responsabilités que ne sont pas capables de prendre les partenaires sociaux.

Une vraie innovation politique

Ce modèle « beveridgien », solidaire, à l'opposé du modèle « bismarkien », assurantiel et contributif (et en faillite), est une vraie innovation politique. Elle ne s'oppose pas au maintien d'un système de soins décentralisé et concurrentiel auquel les professionnels de santé comme les patients sont attachés. Elle n'exclut en rien de mieux le gérer, au travers de réseaux de soins, ni de lutter contre les abus ou les gaspillages. Mais elle permettra de faire payer à tous les revenus, ceux du capital comme ceux des retraités, une part du financement d'une protection sociale qui fait partie de notre héritage commun. S'adressant aux retraités aisés, également détenteurs de la part la plus importante du patrimoine financier, Emmanuel Macron a eu une formule assez « rocardienne » pour les convaincre :

« Je leur demande (cet effort) pour leurs enfants et leurs petits-enfants (....) et pour que le travail paye »...

Au moins, cela a le mérite d'avoir été dit. Par un candidat qui par ailleurs espère bien aller loin en 2017. Une chose est sûre, les Français ne sont plus dupes des bobards qu'on leur sert : pour continuer à bénéficier d'un système de santé universel, il faudra bien accepter de contribuer plus, d'une façon ou d'une autre. Ou bien se résoudre à ce que le socle des soins remboursés de façon socialisée soit réduit. Compte tenu des évolutions démographiques, l'augmentation de la contribution sociale généralisée des retraités les plus aisés, qui ont bénéficié de revenus de remplacement bien meilleurs que ceux qui sont promis à leurs enfants et petits-enfants, et qui vont selon toute probabilité consommer la part la plus élevée des dépenses de santé, n'est pas une piste à écarter sans la regarder de près. D'un point de vue d'équité intergénérationnelle, elle apparaît en tout cas bien plus juste que celle consistant à faire porter la solidarité sur les seuls grands risques, qui concernent par définition plus les plus âgés, tandis que les "petits" bobos, ceux qui concernent les jeunes enfants et les actifs, seraient renvoyés à des régimes complémentaires dont il reste à démontrer que ce choix ne sera pas plus coûteux au final et surtout beaucoup moins équitable. Si on veut redéfinir un modèle social juste pour les protections du travail et des risques de la vie, mieux vaut augmenter la CSG que la TVA...

Philippe Mabille

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 146
à écrit le 09/03/2018 à 15:19
Signaler
La discussion sur l'augmentation de la CSG pour les retraités: est lelle justifiée? Il ne faut pas oublié que certains retraités (les anciens) ont travaillé 45 puis 40 puis 35 heures, avec des cotisations plutot salées. Ils ne sont pas forcément des...

à écrit le 02/01/2018 à 13:21
Signaler
bravo monsieur macron 1.7% de csg sur des retraites de 900 E alors que tout ces politiques s'exonere de cette fameuse taxe sur leurs indemnitees parlementaire et autres il faut osée ???????? rendez vous dans quatres ans sans parler de l'ISF

à écrit le 29/12/2017 à 12:03
Signaler
macron:les retraites ne font pas de bruits mais il ne vont pas t oublier

à écrit le 10/12/2017 à 20:55
Signaler
j'invite tous les retraités actuels et futurs polypensionnés à signer la pétition qui se trouve sur le site MES OPINIONS. Halte à la spoliation des retraités polypensionnés. Le système de retraite français est injuste, pervers, cynique... CHANGEONS...

à écrit le 06/09/2017 à 19:35
Signaler
Et bien sûr seuls les retraités paieront un impôt sur l'augmentation de la CSG !!! Double peine et personne ne s'étonne. Les retraités ayant l'habitude de faire des économies,ils en feront un peu plus et ayant moins de moyens, ils ne feront pas march...

à écrit le 24/08/2017 à 8:13
Signaler
L'augmentation de la csg est un raccourci électoral. En fait il veut ménager les salariés et donc les 3 millions de chômeurs bidons et tous les etrangers venus en France pour les centaines d'allocations qui permettent de rester à la maison et de...

à écrit le 25/07/2017 à 19:29
Signaler
Ben oui tiens faire payer les pauvres pour enrichir les riches c'est bien. Surtout taxer les retraités qui ne peuvent rien faire que de se taire c'est bien. Ne vous arrêtez pas, allez au fond de votre pensée. SE DEBARASSER DES VIEUX C'EST BON POUR ...

à écrit le 31/05/2017 à 21:52
Signaler
Pendant que les citoyens se querellent les uns les autres... "moi j'ai travaillé à 14 ans, oui mais moi je paye ta retraite... etc..." le pouvoir en place va remplir ses caisses. Diviser pour mieux régner... Une expression vieille comme le monde mai...

à écrit le 15/05/2017 à 12:09
Signaler
Les retraites vont baissées a cause de la CSG ( 1.7 % ) a partir 1197 euros pour une personne et 1837 euros par mois pour un couple … Même les petites retraites car la CGS est calculée sur le revenue fiscal de référence exemple la retraite de mon épo...

à écrit le 09/05/2017 à 21:45
Signaler
Comme d'hab', on va faire payer une partie des salaires (ici la part des cotisations chômage et maladie) par les non-employeurs (ici les retraités). À ajouter au CICE (41 milliards par an) : Macron continue Macron, ce "socialisme" Hollando-Rocardien ...

à écrit le 08/05/2017 à 11:00
Signaler
je crains le pire avec Macron, vu comme il gère son budget personnel, il a gagné plus de 3 millions € et il n'a pas de bien immobilier (tout est au nom de sa femme) ah ah, 300000€ de dette, une épargne de 196 000€, c'est un homme de la finance il con...

à écrit le 08/05/2017 à 10:58
Signaler
je crains le pire avec Macron, vu comme il gère son budget personnel, il a gagné plus de 3 millions € et il n'a pas de bien immobilier (tout est au nom de sa femme) ah ah, 300000€ de dette, une épargne de 196 000€, c'est un homme de la finance il con...

à écrit le 04/05/2017 à 11:29
Signaler
Il ne faut pas oublier que les retraités les plus aisés participent déjà par les impôts. En effet l'abattement de 10% est plafonné ( environ 3400€ ) à partir d'un certain niveau de revenu. Plus d'impôts, toujours plus..... Et qui payera la taxe d'...

à écrit le 30/04/2017 à 14:31
Signaler
Il ne reste plus qu'à demander à euthanasier les retraités ! On oublie que les retraités ont cotisé pendant 40 ans pour leurs parents et que nos enfants doivent en faire autant !

à écrit le 28/04/2017 à 6:43
Signaler
Ce qui m'exaspère le plus c'est que on s'en prend toujours au mêmes quand il faut faire un effort! la classe qui travaille dur, ou la classe qui à travaillé dur pendant plus de 40 ans voire 50 ans avec des horaires parfois de plus de 50 heures semain...

le 05/05/2017 à 14:50
Signaler
Cette même génération qui a travaillé dur mais qui s'est aussi gavée jusqu'à la gueule en laissant aux autres générations l'ardoise sociale, économique et environnementale.

le 09/05/2017 à 21:54
Signaler
Cher Yagyuu, j'ai commencé à bosser en 1973. Nous n'avons pas été épargné par le chômage (3 x pour moi), la désindexation des salaires, de l'échelle mobile des salaires Delors, la désinflation compétitive Bérégovoy, les CSG etc rocardiennes, labaise ...

à écrit le 27/04/2017 à 12:34
Signaler
Je suis contente de constater que beaucoup de retraités sont révoltés par l augmentation de la CSG.Les retraités actuels qui ont travaillé plus de45Ans sont bien souvent dans l obligation d aider leurs enfants avec le chômage et la baisse des sal...

à écrit le 24/04/2017 à 23:45
Signaler
Tout le monde doit payer de l'impôt - Cotiser à la S.S. et à toutes les caisses. Nous avons payé toute notre vie pour les familles (les enfants ne payant pas de S.S.) pour les chômeurs, etc.... Ce serait la moindre des choses avec toutes les aide...

à écrit le 24/04/2017 à 18:46
Signaler
Comment peut on envisager d'augmenter la CSG. Si l'on regarde bien elle nous coûte, individuellement, plus cher que les impôts. Seulement c'est plus subtil car elle est prélevée sur le salaire. Faites le calcul de ce que vous payez annuellement en CS...

à écrit le 17/04/2017 à 20:52
Signaler
Le mieux c'est de na pas augmenter ni la CSG ni la TVA et que l'état gère mieux son budget en déficit depuis 1974.

à écrit le 17/04/2017 à 14:07
Signaler
Le gouvernement Hollande pendant 5 ans n'aura fait qu'augmenter les impôts et les taxes et c'est pour cela que le peuple a rejeté Mr HOLLANDE Or Mr Macron lui en remets une dose par la hausse de CSG, par la taxation à 30% des placements financiers, ...

à écrit le 20/03/2017 à 6:23
Signaler
Mr Macron veut supprimer la taxe d'habitation pour 80 % des foyers? je suis perplexe! Jai cru comprendre que le seuil de revenu serait fixé à 20 000 Euros de revenu annuel par part. Ne c'est il pas trompé de chiffres plus tôt 20% au lieu de 80 %? ...

à écrit le 19/03/2017 à 15:12
Signaler
Recette de l'état : impôt 25%, TVA 51% https://www.google.fr/search?q=recette+budget+france&client=safari&hl=fr-fr&prmd=nimv&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiC9IHj3OLSAhVLuhQKHXh-DiEQ_AUICCgC&biw=1024&bih=649#imgrc=sgedF8BlP53R6M: La TVA e...

à écrit le 13/03/2017 à 14:05
Signaler
M Macron, augmenter la CSG aux retraité est profondément injuste! Ces retraités n'ont déjà pas eu la moindre augmentation de leur pension depuis 2012! Vous devriez savoir que la plupart de ces retraités ont commencé à travailler à 14 ans avec des...

le 13/03/2017 à 23:15
Signaler
Optimiste, pas pour le programme de Macron, en tout cas! Tout à fait d'accord avec vous, Macron, se dit irresponsable , sur le fait que les pensions retraite n'ont pas été augmentées, depuis 3 ans ! et alors qu' il poursuit dans cette voie , de ré...

le 19/04/2017 à 17:48
Signaler
Bonjour bien d'accord avec vous et c'est pour cette raison que je ne voterais pas Mr Macron et tous les retraités devrait en faire autant.

à écrit le 13/03/2017 à 12:40
Signaler
Bonjour, Augmentation de la CSG, programme flou de Mr Macron, la plupart des retraités payent déjà 6% sur leurs pensions, donc les pensions , (qui n'ont pas été augmentées depuis 3 ans!) vont encore être réduites! Attendez vous que tous les retrait...

à écrit le 05/03/2017 à 3:45
Signaler
La france est des pays développés , celui qui a l'indice de gini le plus faible parmi les plus pauvres. Le système de redistribution fonctionne donc très bien contrairement au discours ambiant et la classe moyenne tend de plus en plus vers les pauvr...

à écrit le 01/03/2017 à 0:54
Signaler
Mon explication sur la profonde injustice de la CSG NE VOUS A PAS PLU POUR QUE VOUS NE LE FASSIEZ PAS APPARAÎTRE DANS LES REACTIONS.....

à écrit le 23/12/2016 à 9:56
Signaler
franchement, augmenter la TVA ou la CSG n'est pas très différent : dans les deux cas, on substitue un impôt à des cotisations sociales, donc on fiscalise le financement (modèle Beveridgien) de la sécurité sociale.

le 23/12/2016 à 15:31
Signaler
A ceci près que la tva taxe la consommation la csg taxe les revenus et donc l'épargne c à d du revenu non consommée.

à écrit le 20/12/2016 à 21:22
Signaler
Mais qu'est ce que c'est que cette histoire? Il y a bien longtemps que TOUS les revenus, y compris ceux du capital, paient les cotisations sociales, y compris la CSG. Et les retraités aussi la paient! Alors que nous raconte Macron? Il veut être prési...

à écrit le 20/12/2016 à 18:27
Signaler
Sans doute trouve-t-il qu'il n'y a pas assez d'impôts en France. La question n'est pas de trouver des ressources, mais de baisser les dépenses, sinon on va dans le mur et vers l'appauvrissement généralisé. Décidément il es bien socialiste, ce dont p...

le 30/04/2017 à 14:37
Signaler
Non Macron n'est pas socialiste. Il est le pur produit de la voyoucratie financière qui tente de nous imposer sa dictature du fric.

à écrit le 17/12/2016 à 16:41
Signaler
Mieux vaut taxer les énergies fossiles. Cà réduira les importations et la pollution. C'est absurde d'augmenter encore la CSG qui va toucher la majorité alors que des efforts importants d'efficience énergétique sont à faire mais aussi d'efficience éco...

à écrit le 17/12/2016 à 11:52
Signaler
C'est une politique de gauche Macron a dit deux choses taxer les dividendes ce qui va continuer de faire fuir les investisseurs potentiel de France et augmenter la CSG sur les retraités des classes moyennes et supérieur c'est un refrain qui circule a...

le 23/12/2016 à 15:40
Signaler
Au risque de vous déplaire je vous ferai remarquer qu'il y a des carrières bien plus "dur" que la votre et qui pourtant sont taxés comme vous. De plus si on vous retire 20€ de plus vous ne vous en rendrez pas vraiment compte alors que les petites ret...

le 21/03/2017 à 17:20
Signaler
L'AME a augmenté de 100 % entre 2009 et 2015

à écrit le 17/12/2016 à 8:35
Signaler
La CSG, une flat tax qui ne dit pas son nom.. mais révélatrice de l'usine à gaz à la française, suite aux petites retouches faites en catimini (qui finissent pas énerver le contribuable et rompre l'acceptabilité aux impôts)..Une dérive insidieuse des...

le 07/03/2017 à 19:08
Signaler
D'accord avec ce récapitulatif ! de 1%, nous voilà à des taux incroyables : impôt le plus injuste qui soit car pas dégressif, et il impacte bien trop les petites retraites, et aggrave le petit revenu foncier des plus modestes qui s'en sortent en loua...

à écrit le 16/12/2016 à 21:45
Signaler
le seul vrai impôt juste est la TVA ! Et c'est celui qui rapporte le plus. Tu consommes tu paies. Tu consommes pas tu paies pas. Je suis sur alors de ne pas trop payer d'impôts car je ne consomme que ce dont j'ai réellement besoin .

à écrit le 16/12/2016 à 17:07
Signaler
Cet homme est décidément le seul en phase avec son temps et capable d'appréhender l'avenir avec intelligence et sans démagogie. Retraité de l'Education Nationale, je connais les difficultés de mes enfants et appréhende celle de mes petits enfants. Je...

le 16/12/2016 à 21:38
Signaler
moins on gagne, moins on paie, et plus on profite du système ! La France l'eldorado pour migrants de tout sorte.m Marre de toujours payer plus pour entretenir des étrangers qui maintenant nous envahisse. Marre de pénaliser les familles qui élèven...

à écrit le 16/12/2016 à 16:09
Signaler
Ce sont les concurrences déloyales faîtes au travail déclaré qui sont responsables de nos déficits, comme le travail au noir, le bricolage (facilité par les 35 H) la robotisation et les délocalisations. Macron , comme Fillon, n'en parle pas. La TVA...

à écrit le 16/12/2016 à 11:30
Signaler
les retraités du privé ont travaillé largement plus que les actifs actuels et cotisé dans le même rapport ; il n'y a pas de raison de les pénaliser par une diminution arbitraire de leurs pensions nettes perçues . il serait utile de comparer la contr...

le 16/12/2016 à 15:42
Signaler
Vous n'avez pas du voir une fiche de paye depuis longtemps, car les taux de cotisation ont sacrément augmenté. A part si vous êtes un ancêtre vous avez profité de la retraite à 60 ans, et peut être de 40 années de cotis: tout ça c'est fini. Enfin la ...

le 18/12/2016 à 18:04
Signaler
réondre à Wak up et oui, j'ai cotisé plein pot pendant quarante ans d'affilée et pris ma retraite à 64,5 ans . ces cotisations me donnent donc le droit à toucher un montant qui a été défini par la loi , même si la réforme Balladur instaurant un réfé...

le 19/12/2016 à 11:31
Signaler
" l obligation" dans un système Ponzi peut s'arrêter très vite...A fortiori si la base de la pyramide sait pertinemment qu'elle n'aura rien quand viendra sont tour...Votre comparaison avec les générations antérieures est passionnante et moi j'y vois ...

à écrit le 16/12/2016 à 9:16
Signaler
Tout cela est bien beau, mais la France est déjà la championne toutes catégories des impôts et taxes : dire que la solution c'est encore d'augmenter les taxes c'est revenir aux idées du début du quinquennat de Hollande qui pensait tout régler en augm...

le 16/12/2016 à 10:09
Signaler
Vous avez parfaitement raison, du reste si la France n'a jamais réussie en 5 ans à rattraper son retard de croissance sur nos voisins et surtout l'Allemagne, c'est bien suite à la douche fiscale de début de quinquennat Pire si la croissance françai...

à écrit le 16/12/2016 à 9:00
Signaler
Il faudrait qu'un économiste nous explique la différence entre une fiscalité sur la production, incluse dans les prix de la production des entreprises, donc soumise à la concurrence internationale, et une fiscalité sur la consommation, genre TVA soci...

à écrit le 16/12/2016 à 8:35
Signaler
C'est Théophile qui se rapproche le plus de la vérité. Encore un effort pour envisager de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique ( réduire la fiscalité sur la production pour la reporter sur la consommation d'énergie). Hulot av...

à écrit le 16/12/2016 à 6:49
Signaler
Un contrôle des prix sur les médicament devrait être mis en place. Quand l'état donne au citoyens, il n'y a plus de concurrence, le citoyen ne regarde plus les prix. Un accord de fait se produit et les prix montent de manière artificiel.

à écrit le 15/12/2016 à 22:30
Signaler
Ben si le système est déficitaire et qu'on ne peut plus augmenter les produits c'est qu'il fait baisser les dépenses non ?

à écrit le 15/12/2016 à 20:48
Signaler
difficile de ne pas dire que la sec soc ne doit concerner strictement que ceux qui cotisent ou ont cotisé à la sec soc et pas financer des non contributeurs, et supprimer la limite de cotisation des cadres, et la on n'est pas en déficit. Idem les al...

à écrit le 15/12/2016 à 18:25
Signaler
Marisol Touraine se vante d'avoir redressé les comptes de la sécurité sociale mais en réalité en imposant une complémentaire à tous, elle dérembourse de plus en plus et c'est les complémentaires qui prennent le relais. Ce qui est sûr, c'est que la sé...

à écrit le 15/12/2016 à 18:10
Signaler
Et loyer fiscal, l'an prochain ou 2018, pour Punir celles et ceux qui ont commis le délit de vouloir etre " propriétaire " de leur logement. Tout et Tout, appartient à l'Etat Communiste français.

à écrit le 15/12/2016 à 17:16
Signaler
Oui il faut aller vers une étatisation de la protection sociale par un financement plus important par l'impôt. Mais il faut savoir de quel impôt on parle : => Pour le non contributif (prestations ne concernant pas que les salariés et plutôt constant...

le 16/12/2016 à 8:41
Signaler
Essayez de raisonner avec un prélèvement sur la consommation d'énergie, car la TVA sociale n'est pas suffisante. Merci.

à écrit le 15/12/2016 à 17:15
Signaler
Je trouve que la question du financement de la sécurité sociale est complètement hors sujet .Je suis retraité depuis trois ans et donc je n'ai eu aucune augmentation depuis trois ans. J'ai eu un problème de santé et ce n'est surement pas un petit bob...

le 16/12/2016 à 10:40
Signaler
"la sécurité sociale ne rembourse rien [...] et donc la mutuelle ne rembourse rien" C'est pas parce que la sécu ne rembourse rien que la mutuelle aussi, au contraire son but est de compléter la sécurité qui ne peut pas tout payer.

le 16/12/2016 à 18:51
Signaler
Souvent les remboursements des mutuelles dépendent du tarif sécu genre 200 %, 500 % du remboursement sécu. Or en maths, si vous multipliez zéro même par 1 000 pour cent, cela fait tout de même zéro (o). Pour la même raison, quand vous êtes retraité ...

à écrit le 15/12/2016 à 16:47
Signaler
Il faut taxer la rotique qui prend le travail de l'homme dans tous les domaines de l'industrie !

le 15/12/2016 à 20:04
Signaler
QUOI??????? HEIN!!!!!!!! A rien compris.

à écrit le 15/12/2016 à 15:07
Signaler
très bonne idée mais exclusivement pour les journalistes qui ne paient pas d'impôts !!!!!

