James Grant donne son avis sur la crise, l’or et la politique de la Réserve Fédérale

 |  | 0 mots
Lecture 1 min.
Grand spécialiste des cycles du crédit, James Grant édite la lettre spécialisée Grant's Interest Rate Observer. Il a récemment été invité par la chaîne CNBC et a donné son point de vue sur la situation financière actuelle (avec un tropisme pour les Etats-Unis). Selon lui, si les contrôleurs de la Réserve Fédérale auditaient leur propre établissement, ils ne pourraient que décider de sa fermeture. Et de préciser que la Fed est sous-capitalisée, à la manière de Citigroup. Autre citation piquante : « il n'existe pas de mauvaises obligations, seulement de mauvais prix ». Avec un corollaire : « à 2%, les treasuries étaient toutes des actifs toxiques ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :