"Les mutuelles devraient plutôt rembourser les soins que payer des taxes ! "

 |   |  555  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : FNMF/Nathanael MERGUI)
Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, s'insurge contre l'augmentation du coût des complémentaires santé, en grande partie liée à la taxe imposée cette année, et de son incidence sur l'accès aux soins. Il attend des propositions précises de la part des candidats à la présidentielle.

Le gouvernement a voté le relèvement de la taxe spéciale sur les conventions d'assurance (TSCA) de 3.5% à 7%. Sera-t-elle répercutée en totalité sur les assurés ?

Globalement, oui. Cependant, la situation est différente selon les mutuelles. Celles qui peuvent encore puiser dans leurs réserves pourront étaler leurs augmentations de tarifs dans le temps. La plupart des observateurs estiment la moyenne de l'augmentation des tarifs des complémentaires santé entre 6% et 7% en 2012.

Les politiques n'ont pas compris que le coût d'une mutuelle est devenu tel que les phénomènes de renoncement à l'assurance complémentaire ou de choix de garanties moins protectrices sont en train d'augmenter. Certes, l'Etat va trouver, par l'augmentation de cette taxe, 2 milliards d'euros de recettes, mais cela aura un coût social et politique élevé.

Est-ce l'équivalent d'un impôt sur la santé ?

Oui. Cette taxe est un impôt indirect, qui va s'appliquer à 94% des Français. C'est même une assiette bien plus large que celle de la CSG ou de l'impôt sur le revenu !

Vous avez lancé une pétition qui recense déjà plus de 700 000 signatures. Qu'en espérez-vous ?

J'espère que cela va faire réfléchir les politiques. Il vaudrait mieux que les mutuelles remboursent les dépenses de santé plutôt qu'elles paient des taxes ! Aujourd'hui les dépassements d'honoraires s'élèvent à 2.5 milliards d'euros. Et nous sommes dans une situation où le nombre de professionnels pratiquant des dépassements augmente, tout comme leur montant. Il y a donc un décrochage entre le montant des remboursements de la Sécurité sociale et les prix effectivement pratiqués.

Il est indispensable de revenir sur cette mesure, quitte à ce que les mutuelles utilisent plutôt les 2 milliards de recettes de la taxe améliorer le montant des honoraires remboursés.

Les Français vont-ils renoncer à s'assurer ?

En 2011, il y a eu une augmentation sensible du renoncement aux soins ou de soins différés. Le taux réel de renoncement tourne autour de 20% de la population française. Et les personnes qui y renoncent sont celles qui sont déjà en difficulté : les personnes en rupture dans leur parcours professionnel, les personnes âgées ou les jeunes qui ont du mal à s'insérer dans la vie professionnelle.

L'accès aux soins va-t-il faire partie des thèmes de la campagne présidentielle ?

Les candidats s'y intéressent de plus en plus, dans la majorité comme dans l'opposition. De toute façon, le problème se posera inévitablement au prochain président. Et aucune force politique ne pourra éviter de se poser ces questions. Des sujets comme la dépendance vont d'ailleurs resurgir.

Mais il n'y a pas encore de propositions achevées et cohérentes de la part des politiques. Nous attendons d'eux une réponse globale, qui montre qu'ils ont compris toutes ces problématiques.

Est-ce la fin du système de santé français que beaucoup de pays nous envient ?

Il est bon, mais il recèle aussi énormément d'inquiétude sur sa pérennité. Tout est réuni pour que le système explose à plus ou moins long terme ; cela a commencé de manière insidieuse, par des difficultés d'accès aux soins et par des remboursements déconnectés des prix réels.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2012 à 19:09 :
Au final, il y aura une médecine à 3 vitesses : les gens riches qui pourront se payer ce qu'ils veulent comme soins, les très pauvres qui sont à la CMU et qui ont accès à tous les soins et la majorité des gens (classe moyenne) qui a souscrit à une mutuelle qui vont pour certains arrêter car les déremboursements sont de plus en plus importants.
a écrit le 31/12/2011 à 17:28 :
ils veulent asservir encore plus le peuple en limitant l?accès aux soins, 10 ans d'une politique visant à démanteler notre système de santé, la médecine à 2 vitesses, les riches se soignet bien et les pauvres on les laisse mourir ?
Réponse de le 31/12/2011 à 18:05 :
ben non, y'a la CMU riri, et pis y'a le RSA. Avec le gauche, tous ceux qui travaillent pourront en faire encore plus profiter ceux qui ne travaillent pas.
Réponse de le 01/01/2012 à 15:26 :
fifi a malheureusement raison.ceux qui contribuent proportionellement le plus sont les moins bien soignés
a écrit le 31/12/2011 à 16:11 :
En fait ,la véritable explosion sanitaire à venir , c'est la pénurie programmée de médecins ,à la suite de la baisse drastique du numerus clausus par des ministres irresponsables,de droite comme de gauche de 1982 à 2006 ; le cataclysme sera bien supérieur aux crises sanitaires connues jusqu'à ce jour .Quel scandale !
Réponse de le 01/01/2012 à 21:33 :
THEMIS vous avez raison: maintenant il faut prendre rendez-vous pour être malade!
a écrit le 31/12/2011 à 9:46 :
Elles devraient surtout réduire leurs train de vie - leurs frais de gestion administratifs colossaux que paient les adhérents.
Réponse de le 31/12/2011 à 18:06 :
Oui, il faut tout gérer par ordinateur. Les banques, les grandes surfaces, les impôts, les radards etc...Comme ça, quand tout le monde sera au chômage, tout le monde sera content.
Réponse de le 01/01/2012 à 22:31 :
c du n'importe quoi rigolos pour 111 faut te faire opéré du cerveau
a écrit le 31/12/2011 à 8:48 :
Mettez en concurrence vos mutuelles pour ceux qui ne sont pas obligés de souscrire à celle de leur entreprise. Allez sur les comparateurs sur Internet et vous verrez que vous avez la possibilité de trouver moins cher. Je le fais dès que cela me parait abusif et ça marche.
a écrit le 31/12/2011 à 0:52 :
le gouvernement français est en train de mettre gravement en péril la santé de l'ensemble de ses concitoyens par ses nouvelles mesures coerctives qui confinent à l'absurde.Messieurs qu'on nomme grands où est donc passée votre supposée intelligence...
Réponse de le 31/12/2011 à 9:24 :
La ficelle est pourtant grosse: la SS est ingouvernable, c'est le tonneau des danaïdes (tout ce qui est gros devient ingouvernable..; ce semble être une loi naturelle) et il suffit de rendre la gestion des mutuelles (les vraies mutuelles, pas les pseudo MMMachin) intenable par de nouvelles et multiples taxes aussi injustes qu'injustifiées, et par une réglementation infernale (merci l'Europe!) et le tour va être joué. A nous qu'il va être le gâteau qu'elles se disent les AhXAh et autres petits suisses. Alors, compris?
a écrit le 30/12/2011 à 22:25 :
Les mutuelles ont été crées comme assurances santé, non comme prétexte à taxes.
a écrit le 30/12/2011 à 21:03 :
En quoi cela vous étonne ? les truands qui se présentent comme nos Elus ne cherchent qu'une chose, à se remplir les poches et à accroître leurs privilèges : leur plus gros problème est de rouver le prétexte honorable pour nous tondre à ras : l'école, les vieux, la santé, la sécurité, l'écologie ...
nous en somme revenus à l'état de la France, d'avant la révolution de 1789
grâce à M RAFFARIN, on a même rétabli l'esclavage, relooké en "journée de solidarité" : le bon peuple doit travailler gratis pour engraisser ses seigneurs et maîtres; M. RAFFARIN, lui, profite de sa retraite dorée sur tranche au Sénat ...

Vivement la révolution ...
ca ne gène pas certains politicien de faire nommer leurs rej
a écrit le 30/12/2011 à 20:18 :
Le président de la Mutualité Française a raison. La situation est si grave que j'ai signé une pétition, c'est dire quand je pense que dans notre pays on a trop tendance à signer sans regarder ce qu'on signe, pour "agir". La première action est le vote (dommage que trop de gens s'abstiennent). Il faut virer Sarkosy, qui est dur aux pauvres comme le montre encore cet article, vulgaire, et qui, pire que tout et qui devrait aussi mettre quelques personnes de droite, divise les Français.
Réponse de le 31/12/2011 à 8:33 :
On peut être contre l'abstention, mais pour la reconnaissance du vote blanc. Pour pour untel c'est donner un blanc seing à celui qui est élu, soit un accord tacite pour l'ensemble du programme présenté. Ce qui n'est pas forcément une vérité absolu mais dont se targue les élus (SARKO). Alors, en ce qui me concerne, j'irais voter blanc, quand bien même ma voix ne soit pas reconnu comme une expression de mon opinion.
Réponse de le 31/12/2011 à 16:07 :
Vous avez raison, votre vote blanc rappele et que nous sommes mal représentés et les limites du système représentatif. Mais comme on n'a pas mieux je préfère obter pour le moindre mal. Hommage à un inconnu sur Internet, quelqu'un de droite écrivait avoir pour la première fois voté à gauche par dégoût pour l'action de Sarkosy comme ministre de l'Interrieur. Je plains vraiment les gens obligés d'en arriver là, de plus, en démocratie, droite et gauche devraient avoir un niveau correct.
a écrit le 30/12/2011 à 19:04 :
On ferait d'étudier les trains de vie des dirigeants. L'argent d'une mutuelle n'est pas fait pour financer les voitures et autres avantages que ces gens là s'octroient.
a écrit le 30/12/2011 à 14:53 :
La securité sociale ne rembourse presque rien pour une couronne c'est 75 euros et la mutuelle je crois que c est aux alentours de 250 euros aussi je dis que le remboursement des dents des lunettes et autres soins ne soient pas mieux remis car il est évident que je l on ne rembourse pas assez et que les étrangers sont remboursés presque au centime pres et cela m indispose..
a écrit le 30/12/2011 à 14:48 :
Supprimez l'AME,et vous verrez que ça ira déjà beaucoup mieux pour la sécu !
Marre de payer pour ceux qui ne payent rien et vivent à nos dépens
Réponse de le 30/12/2011 à 16:41 :
Pouvez-vous nous donner le montant de l'AME ? Et quel est le pourcentage de cette aide dans le budget de la sécurité sociale ?
Réponse de le 30/12/2011 à 20:36 :
Et pouvez-vous nous préciser, également, le montant annuel de dépenses par personne "ayant droit" à ladite AME. Qu'on rigole (jaune) un peu! Histoire de voir ce que représentent les dépenses de soins "primaires" payés par nos impôts pour les gens vivant illégalement en France.
Réponse de le 31/12/2011 à 9:06 :
210 000 personnes en bénéficient chaque année en France, pour un coût de 546 millions d'euros en 20098. De plus, « une forte augmentation des dépenses d'AME (droit commun) a été observée en 2009 (+13,3%) pour atteindre 540 millions d'euros, largement supérieure au rythme de progression des dépenses d'assurance maladie. Cette progression s'est à peine ralentie au premier semestre 2010 (+12,3%) ». Mais « il n'est pas possible d'établir statistiquement un lien entre l'évolution des dépenses et l'évolution des abus et des fraudes ».

Selon le député Thierry Mariani, les dépenses de l'AME ont augmenté quatre fois plus vite que les dépenses du régime général ou de la CMU (Couverture maladie universelle)12. Le rythme de progression des dépenses est de + 13 % en 2009 (530 millions d'euros pour 210 000 bénéficiaires) et de + 17 % au début 2010. Selon le quotidien, « l'enveloppe de 535 millions d'euros prévue en 2010 sera largement dépassée ». Le coût pour 2011 est fixé à 588 millions d'euros.

Dans un rapport spécial sur le projet de loi de finances pour 2004 présenté par le député UMP Marie-Anne Montchamp, les dépenses en soins qui concernent les bénéficiaires de l'AME, essentiellement hospitalières, auraient coûté en moyenne le double de celles des assurés du régime général : soit 3 200 euros (8 000 euros en région parisienne en 2002) contre 1 500 euros
Réponse de le 31/12/2011 à 15:42 :
Merci. Voilà qui a le mérite d'être clair...et vérifiable aisément, je suppose. Que ceux qui trouvent que 540 M d'euros ce n'est rien se manifestent. Que ceux qui peuvent JUSTIFIER cette "consommation" double par individu, également. On attend leur plaidoyer.
a écrit le 30/12/2011 à 14:24 :
Dans notre Ménage, l'augmentation de nos 2 mutuelles(différentes) sur 2 ans (2011 et 2012) est de 25 à 30%.Entre les non remboursements,les taxes...il devient rentable de ne plus avoir de mutuelle.
Réponse de le 30/12/2011 à 20:38 :
Ou d'obtenir la CMU: même plus besoin d'avancer les frais.
a écrit le 30/12/2011 à 14:14 :
Quel prix la mutuelle d'un salarié ? part salariale + part "patronale" ? 80 euros minimum pour un esclave seul. MDR l'arnaque ! comment en est-on arrivé là ?
Réponse de le 30/12/2011 à 14:58 :
80*12 = 960 euros par an seulement
a écrit le 30/12/2011 à 13:46 :
Il n'a rien compris.Nous ne pouvons plus vivre a credit, notre niveau de vie va baisser et avec lui le nombre de soins gratuits. C'est le debut de la fin, on ne pourra plus depenser des fortunes pour prolonger des vies de quelques mois et ses 700 000 signatures n'y changeront rien. Nous n'avons pas un droit divin a la sante en Occident.
Réponse de le 01/01/2012 à 15:28 :
fini les cures d'amaigrissement,finis les gros lolos en silicone!
a écrit le 30/12/2011 à 13:20 :
Mutualiser, c'est toujours de l'arnaque
a écrit le 30/12/2011 à 13:11 :
Si on supprimait l'AME, l'ATA (pas celle de l'amiante mais l'autre) et Cie , notre sécurité sociale se porterait assurément beaucoup mieux.

Et il y a aussi le fait que nous en avons nous autres ras le bol de ne faire que payer pour boucher les trous.

Politiques : au bouleau pour une fois !!

a écrit le 30/12/2011 à 13:04 :
En Australie l'etat accorde une reduction d'impots IR pour l'achat d;une couverture sante. En France on a un impot additionnel sur une telle couverture...
Réponse de le 30/12/2011 à 20:39 :
Oui, mais nous avons la chance de vivre en dictature social(iste) et progressiste. Eux pas!
a écrit le 30/12/2011 à 11:32 :
12 % d'augmentation à la MMA bien loin des 4.7% de moyenne d'augmentation annoncée
2 mois gratuits pour les nouveaux adhérents et rien pour les anciens
cherchez l'erreur
Changez de mutuelle tous les ans ??? et pourquoi pas
Réponse de le 30/12/2011 à 12:37 :
une mutuelle est une assurance comme une autre, sont là pour faire des benefs plus ou moins importants, c'est pas de la charité croyez moi. Il faut donc au moins tous les deux ans regarder ce qui se passe chez la concurrence. Le seul soucis c'est que les mutuelles sont difficiles à comparer, il devrait être obligatoire pour chaque d'avoir une plaquette de tarif remboursement identique afin de ne pas comparer choux et carottes.
a écrit le 30/12/2011 à 11:08 :
Autant rétablir la vignette pour les voitures ... celui qui roule en voiture luxueuse paye .... mais taxer les mutuelles ... c'est un non sens !
a écrit le 30/12/2011 à 10:43 :
Beaucoup de réactions, pas toujours appropriées...

er point: mutuelle et assurances, pas le même combat... Mais certaines compagnies d'assurances appellent leur complémentaire santé "mutuelle", d'où confusion des genre. Pour ma part, j'ai fait les comparaisons... et je suis retourné ves une vraie mutuelle, pas une assurance privée déguisée en mutuelle...

Autre commentaire, taxer les mutuelles santé revient en fait à taxer ceux qui les utilisent, les mutuelles ne faisant pas de bénéfice au terme capitalistique, donc n'ont d'autres solutions que de répercuter les hausses de taxes qu'elles subissent. C'est toute l'hypocrisie du système SARKOZY, qui viendra ensuite demander au mutuelles de limiter leurs hausse de tarif!

Comme d'hab, sarko taxe les classes moyennes et réduit les aides aux plus démunis, sans toucher au confortable portefeuille des ses riches amis... mais surtout sans lui même monter l'exemple.

La gauche n'ayant pas fait mieux, je sais ce qu'il me reste à faire lors des prochaines élections.

Je serais hilare si le second tour des présidentielles devait se disputer entre François Bayrou et Marine le Pen. Ce serait une formidable claque à nos duettistes PS /UMP!

Allez, bonnes fêtes de fin d'année malgré tout!
Réponse de le 30/12/2011 à 11:43 :
Excellente conclusion, cette idée me trotte dans la tête depuis quelque temps!
Réponse de le 30/12/2011 à 12:39 :
à mon avis, ce sera hollande contre le pen et on va repartir pour 5 ans de misère encore plus dure.
Réponse de le 30/12/2011 à 13:13 :
François BAYROU et Marine LE PEN ? excellent choix et excellente claque effectivement que recevraient nos entretenus de la république UMPS
Réponse de le 30/12/2011 à 17:32 :
chiffrez juste pour voir la réalité .
Réponse de le 31/12/2011 à 3:41 :
J'adhère complètement à la conclusion (avec Bayrou gagnant je serais comblé ^^), j'espère que cela deviendra réalité, alors peut être comprendront-ils que nous en avons vraiment marre ...

