Note de lecture. Xavier Niel, l'homme aux mille paradoxes

Gilles Sengès, ancien journaliste aux Echos vient de publier un livre sur le fondateur d'Iliad. L'ascension de cet enfant terrible des télécoms n'a pas été sans heurts. Sa soif de réussite est toutefois aujourd'hui étanchée. L'écriture sobre et précise du journaliste nous permet d'en savoir un peu plus sur la personnalité de cet homme haut en couleur. Ses nombreuses facettes nous empêchent pourtant de nous faire une réelle idée de ce qu'il est vraiment. Homme ou démon ?
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Sympathique Xavier Niel ? Difficile de se faire une idée de la véritable personnalité de cet enfant terrible des télécoms. La biographie que vient d?écrire Gilles Sengès, ancien rédacteur en chef des Echos sur ce personnage haut en couleur laisse en effet toutes les pistes ouvertes. Il faut dire que l?homme est bel est bien bourré de paradoxes. Tout à la fois franc tireur et conventionnel, défenseur d?une presse indépendante et prompt à envoyer du papier bleu dès qu?un article lui déplaît, gouailleur et très introduit dans les milieux sélects, pourfendeur des privilèges et à la tête d?un très luxueux hôtel particulier à Paris, l?homme aujourd?hui douzième fortune française, loin devant Martin Bouygues, semble impalpable. « Amis qui se rétractent ; salariés qui demandent à ce que leurs noms ne soient pas cités ; témoins qui s?inscrivent aux abonnés absents ; concurrents qui ne veulent pas apparaître en première ligne?il n?est pas facile d?enquêter sur la vie et la carrière de Xavier Niel, le très secret actionnaire majoritaire d?Iliad-Free », prévient en préambule Gilles Sengès.
Peu de détails donc sur son enfance dont on ne sait pas grand-chose mis à part son goût pour le concret et l?action dès son Bac en poche. Dès son plus jeune âge, il semble toutefois mu par une volonté incroyable de réussite accompagnée d?un « irrépressible désir de revanche sur les élites ».
Véritable personnage de roman, Xavier Niel est tout à la fois Rastignac, Lucien de Rubempré ou Edmond Dantès. Après des débuts dans le Minitel rose et l?industrie du sexe, il trouve très vite le moyen de gagner de l?argent de façon plus « classique » en lançant dès 1995, l?annuaire inversé sur Internet qui permet de retrouver l?identité d?un contact à partir de son numéro de téléphone. S?ensuivra son irrésistible ascension dans le monde de l?accès à Internet. L?occasion pour lui de parler enfin d?égal à égal avec tous les plus grandes personnalités politiques et économiques après avoir été longtemps considéré comme le vilain petit canard. Pour cela, son entrée remarquée dans la presse via sa participation dans le Monde n?y sera pas étrangère. Le livre de Sengès détaille d?ailleurs très bien cet épisode et la façon dont le trio Pierre Bergé, Mathieu Pigasse et Xavier Niel ont pris, de façon plus que musclée, le pouvoir au sein de l?institution Française.
Le fondateur d?Iliad incarne-t-il parfaitement de la nouvelle race d?entrepreneurs du net ? Pour réussir, c?est bien connu, il ne faut pas hésiter à franchir certaines limites et si le monde appartient aux audacieux, Xavier Niel a bel et bien fait sien cet adage. La valorisation de l?entreprise aujourd?hui en Bourse en témoigne et lui donne finalement raison. Tout comme ses « trouvailles pour révolutionner le juteux marché des opérateurs mobiles. « Il n?a sans doute pas fini de surprendre et de continuer à jouer les francs-tireurs. Intérieurement il semble estimer ne pas avoir reçu les signes de reconnaissance qu?il mérite. Surtout Xavier Niel ne paraît pas rassasié. Il a encore faim », conclut Gilles Sengès. De quoi lui donner l?occasion d?écrire une nouvelle biographie dans quelques années.
 

Xavier Niel, l?homme
De Gilles Sengès
198 pages
Aux éditions Michel de Maule
20 euros
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 21/10/2012 à 20:27
Signaler
Grâce à lui que l'abonnement internet illimité est plus proche des 30 euros que des 130 euros. Vive la concurrence, grâce à Free qui s'est développé en cassant les prix pour sa box et ses câbles fabriqués.. en chine.

à écrit le 21/10/2012 à 11:22
Signaler
Bravo tout de même , il a réussit !!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 21/10/2012 à 11:14
Signaler
Ses nombreuses facettes nous empêchent pourtant de nous faire une réelle idée de ce qu'il est vraiment. Homme ou démon ? ...Tout ... sauf un philanthrope !

à écrit le 20/10/2012 à 23:12
Signaler
Du sexe au téléphone !!!!!! Hi xavier, tu te rappel de cette phrase ?

à écrit le 20/10/2012 à 18:06
Signaler
Il peut dire merci à France Télécom et à l'ART/ARCEP dont il a très intelligemment profité: la facturation avantageuse des services Minitel, le dégroupage de l'ADSL et maintenant le roaming sur le réseau mobile Orange. Free est une très belle réussit...

le 20/10/2012 à 20:34
Signaler
A la bonne blague ! Où était Bougues / SRF lorsque Free a sorti la première box dont même les USA nous enviaient ? Free a développé aussi sont propre réseaux à coup de milliard (réseau ProXad). Innovation Bouygues et SFR ?? Vous faites les blagues de...

le 20/10/2012 à 22:29
Signaler
@ toby75: t'as rien compris à ce qu'a écrit ancien_SFR! T'es vraiment un pigeon!

à écrit le 20/10/2012 à 18:00
Signaler
On va tempérer les élans de notre journaliste Pascale Besses-Boumard en précisant que Niel comme Tapie ou Arnault à son époque est financé. Sa volonté n'est pas seule, sa capacité non plus. L'état investit sur des acteurs économiques avec mission d'o...

à écrit le 20/10/2012 à 17:57
Signaler
L'annuaire inversé en 1995, c'était plutôt sur minitel (le 3617 ANNU) et non pas sur internet...

le 21/10/2012 à 9:13
Signaler
Pour beaucoup de français le minitel est à l'origine de l'Internet, y compris des journalistes...

à écrit le 20/10/2012 à 16:38
Signaler
Il y a un autre livre, beaucoup plus romancé, remarquablement bien écrit, et très intéressant sur les années Minitel et Internet, sur la vie de Niel (bien évidemment, le héros ne porte pas ce nom là), c'est : "La théorie de l'information".

le 21/10/2012 à 8:37
Signaler
la jalousie est le reflet de l impuissant !!!! a vous de trouver le moyen de nous faire economiser 80% de nos depenses téléphoniques . si vous etiez mieux informes vous verriez facilement que tout le systeme de gauche a droite n est jamais clair , a ...

à écrit le 20/10/2012 à 16:28
Signaler
Merci Xavier Niel d'avoir augmenté mon pouvoir d'achat, vous êtes bien plus efficace que tous les politiques !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.