à écrit le 15/12/2016 à 14:59
Signaler
Voici voila un autre Mr taxe! Il est bien socialo notre Macron, aucun doute à ce sujet!!!

le 16/12/2016 à 10:38
Signaler
Et Fillon qui augmente la TVA de 2% c'est un socialo aussi?...

à écrit le 15/12/2016 à 13:58
Signaler
Prendre encore de l argent aux retraités c est ca le programme de Mr Macron ???c est pas nouveau !!c est vrai qu il était à bonne école pendant 4 ans au gouvernement de gauche !!!ce monsieur n aura pas ma voix et beaucoup de gens se trompe sur ses in...

à écrit le 15/12/2016 à 12:49
Signaler
Les retraités ont des pensions gelées depuis 3 ans alors que les prix augmentent significativement , impôts locaux, électricité, gaz , assurances, péages, transports etc... Les retraités concernés ont la double peine , blocage des pensions et ils pa...

le 15/12/2016 à 13:50
Signaler
vous avez creusé le trou à vous de participer plus activement à le combler. Regarder le niveau de pension chez nos voisins, vous comprendrez qu il faudrait bloquer encore la votre pendant des années à défaut de pouvoir la baisser. Ce sont les dépens...

le 15/12/2016 à 14:02
Signaler
100% d'accord avec BA. Il y en a marre d'être tondus chaque année de plus en plus ras, alors que rien n'est fait pour réduire les dépenses de l'état, des collectivités locales et de tous les machins publics.

le 15/12/2016 à 15:16
Signaler
Réponse à BA, j'écris justement sur ce site pour inciter toutes ceux et celles qui ne veulent plus cracher au bassinet fiscal Français de s'en aller sous d'autres cieux puisque le seul vrai avantage des retraités, quels que soient leurs revenus et de...

le 15/12/2016 à 15:22
Signaler
Il faudrait savoir : les retraités paient l'IR parce qu'ils ont des bonnes pensions. Sinon, ils n'en paient pas. Et j'aimerais qu'on parle un peu de la "double peine" des post baby-boomers aussi... J'ai l'impression que c'est plutôt la "double fête...

le 15/12/2016 à 19:26
Signaler
A celui qui regarde le niveau de pension de nos voisins. Qu'il soit patient, son tour viendra. Et quand il sera à la retraite, il ne dira plus la même chose. Il est un peu trop facile de porter des accusations sur une partie de la population. Le tro...

le 15/12/2016 à 20:12
Signaler
Moi aussi, 98 centimes sur 5 ans. Dépenses publique 58% du PIB et 57% de taxation ou imposition. Mais qui se gave ici? Un mois puis tchao, bye, adios.

à écrit le 15/12/2016 à 12:42
Signaler
Philippe Mabille oublie de préciser un point fondamental. Cette année, l'Etat va financer la sécurité sociale à hauteur de 92,6 milliards d'euros, c'est 14,8 milliards d'euros de plus qu'en 2014. 92,6 milliards d'euros dont: - 51,5 milliards d...

le 15/12/2016 à 21:29
Signaler
Bonjour, en réalité la secsoc actuellement n'est quasiment pas en déficit, si elle touchait la totalité de la csg elle serait même excédentaire. Sauf qu'il s'agit de renflouer les erreurs de gestion de 1994 à 2011 par des gouvernements totalement ...

à écrit le 15/12/2016 à 11:56
Signaler
Bien que j sois très bientôt retraité, je pense que les retraités doivent contribuer plus au système de santé car ce sont eux qui consomment le plus du système de santé. Je pense qu'on doit instituer une contribution proportionnelle pour maladies lié...

le 15/12/2016 à 13:31
Signaler
Bonjour, Je suis à peu près d'accord sur ce que vous dites, une petite chose me gêne un peu , "les retraités doivent contribuer plus ". Je suis retraité depuis 10 ans, toute ma vie professionnelle (43 ans) j'ai été cadre et j'ai cotisé un MAXIMUM ,...

le 15/12/2016 à 14:07
Signaler
@ Emmanuel_R: avant de chercher des contributions, la 1ère urgence est de nettoyer le système de santé et la sécurité sociale de tous les abus qui grèvent le système: prestations inutiles et de confort, contrôle strict des ayant-droits, VSL inutiles,...

le 15/12/2016 à 15:11
Signaler
A 65 ans, vous contribuerez nettement plus et cela grâce à votre mutuelle qui vous demandera près de 37% de plus de cotisation: c'est mon cas. soit plus de 5800 euros par an.

le 15/12/2016 à 15:48
Signaler
vous avez beau le tourner et retourner dans tous les sens ,avec une population qui vieillit, il y a plus de pensions de retraite et de frais médicaux, ici comme ailleurs. Faire peser son financement sur les salaires, c'est se tirer une balle dans le...

le 15/12/2016 à 19:11
Signaler
Sur le fond, on peut etre d'accord avec Emmanuel. Mais c'est oublier qu'avec une espérance de vie qui a beaucoup augmenté au cours des dernières décennies, un retraité ne dépense guère plus qu'un actif en soins médicaux. Ce qui coute cher ce sont les...

le 16/12/2016 à 9:46
Signaler
@gerard71 "Mais c'est oublier qu'avec une espérance de vie qui a beaucoup augmenté au cours des dernières décennies, un retraité ne dépense guère plus qu'un actif en soins médicaux" Données réelles : 70% des dépenses de santé d'une personne sont ...

à écrit le 15/12/2016 à 11:55
Signaler
Ce qui va se passer, c'est exactement comme pour la sécurité sociale: les gens recevront une indemnité chômage assez basse et ils devront cotiser à des complémentaires chômage privé. Comment une personne avec un salaire de 5000 ou 6000 euros va faire...

le 15/12/2016 à 15:59
Signaler
Faire vite pour retrouver un boulot plutôt que de "glander"pendant 2 ans? Renseignez vous sur la sociologie des gens au chômage, vous verrez que ceux qui émargent à 6000 euros n'ont pas de problème. Par ailleurs, si cela veulent cotiser à une complém...

le 15/12/2016 à 16:20
Signaler
À ce niveau de salaire on possède une qualification qui permet de trouver un boulot....sinon on est un gros fainéant. À 800 euros d assedic on fait comme les autres on se démerde...

le 15/12/2016 à 20:15
Signaler
Je pose la question, j'ai évidemment pas la réponse. (Pour les commentaires un peu cyniques)Il y a le cas de figure d'un chômage conjoncturel, de transition (5 ou 6 mois), ça fait pas de vous un glandeur... Mais je crois que la personne va soit éparg...

à écrit le 15/12/2016 à 11:55
Signaler
Ce FISCALISME OBSESSIONNEL nous dégoute de vivre.

à écrit le 15/12/2016 à 11:16
Signaler
L'important dans une campagne électorale est de comprendre qui roule pour qui au niveau des médias. La clarification de ligne de la Tribune vis-à-vis des candidats franc mac nous éclaire sur la ligne éditoriale de ce journal.

à écrit le 15/12/2016 à 11:13
Signaler
A ce rythme là, vous devrez bientôt vous intituler "La Tribune de Macron"

le 15/12/2016 à 18:30
Signaler
C'est exactement la remarque que je me suis faite!

à écrit le 15/12/2016 à 11:09
Signaler
Mon avis Je suis d’accord sur le constat du système actuel. Moins de salariés ce sont des recettes qui échappent aux régimes sociaux. Mais cette réforme sera une réduction du pouvoir d’achat des retraités. Les plus faibles pensions ne seraient pas c...

le 15/12/2016 à 13:25
Signaler
Rétablissez les taux de prélèvement pour la retraite aux taux des années 70 et répartissez uniquement les sommes collectées entre les retraités. Ils arrêteront vite de se plaindre de leur retraite actuelle. Et si vous n'êtes pas contents de votre mu...

le 15/12/2016 à 15:36
Signaler
@truc je n'ai jamais dit que j'étais mécontent de ma mutuelle. je donne seulement l'exemple que beaucoup de salariés en activité ignorent. le montant de ma cotisation est dans la moyenne des autres mutuelles et mes remboursements par rapport aux aut...

à écrit le 15/12/2016 à 11:06
Signaler
A ce rythme là, vous devrez bientôt vous intituler "La Tribune de Macron"

à écrit le 15/12/2016 à 10:29
Signaler
NON je suis en totale opposition avec l'augmentation de la CSG qui pénalisera une fois de plus le pouvoir d'achat des salariés, retraités petits ou moyens, car cette taxe est applicable en totalité sur les revenus en général alors que la TVA lorsqu'e...

le 15/12/2016 à 14:10
Signaler
le taux supérieur de T.V.A Passant de 20% à 22% le jean's à 10 eur passera à 10. 17 et celui de 60eur à 61 eur. Si 27% 10.58 et 63.50eur

le 15/12/2016 à 17:20
Signaler
Il faudra les deux : TVA sociale pour la retraite, augmentation de CSG pour la solidarité.

à écrit le 15/12/2016 à 10:06
Signaler
Avec un taux de prélèvements parmi les plus haut du monde, le sujet n'est pas d'en rajouter une couche mais de revoir complètement la structure de la fiscalité pour la faire revenir dans la moyenne Européenne avec une lisibilité accessible au plus gr...

le 15/12/2016 à 15:35
Signaler
ABSOLUMENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bien Trop difficile ! pour tous les politiques, y compris extremes. Et leur relève est assurée avec les jeunes- vieillards : Hamon, De Montebourg, NKM, Le Pen ( tante) Besancenot. Julliard...

le 15/12/2016 à 17:25
Signaler
Revoir la structure oui (car c'est trop compliqué), avoir des coûts de production des services publics alignés oui...par contre aligner le taux de la redistribution entre personnes physiques, pourquoi ? Les pays scandinaves ont une forte redistributi...

à écrit le 15/12/2016 à 10:02
Signaler
Notre système de santé est encore parmi les plus performants et égalitaires au monde, avec des ratios couts/bénéfices performants. Certes la situation se détériore et des optimisations sont nécessaires. Il faut gérer des structures complexes, la négo...