Toujours les même qui payent !
Réponse de le 31/12/2011 à 6:37 :
ah oui moi aussi la france ne serais plus prise en otage par ce nains de jardin le pied
a écrit le 30/12/2011 à 10:43 :
au lieu de rembourser sans compter, les mutuelles devraient négocier les tarifs des médicaments et actes médicaux. ce serait un vrai rôle de défense de la santé dans ce pays où le cout de la santé est un des plus élevé du monde.
Réponse de le 30/12/2011 à 11:16 :
je suis d'accord avec vous.trop d'actes de complaisance: séances de kiné , cures thermales etc....Les professionnels de santé devraient faire preuve d'un peu plus de MORALITE!
Réponse de le 30/12/2011 à 12:40 :
et les opticiens? ma vue a encore changer (-2 10ième sur un oeil) j'ai une monture neuve et ne peut même pas la réutiliser car avec leur système de package, il m'en coute moins cher de racheter paire +lunette que juste les verres.. les miens coute 160e le verre!!! inadmissible ce tarif!
Réponse de le 30/12/2011 à 13:51 :
@bancopasillico:désolé,vous etes le maillon faible!vous etes éliminé du jeu"france"
a écrit le 30/12/2011 à 10:19 :
Ma mutuelle est en train de déménager dans un lieu "tip-top" du centre de ma belle ville, capitale de région, 35ème ville de France.Là ou ils vont etre:" Bonjour" le prix du foncier (prix d'achat ou cout de la location, taxes foncières, etc....Allons-y gaiment,la vie d'chateau, pourvu qu'ça dure! troublant...
a écrit le 30/12/2011 à 9:34 :
ça c'est un discours de type qui fait de la politique sans passer par le suffrage universel.Les mutuelles leur role est de rembourser au mieux les soins..pas de devenir des societes d'investissement (de tourisme ,ou financier par exemple) Et comme toute societé elles devraient etre soumises aux impots,et autres taxes du marché de notre pays(comme les compagnies d'assurances)...les mutuelles encore une exception francaise..dont je souhaite la disparition au profit de vraies comagnies d'assurance.
Réponse de le 30/12/2011 à 10:41 :
@nol09 votre innojectivité est aberrante. avez-vous comparé le taux de réversion d'une mutuelle et celui d'une assurance. En moyenne les mutuelles reversent (sous forme de prestation) 10 % de plus à leurs cotisants qu'une compagnie d'assurance. Tout simplement car la finalité n'est pas la même. Derrière les assurances, il y a des actionnaires à la recherche de dividendes et donc de bénéfices. Derrière les mutuelles non.
Réponse de le 30/12/2011 à 11:14 :
Réponse à Stormy.
Votre jugement est à tempérer car sous le nom de mutuelle,association,coopérative...ces entreprises parfois vivent très grassement
Réponse de le 30/12/2011 à 11:20 :
@no 109 on comprend pour qui vous rouler! vive les mutuelles loi 1945.
a écrit le 30/12/2011 à 9:26 :
Le seul débat qui s'impose résulte de la constatation que le système de la sécu est mort, faute d'un financement durable et qu'il est maintenant exclu de le perfuser à grands coups d'emprunts, de hausse des cotisations, de TVA sociale etc.. et de manoeuvres budgétaires catastrophiques ( le budget 2012 a été voté par nos super députés sur la base d'une croissance du PIB de 1.75%!!). Dans ces conditions il devient urgent de revenir à la raison et celle-ci commande que la sécurité sociale soit réservée aux indigents, aux graves maladies, à la dépendance, au grand âge.
Si l'on sortait des bénéficiaires de la Sécu (idem pour la CAF et autres niches fiscales) les hauts revenus , l'équilibre des comptes serait retrouvé et l'équité deviendrait le fondement du système. A charge pour ces hauts revenus (qui en général payent l'ISF) de s'assurer dans le privé, étant posé le principe qu'un bouclier sanitaire serait mis en place par la Sécu pour les gros pépins. Cette piste de réflexion est-elle si absurde ?? Parlez-en à vos députés dont le silence nous assourdi....
a écrit le 30/12/2011 à 9:21 :
Taxer les mutuelles pour que les plus pauvres puissent encore moins se soigner, c'est vraiment dég......... La droite est vraiment l'ennemie des classes les plus modestes et des classes moyennes qu'elle a décider de paupériser jusqu'à l'extinction.
Réponse de le 30/12/2011 à 12:06 :
Parce que la gauche non peut être... M'enfin reveillez vous, qui a crée le RMI la CMU la CSG si ce n'est la gauche, taxes prélevées sur les salaires des travailleurs pour que les pauvres puissent "survivre", alors que certains sont plus riches que vous, gavés qu'ils sont d'aides sociales et de travail au black.
L'ennemie des classes moyennes, c'est tout ces gouvernements de charlots de droite comme de gauche, tous autant pourris les uns que les autres....
Réponse de le 30/12/2011 à 14:19 :
La droite est au pouvoir depuis 10 ans. Demandez aux classes moyennes si elles ne vivaient pas mieux avant. Demandez également à ceux qui récupèrent les fruits abimés dans les poubelles après les marchés, parce qu'ils n'y arrivent plus, s'ils le faisaient il y a 10 ans. CQFD.
a écrit le 30/12/2011 à 9:08 :
Stop au système sarkosy, démission et vite....!
Réponse de le 30/12/2011 à 12:11 :
Avec un autre ce sera pareil....Le pays est foutu point barre. No Futur!!!!
a écrit le 30/12/2011 à 8:16 :
Mr Sarkozy et sa caste du Fouquet's souhaitent privatiser la santé, surtout le frere de Mr Sarkozy un certain Guillaume PDG de Mederic ...
Réponse de le 30/12/2011 à 19:44 :
une seule solution en 2012 dehors le bouffons
a écrit le 30/12/2011 à 8:13 :
un des gros mensonges de sarkosy quand il dit au nom du pouvoir d'achat je ne veux pas toucher à l'exonération des heurs sup(quelques privilégiés) ALORS QU'EN EST IL DE LA PERTE du pouvoir d'achat avec une augmentation des taxes payées sur les mutuelles (la il pourrait avoir plus de justice une majorité a une complementaire.
a écrit le 30/12/2011 à 7:46 :
Si les Français comprennent ENFIN que les mutuelles sont encore PLUS voleurs que la ""sécu"" ,c'est une bonne nouvelle !!!
j'avais personnellement pris une mutuelle "PHENIX" (il y a près de 60 ans ,à présent!) .Après avoir cotisé plus de 12 mois ,j'ai fait mon compte (j'ai toujours su compter !!!)Puis lorsque l'encaisseur est venu pour encaisser la"prime" je lui ai développé mon calcul et lui ai dit : En 1 an X francs , En 40 ans : 40x francs .......mais Mr OR.... ! avec cette somme ,je me paie 3 "cancers " .Il m'a objecté qu'il ne fallait PAS compter comme cela ..etc...etc... car,en cas de ""coup dur""mais il a reconnu que le "cancer" était déjà un "coup dur " et m'a dit : Heureusement que tous mes clients ne comptent PAS comme vous et m'a dit : Tant Pis,Mais ce que vous avez déjà versé sera PERDU ! Je lui ai dit que je préférais limiter la casse illico ! ce qu'il a compris et nous sommes restés de très bons amis
Il faut savoir que,depuis,les affaires se sont améliorées pour les mutuelles car il y a aujourd'hui beaucoup de prises en charges à 100 % pour pas mal de maladies graves .... ET , là ..... bingo ! : C'est tout bénéf !!!!!
a écrit le 30/12/2011 à 7:02 :
quand on compare le coût d'une complémentaire avec le peu de remboursement on se dit qu'il vaudrait mieux ne pas cotiser. on paye pour des frais de gestion 22% et des impôts 7% , donc aucun intérêt.
Réponse de le 30/12/2011 à 9:25 :
Oui, mais si pas de complémentaire et très gros pépin de santé... Quand certains comprimés valent 1500 euros (oui, ça arrive...) et quand certaines interventions chirigicales coûtent plusieurs dizaines de milliers d'euros...
Réponse de le 30/12/2011 à 11:30 :
Les frais de gestion des mutuelles 1945 sont de 11% maxi. les 22 % Je voudrai bien connaitre la compagnie! .Beaucoup de compagnies d'assurances se disent mutuelle: c'est faux!
Réponse de le 31/12/2011 à 8:38 :
@LCOUF / exemple la MAAF
a écrit le 30/12/2011 à 6:48 :
Le coût d'une complémentaire santé ressort à 525 euros par assuré en 2011 et avoisinera les 550 euros en 2012 pour un reste à charge d'environ 250 euros en moyenne (*). Les causes en sont connues : alourdissement des dépenses de santé et désengagement de la Sécurité Sociale d?une part et taxation plus sévère des assurés et des assureurs (financement accru de la CMU), d?autre part. De plus, les associations de consommateurs critiquent, à tort ou à raison, la part des frais de fonctionnement dans les cotisations, proche de 22%. Ce tarif cache de fortes disparités selon la situation familiale, l'âge, les garanties, le lieu de résidence et le type de contrat souscrit (Individuel ou entreprise). Un tel niveau de tarif pose la question de l'auto-assurance qui concernerait aujourd'hui 3 à 4% de la population française et qui pourrait augmenter à terme. La perspective d'un accroissement de l'auto-assurance serait-elle davantage le fait d'assurés en difficulté ? Pas seulement ; elle pourrait tenter également les plus aisés qui ne trouveraient plus d'intérêt à se mutualiser. Ainsi, on pourrait assister dans les prochaines années à un effet yoyo qui verrait davantage d'assurés alterner les phases d'assurance et d'auto-assurance obligeant les assureurs et les mutuelles santé à davantage de proactivité. (*) Source : Drees/Comptes de la santé 2010.
Donat Nobilé, associé-gérant de Transvers Consulting ; auteur de « La Mouche du Coach » aux Editions du Panthéon et de "Réflexions innovantes en assurance vie et non-vie".
a écrit le 30/12/2011 à 6:10 :
En fixant des tarifs de remboursement éloignés des coûts réels, en ne contrôlant pas la qualité des soins et produits (AMM ou non), en ne faisant aucun effort de productivité, la SS est un dinosaure sans avenir et les "mutuelles", engagées dans une course à l'adhérent, manquent aussi de vertu sinon d'éthique. Toutes sont par contre des sinécures, ce qui augure mal de leur volonté de changer en bien.
a écrit le 30/12/2011 à 5:48 :
Jusqu'à 35/40 ans, cela ne sert à rien de payer une mutuelle. Les premiers gros problèmes de santé arrivent après. Faites des économies les jeunes, placer l'argent ainsi économiser pour votre retraite dès que vous êtes en capacité de travailler.
Réponse de le 30/12/2011 à 8:18 :
C'est bien joli tout ça, encore faut-il avoir un boulot décent pour economiser.Ceux que je connais ont juste de quoi payer leur loyer et les charges , et de ne pas crever de faim.Bravo, la solidarité à la française .
Réponse de le 30/12/2011 à 19:42 :
@jofrmetz : Il arrive un moment ou la solidarité à des limites. Ceux qui bossent ne peuvent plus assurer le financement de ceux qui glandent. Question de survie.
a écrit le 30/12/2011 à 5:13 :
Le principe des mutuelles est d'encaisser exactement la somme qu'elles sortent en remboursement.
Elles font du b?fice ce qui est totalement contraire au principe de la mutualit?Donc le gouvernement dit "pas normal, on taxe" et les mutuelles pleurent et disent "du coup on doit augmenter les cotisations (en fran?s dans le texte : "pour continuer de faire du b?fice").
Et qui l'a encore dans l'os ?...
Réponse de le 30/12/2011 à 6:07 :
L'erreur vient du vocabulaire car le mot mutuelle englobe la totalité des assurances "complémentaires" dont les "assureurs qui doivent reverser un dividende aux actionnaires type AXA. La mutualité mutualiste n'a pas vocation à faire du bénéfice pour ses actionnaires mais pour compenser les actions du gouvernement en terme de taxes. Il faut reconnaître que tous les politiques droite gauche ont cette "compétence" la seule d'ailleurs à lever des impôts soit directs soit indirects.
Réponse de le 30/12/2011 à 12:18 :
à samarinda . Je crois savoir que c'était le patron d' AXA qui avait proposé à Mr CHIRAC de mettre les assurances en concurrence avec la SS (sur les mêmes bases) Proposition REFUSEE !!!Allez savoir pourquoi ?
a écrit le 30/12/2011 à 1:36 :
Je vois qu'il y a encore pas mal d'ignare qui ne savent pas ce qu'est une mutuelle ! et qui ne savent pas la différencier d'une complémentaire santé !
Réponse de le 30/12/2011 à 8:37 :
Toi le gros malin , explique le nous donc un peu !
a écrit le 30/12/2011 à 1:31 :
je paie 160£ par mois de mutuelles pour deux par mois, et à deux nous allons consulter un médecin à peine une fois l'an, donc je paie pour tous les autres!! la solidarité a un prix il faudrait que le ps le dise et ne pas faire croire aux français que l'argent tombent du ciel!!
Réponse de le 30/12/2011 à 13:25 :
La mutuelle est généralement obligatoire pour les salariés cadres : impossible d'échapper à la ponction !
Vous "mutualisez" avec les familles nombreuses lol.
a écrit le 29/12/2011 à 22:54 :
Il ne devrait pas y avoir de taxe du tout, les mutuelles rendent un service "public" à la société.
a écrit le 29/12/2011 à 22:24 :
pas besoin des mutuelles, on a la meilleure sécu du monde, pourquoi payer deux fois ?
a écrit le 29/12/2011 à 21:36 :