à écrit le 15/12/2016 à 10:02
Signaler
augmenter la csg sur les salaires? le francais a deja les charges sociales le plus elevees du monde, et le ' coin fiscal' pose un tres gros pb augmenter la csg sur le capital? vu le niveau d'imposition faudra pas s'etonner que plus personne n'invest...

le 15/12/2016 à 11:05
Signaler
Visiblement vous n'avez pas bien compris... L'objectif affiché est de remplacer une grosse part des cotisations payées sur les salaires (à savoir l'assurance maladie) par de la CSG payable sur tout revenu. Le salaire aurait certes un prélèvement su...

le 15/12/2016 à 13:41
Signaler
a maltus: un retraité qui gagne 1300 euros par mois fait donc parti des rentiers qui règleraient la note. Quand au revenu du Patrimoine à force de le taxer (plus de 50% avec l'IR dans la majorité des cas) cela entrainera un effondrement total des i...

le 16/12/2016 à 9:42
Signaler
@martine Pour tous ceux qui nous citent "le petit retraité à 1300€/mois", c'est soit de la sénilité, soit de la malhonnêteté crasse. Non, le petit retraité à 1300€ de retraite par mois n'est pas concerné, à moins qu'en plus de ces 1300€ de retraite...

à écrit le 15/12/2016 à 9:30
Signaler
Ce type est un hysterique, comment des gens sains d'esprit peuvent-ils croire a ses balivernes ? Mystere. Une replique du bismuth ?

le 15/12/2016 à 13:34
Signaler
Il a l'avantage de se tenir éloigné des partis qui pillent et détruisent la France depuis plus de 40 ans. Il y a bien des millions de masochistes qui continuent à voter LRPS à chaque élection. Des dizaines de millions de citoyens acceptent notre régi...

à écrit le 15/12/2016 à 9:06
Signaler
L'augmentation de la TVA est plus logique Elle touche les produits importes En France le capital est plus impose qu"ailleurs donc qui dit augmentation de la CSG dit fuite de capitaux dont nous avons besoins pour combattre les fonds de pension etra...

le 15/12/2016 à 11:14
Signaler
L'augmentation de TVA sauce Fillon:je monte la TVA et j'exonère de charges les copains du cac40.Pour Macron,c'est une baisse unilatérale des charges,c'est plus honnete Quand on a le taux de prélèvement le plus important,augmenter la TVA en dit long ...

le 15/12/2016 à 17:30
Signaler
Il faut faire la TVA sociale sur les produits en effet et non sur les services (qui ne s'importent pas) et traiter des charges liées au travail (retraite par exemple) et non à la solidarité où ceux qui ne consomment pas mais thésaurisent doivent auss...

à écrit le 15/12/2016 à 8:53
Signaler
C est peut etre une bonne idee et souhaitable pour la france mais ca n a aucune chance d etre appliquee, vu que ca heurte les interets des retraités qui sont la partie la plus importante de l electorat (les jeunes votant peu). Donc on continuera avec...

le 15/12/2016 à 10:32
Signaler
Les papy-boomers vous saluent bien car ils partent de plus en plus comme les jeunes à l'étranger et sont défiscalisés: plus de CSG, ni de CRDS ni de CAPA et au Portugal plus d'I.R. pendant 10 ans.

le 15/12/2016 à 11:08
Signaler
+1; les flemmards de jeunes.

à écrit le 15/12/2016 à 8:21
Signaler
L'auteur de l'article a mal lu ou entendu Rocard. La CSG devait être un prélévement à large assiette et à faible taux. La large assiette s est encore élargie avec le temps ( cf assurance vie ) et le taux est passé de 1,1% à un taux de 15,5 % ! ( au 1...

le 15/12/2016 à 17:34
Signaler
A partir du moment où on compte les transferts dans les dépenses, ce taux ne veut pas dire grand chose. Il est très élevé aussi au Danemark où tout va très bien (faible déficit, faible dette, bonne croissance, faible chômage, gens heureux, etc...).

à écrit le 15/12/2016 à 8:00
Signaler
Monsieur Macron déroule un programme a travers les journalistes "porte-parole"! Mais ce monsieur ne représente que lui-même et ses ambitions! Un job a la commission de Bruxelles peut être!

à écrit le 15/12/2016 à 7:08
Signaler
Et quand la CSG pompera 50% de nos revenus, qu'on crèvera de faim, que feront nos "politiques" si mal inspirés et si nuls ?

le 15/12/2016 à 13:37
Signaler
La vraie question : combien de temps allons nous encore les laisser faire?

le 15/12/2016 à 17:41
Signaler
La CSG est faite pour être redistribuée. Donc 50% ça permet de redistribuer 1000 euros à chacun (et on n'a plus besoin des autres impôts directs). Une fois payés les services publics à la personne aujourd'hui gratuits (protection, assurance maladie, ...

le 16/12/2016 à 9:38
Signaler
@wxc Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais pour l'instant, les baby-boomers concernés par cette réforme sont la première génération de l'histoire à vivre à la fois mieux que les générations précédentes et mieux que les suivantes. Leur niveau ...

à écrit le 15/12/2016 à 6:49
Signaler
Il faut néanmoins précisé aussi que c'est lui qui a mis sur la table la suppression de l'ISF que tout les libéraux réclament désormais en coeur. Par ailleurs, les plus fortunés échappent a l'impôt de manière colossale. Ce qui veut dire que ce seront ...