Rembourser les soins : les mutuelles ne remboursent que des soins de confort, la chambre seule, des forfaits lunettes à des prix aujourd'hui inutiles...
Quand la mutuelle prendra-t-elle enfin en charge une partie des dépassements d'honoraires, les actes biologiques hors nomenclatures (pas remboursé par la sécu et du coup que les mutuelles ne veulent pas rembourser...)... Je ne suis d'accord que sur une seule chose : les tarifs de la sécurité sociale sont complètement déconnectés du coup réel de l'acte ou de l'examen. Un radiologue pourra toucher 70 euros pour une interprétation de scanner qui ne prend que 5 minutes alors que votre généraliste ou un spécialiste médical ne verra sa consultation de 20-30' remboursées 23 euros soit moins qu'une coupe de cheveu !
Ne vous étonnez pas de voir quasiment toutes les jeunes spécialistes s'installer en secteur 2 pour les spécialités sans gestes techniques... La consultation au tarif conventionné dans certaines spécialités ne permet pas d'atteindre ne serait-ce que l'équivalent d'un salaire de praticien hospitalier...
A l'opposé, un radiologue, un radiothérapeute ou un spécialiste en médecine nucléaire touchera des salaires 2 à 4 fois plus élevés et en plus en travaillant moins que bon nombre de ses homologues chirurgiens, obstétriciens, médecins de famille ou spécialistes sans gestes techniques...
Réponse de le 30/12/2011 à 12:47 :
et voui.. mais nos politiques ne le savent pas, la carlita, elle a eu des soins d'enfer!! pour nous autres c'est tu rentres 10h avant d'accoucher quit à te faire rentrer chez toi tous les jours et tu ressors 2 jours plus tard.. tout le monde n'a pas les même privilèges on dirait.. la medecine a deux vitesses, ils la pratique depuis longtemps..
a écrit le 29/12/2011 à 20:04 :
Frais de fonctionnement : il leur faut faire de la publicité pour attirer de nouveaux clients, ça creuse le budget.
J'ai jamais compris pourquoi le complément de remboursement, quand on en veut un, ne soit pas géré par la Sécurité Sociale ? On cotise une "assurance complémentaire", et selon les options, ils remboursent les visite à 65% si rien, 75, 85, 100% selon les options, ... Pourquoi avoir 200 assurances complémentaires ? Pour avoir du choix ? Avec 200 plaquettes sous le coude, à lire et comparer ?
Réponse de le 29/12/2011 à 21:03 :
La Sécu est un monstre presqu'aussi mal géré que l'Etat sans aucune productivité. Sur 100 euros collectés seul 40 euros sont affectés aux malades. 60 euros servent de frais de fonctionnement. Un audit de simplification s'impose avec une chasse au gaspi intelligente. Les Mutuelles sont très bien gérées et sont efficaces et efficientes.
Réponse de le 29/12/2011 à 21:43 :
@EIFFEL: D'où sortez-vous ce chiffre de 60 % de frais de fonctionnement à la Sécurité Sociale ? Parce que là, ça ne fait pas très sérieux...
Réponse de le 30/12/2011 à 9:09 :
Le pire de tout c'est le RSI (régime social des indépendants) un vrai casse tete chinois pour les entrepreneurs, une administration dans toute sa splendeur et décadence, beaucoup de perte de temps....une fusion avec la sécu s'impose
Réponse de le 31/12/2011 à 18:06 :
Si pas erreur, les frais doivent être de 5% à la SS, et de 15% (environ, voire plus) pour les complémentaires. Frais de gestion ne veut pas dire qu'il n'y a pas ensuite les retraites à payer (sur les impôts) pour les fonctionnaires de la SS, mais c'est plus tard. :-)
a écrit le 29/12/2011 à 19:48 :
Il n'y a pas que les taxes qui sont anormales ; les frais de fonctionnement des mutuelles dépassant 20 %, là ou la sécu si décriée se limite à 5 %
a écrit le 29/12/2011 à 19:43 :
je n'ai plus de mutuelle depuis 3 ans, trop cher
a écrit le 29/12/2011 à 19:22 :
Pourquoi les mutuelles prennent-elles en charge des soins de confort?
Leur rôle est complétement détourné de l'objectif initial qui devrait être d'aider les
" vrais " malades. Les soins de confort et de luxe (cures , lunettes de marque, dentition céramique et autres) doivent rester à la charge des patients qui souhaitent jouer les snobs.
Réponse de le 29/12/2011 à 19:41 :
je ne me vois pas avec un ratelier en fer, surtout devant, et vous ? ..; les mutuelles remboursent un forfait annuel sur les prothèses qui tourne autour de 250 ?, que vous fassiez une ou plusieurs couronnes .
Réponse de le 30/12/2011 à 12:50 :
surtout qu'un implant dentaire coute 1000 e.. devis datant d'il y'a 5 ans.. avec un remboursement de 300e.. les boules.. pensez vous qu'il soit possible de faire un procès à mon imbecile de dentiste qui s'occupait de moi petite? cet ane n'a pas vu malgrès des radios qu'il me manquerait à l'age adulte deux dents.. j' ai encore des dents de lait et les faire remplacer, c'est du luxe.. le jour ou elles tombent.. deux troux sur les côtés!! faut pas faire un métier en contact avec le public, c'est sur!
a écrit le 29/12/2011 à 19:05 :
Si déjà les mutuelles ne se livraient par campagnes de pub médiatiques interposées à une guerre des prix et des prestations, la cotisation n'en augmenterait pas d'autant, ce qui ne sert globalement à rien en fait puisque ça ne concerne que les plus importantes, archi connues et très présentes. A itre personnel, ma cotisation vient d'augmenter de 16%^pour 2012. Il est vrai que les cerises sont chères, mais qaund même !!!!!
a écrit le 29/12/2011 à 19:03 :
Oui c'est scandaleux tout augmente sauf les salaires pour ceux qui ont du travail.
Et quand on oblige les gens à travailler jusqu'à 70 ans voire plus longtemps comment on fera pour soigner les vieux ? On va créer des mouroirs taxés par l'Etat ?
Réponse de le 30/12/2011 à 12:09 :
Pourquoi pas si ca permet aux vieux de claquer plus vite...comme cela ca coutera moins cher en soins
a écrit le 29/12/2011 à 18:45 :
Pour l'action du gouvernement je ne dirai rien (bien qu'il y ait beaucoup à dire : merci la droite et M. Sarkozy).
Pour les mutuelles (oups disons complémentaires santé puisque je ne voit pas de mutualité la dedans ...) qu'elles arrêtent de nous faire pleurer car tous les ans c'est la même chose augmentations de cotisations sur augmentations de cotisations ; et elles répercutent l'intégralité des taxes imposées par le gouvernement.
Du coup on change et on revoit à la baisse nos complémentaires, moi personnellement j'ai eu une augmentation cette année de +25% (ce n?est pas que la hausse liée aux taxes ...).