à écrit le 15/12/2016 à 6:40
Signaler
Monsieur MACRON ,vous voulez de l'argent : voila quelques pistes : -Suppression de la moitié des députés et des sénateurs -Suppression de nombreuses agences nationales qui ne servent à rien sinon à gaver quelques amis ou battus d'élus -Non cumul ...

le 15/12/2016 à 11:17
Signaler
Maais ça ne marchera jamais!Vous voulez ruiner les 3/4 du pays?La croissance économique ne peut exister que grace a la croissance du clientélisme

le 15/12/2016 à 14:00
Signaler
D'accord, système de retraite identique pour les fonctionnaires. Mais pour compenser, salaire semblable également à ceux privé, pour niveau d'étude et expérience équivalente. Car ce n'est absolument pas le cas actuellement (suffit de voir les grille...

le 16/12/2016 à 9:33
Signaler
@gege Contrairement aux élucubrations de la droite, les fonctionnaires sont pour un "alignement des régimes et conditions", puisqu'au passage ils gagneraient des grosses augmentations salariales, une mutuelle, un 13ème mois, un CE, des primes d'int...

à écrit le 15/12/2016 à 1:45
Signaler
ça a le mérite d'être Rocardien, un vrai social libéral :) article très explicite et intéressant pour enfin une grande réforme sociale pour tous sans toucher a la TVA !

à écrit le 14/12/2016 à 23:09
Signaler
augmenter encore la pression fiscale déjà excessive par rapport aux autres pays d'Europe voila l'avenir et la modernité ???? la CSG est passée de 8% à 15,5% sur le revenu des placements mais cela ne suffit pas voyons 17,2 et pourquoi soyons plus m...

le 15/12/2016 à 2:39
Signaler
Les 20% de cette C.S.G-C.R.D.S, quadruplée par la Communiste Aubry en 1997, seront atteints, ajoutons les autres impots sur la meme " source"" 70% en tout. N'oublions pas les " Droits " sur la Mort, ce qui reste après les impots de toute une vie, ga...

le 15/12/2016 à 18:00
Signaler
" En marche " pour le cap de 20% puis de 25%....çà n'aura jamais de fin pour cette C.S.G-C.R.D.S pour le moment à un taux Fou de 15.5% s'ajoutant à 45% d'I.R et l'I.S.F ( le dernier, et seul au monde et les excessifs et déchainés, impots locaux . et...

à écrit le 14/12/2016 à 23:08
Signaler
@kiabi, parce que Fillon tu trouves qu'il a l'air sympa?

à écrit le 14/12/2016 à 22:56
Signaler
EXELENT RAISONNEMENT? ??

à écrit le 14/12/2016 à 22:27
Signaler
On l'a compris article après article, La Tribune roule pour Macron. On commence par du Fillon-bashing primaire, on continue en s'émerveillant sur le caractère "beveridgien" des propositions du néo-hollando-rocardien et on va finir comme à chaque prés...

le 15/12/2016 à 0:12
Signaler
ben vos paysans ils se suicident à la chaine, y en a une grande partie qui gagne pas un kopeck et la MSA, que je connais bien, c'est un gouffre géré par les agriculteurs. Scoop au fait, quand on a une population qui vieillit on paye plus de retraite ...

le 15/12/2016 à 2:44
Signaler
Cà oui, " la Tribune " a rédigé un plaidoyer Socialo-Communiste, que Macron et le Parti Socialiste peuvent copier-coller sur leur site

le 15/12/2016 à 3:28
Signaler
Votre derniere phrase est vraie. Il est absurde de ne pas suivre cette voie.

le 15/12/2016 à 11:20
Signaler
Mon bon sens paysan me fait dire que Fillon a fabriqué +600 milliards de dette puisqu'il était l'exécutant de Sarkozy, qu'il a fait voter les budgets en déficit à l'assemblée et qu'il a signé les paiements des dérapages budgétaires. Mon bon sens pay...

à écrit le 14/12/2016 à 22:08
Signaler
Antisocial, antisocial, antisocial, ça y est presque comme Trust !

à écrit le 14/12/2016 à 21:50
Signaler
L'état prélève 57 % de la richesse nationale et ne cesse d'augmenter la dette. 2100 milliards en 2016 plus 100 milliards de plus chaque année pour boucler un budget public qui n'est plus à l'équilibre depuis 1974? Macron , homme de la finance interna...

le 15/12/2016 à 0:06
Signaler
vous êtes fatiguant avec votre retraite bloqué depuis 3 ans, vous avez le ressortir combien de fois?? Macron augmenterait la CSG de tout le monde, y compris sur le capital, sauf pour les petits retraités. Ca se fait à prélèvement constant, donc pas d...

le 15/12/2016 à 12:12
Signaler
Votre retraite ne serait pas bloquée si nous étions capables de créer des richesses pour la payer! Contentez-vous de toucher votre pension en silence et laissez les actifs créer de la richesse.

le 16/12/2016 à 9:29
Signaler
Toujours les fameux 57% fantasmés, fourre-tout fort commode dans lequel vous incluez tout et n'importe quoi, y compris des côtisations à des systèmes assurantiels (sécu, chômage). Quand aujourd'hui un salarié paye 30€de mutuelle et 100€ de côtisatio...

à écrit le 14/12/2016 à 21:25
Signaler
Purée quand je vois sa tronche ça me fout les boules. C'est physique ce n'est pas ma faute

le 19/12/2016 à 10:36
Signaler
Ca serait bien d'aller au delà de l'aspect physique!!! Plus sérieusement, au vu des commentaires et de ma petite expérience: 1) Il faut que tout le monde fasse des économies: Les salariés: 3 jours de carence pour éviter les abus d'arrêts de tra...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.