En résumé on en prend plein le c.. alors continuez à voter à droite ...
Réponse de le 30/12/2011 à 9:26 :
En fait,le gouvernement sait très qu'il ne seront pas réélu.Ils ont des sondages au ministère de l'intérieur qui le confirme.D'ailleurs beaucoup cherche a se placer en tant que député ou autre.Ils vont donc semer une bonne pagaille avant de partir et se préparer pour 2017.Copé se frotte déjà les mains et a disparu des écrans radars,pour ne pas se faire griller.
a écrit le 29/12/2011 à 18:37 :
Elles pourraient commencer par ne pas sur-rembourser des lunettes de marques de luxe, elles trouveraient certainement des économies non négligeables qui pourraient profiter aux clients raisonnables
Réponse de le 29/12/2011 à 23:44 :
C est encore le client qui choisi sont forfait donc plus il paie cher et mieu il est rembourser donc il peut acheter de la marque ?egarde chacun
Réponse de le 30/12/2011 à 12:53 :
le système est mal fait car mes verres à 160e sont dans une catégorie de remboursement bien inférieur que d'autres verres vendus à peine 80 e et qui sont davantage rembourssé.. comme ma mutuelle se base sur la secu.. j'ai double peine, je paye des verres chers et peu rembourssés et y'a rien à faire.. à part payer ou pas voir clair..
a écrit le 29/12/2011 à 18:34 :
y va pas faire carrière celui là.
a écrit le 29/12/2011 à 18:31 :
les mutuelles????? ah ah ah ah pire que les vendeurs de cuisine

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :