"Un revenu de base pour tous et sans condition ? Une idée au service de l'esprit d'entreprise"

Gauchiste, l'idée d'un revenu pour tous sans condition ? Plus compliqué que cela. Même la Suisse s'y intéresse de près. Le philosophe Jean-Marc Ferry considère qu'il s'agit d'une nécessité pour faire face à la concurrence accrue des pays émergents et à la captation de richesses par la finance au détriment de l'économie réelle.

7 mn

Jean-Marc Ferry
Jean-Marc Ferry

Tout citoyen devrait avoir le droit à un revenu de base, ou à une allocation universelle qui viendrait s'ajouter à son salaire ou au revenu qu'il tire de son travail afin qu'il puisse assurer sa subsistance en cas de coup dur. C'est cette idée qu'avait développée le philosophe des Lumières et Père Fondateur des États-Unis Thomas Paine au 18ème siècle. Depuis, ce concept méconnu suscite fantasmes, attrait, interrogations ou rejet.

Aujourd'hui, de nombreux philosophes et économistes essaient d'en développer des applications adaptées à notre temps. Jean-Marc Ferry, professeur de sciences politiques et de philosophie à l'Université libre de Bruxelles et titulaire de la chaire de Philosophie de l'Europe à l'Université de Nantes est l'un d'entre eux. Pour La Tribune, il explique ce qu'est l'allocation universelle et sa vision d'une idée en faveur de laquelle les Suisses ont demandé par pétition le vote d'une loi.

La Tribune - Pour bien comprendre ce qu'est l'allocation universelle, aussi appelée revenu de base, qu'est ce qui la différencie de l'actuel RSA ?
Jean-Marc Ferry - Le RSA ne présente pas les deux caractères essentiels que sont l'universalité et l'inconditionnalité. L'universalité signifie qu'il est ouvert à tout citoyen, quelle que soit la situation qu'il occupe dans l'économie et la société. L'inconditionnalité, elle, implique que l'application de ce droit n'est soumise à aucune autre condition que celle d'être citoyen. Mais l'instauration du RSA peut toutefois être regardée comme une avancée timide et très indirecte sur cette voie.

Certains libéraux sont séduits par l'idée alors qu'elle prône la mise en place d'un revenu sans contrepartie en plus du salaire. Comment expliquez-vous cela ?
Ils voient dans l'allocation universelle une façon de diminuer les salaires de l'équivalent de ce revenu de base, et ainsi, accroître la compétitivité. En clair, ce serait un moyen pour eux de faire du dumping social déguisé. A condition, de leur point de vue, que cette "innovation" permette de faire sauter le salaire minimum. C'est une voie d'explication possible mais pas la seule.

Selon eux par exemple, cela désamorcerait aussi les objections faites aux marginalistes, pour qui il existe toujours une rémunération pour un travail donné, et que ce sont les travailleurs qui refusent un travail parce qu'ils considèrent que la rémunération est trop faible. Ce qui n'a pas de sens, car pour que cet argument tienne, il faudrait une mobilité du travail parfaite, ou que le travailleur puisse se contenter de l'air du temps pour survivre.

On dit aussi que l'allocation universelle pourrait favoriser l'esprit d'entreprise...
On distribue un revenu dés le début et sans condition, on stabilise les perspectives d'avenir des citoyens, qui seront plus enclins à prendre des risques car ils sauront que quoiqu'il arrive, s'ils ratent, ils trouveront un filet de sécurité. C'est plus efficace que d'agiter le bâton en disant, attention, si vous ne travaillez pas, on vous coupe les vivres. Cela stabilise les gens et permet en effet de restaurer la liberté d'initiative, d'entreprendre. L'État social doit avoir un rôle actif pour favoriser l'esprit d'entreprise.

Mais le principe d'un revenu sans condition ne risque-t-il pas aussi de faciliter la vie des "passagers clandestins" ?
Je ne pense pas. Dans nos sociétés post-aristocratiques, pour exister socialement, les gens doivent faire leurs preuves. Il existe sans doute quelques profiteurs, il y en a partout, mais la plupart des gens savent que l'existence sociale provient de ce que l'on fait, donc bien souvent du travail.

Comment expliquer que les Suisses, que l'on peut difficilement qualifier d'hétérodoxes, aient été en partie séduits ?
En Suisse, la réflexion sur le système de couverture sociale des risques est très avancée. Au sein même des grands organismes de sécurité sociale, on songe sérieusement à rationaliser le système des prestations, de le simplifier et de le rendre plus transparent. Car la multiplication des prestations sélectives est lourde, coûteuse, oppressive. Elle représente une charge non seulement bureaucratique mais aussi psychique importante.

Des gens raisonnables et responsables réalisent que notre système redistributif fonctionne à l'inverse du principe d'économie selon lequel un bon système est celui qui produit le maximum d'effets pour un minimum de cause. On en arrive pourtant à un point où on n'ose pas toujours publier des études montrant que ce gigantesque brassage financier - en France, plus de 50% du revenu global est prélevé - est très faiblement redistributif.

L'idée rencontre peu de succès à gauche alors que selon vous, elle permettrait une meilleure redistribution. Pourquoi ?
La gauche n'aime pas l'idée du revenu de base parce qu'elle considère qu'il n'est pas socialisant, qu'il est juste financier, monétaire, qu'il renforce l'assistance alors qu'elle veut se défaire de cette image d'assistanat. Elle veut passer à un État social actif. C'est-à-dire que le citoyen doit démontrer qu'il souhaite contribuer à la production.

La gauche a changé et s'est attachée à l'idée qu'il faut mettre les gens au travail, suivant l'idée d'un "workforce state" de Ronald Reagan et Margareth Thatcher, qui doit remplacer le "welfare state". On a pu voir ça chez Tony Blair qui a complètement suivi la logique thatcherienne avec quelques rhétoriques de gauche en plus. A mon avis c'est une erreur. En fait, ce qui est plus profond au-delà du débat gauche-droite, c'est l'affirmation de l'idée selon laquelle le citoyen doit forcément être actif en échange d'une rémunération.

Mais il faut produire pour créer de la richesse!
Il faut poser le problème autrement. Aujourd'hui, on assiste à une profonde déconnexion entre l'économie et la société. En 2011, le volume des transactions financières en Europe ne concernait que pour 2% l'économie réelle. Le reste n'est que spéculation et les grandes économies risquent en permanence la récession. L'intuition latente de Keynes se vérifie : en régime capitaliste, le circuit d'économie monétaire n'est vertueux que dans la mesure où la totalité du revenu distribué à l'occasion de la production est réintroduit dans le circuit de consommation et d'investissement productif.

A cela s'ajoute le fait que l'Europe, et l'Occident en général, fait face à la concurrence des émergents qui s'accompagne de dumping social, monétaire et fiscal. Il serait fâcheux de vouloir y faire face par la seule réduction du coût du travail. A mon sens, il faudrait surtout automatiser au maximum tous les secteurs d'activité économique. Pour être compétitifs par le haut.

Cela ne risque-t-il pas d'accroître le nombre de sans emplois ?
C'est là que l'allocation universelle a un rôle à jouer. Dans la grande production automatisée, il est clair que le travail de masse n'aura plus sa place. Tendanciellement, toute activité mécanisable a vocation à l'automation. Il convient de préparer et favoriser le décollage d'un secteur, que j'appelle "quaternaire", d'activités non mécanisables, c'est-à-dire personnelles et autonomes, et cela, quel que soit le domaine: manuel, relationnel ou intellectuel. En attendant, il faut assurer la continuité du système par l'instauration de revenus exogènes à flux réguliers.

Il reste quand même un problème de taille : comment financer une telle machine ?
En partie par de la création monétaire. Il faut s'orienter vers un système bancaire domestiqué avec des missions de responsabilité sociale. Le financement fiscal a ses limites, et le système bancaire est fonctionnellement plus puissant que le système fiscal. Les banques ont en fait une capacité de création et de régulation monétaire plus importante, en tout cas, plus naturelle et moins visible, que celle des États. Une taxe légère sur les transactions financières serait elle aussi intéressante. Mais il faut éviter le système d'imposition classique qui est devenu trop lourd.

Ce système ne risque-t-il pas de favoriser une hausse des prix et donc de perdre son bénéfice ?
Nos économies fonctionnent presque à semi-régime de leur capacité de production. Il y a donc de la marge. Cela n'exclut toutefois pas les effets d'aubaine. On ne peut évidemment pas tout maîtriser, y compris dans une économie administrée. Plus sérieusement, il y a le fait que le versement de l'allocation peut être affecté sur des comptes semi-liquides, soumis, par exemple, à droits de tirage sociaux conditionnels. C'est-à-dire que l'on ne pourrait retirer l'argent du compte qu'à certaines conditions.

Le droit au revenu n'est pas, lui, conditionnel. Mais cela ne veut pas dire que le revenu additionnel puisse être aussitôt dépensé. On peut imaginer des affectations bancaires vers des comptes plus ou moins liquides sur lesquels les droits de tirage, c'est-à-dire la capacité à retirer, seraient spécifiés politiquement, et non par les banques. Quoi qu'il en soit, il ne s'agit pas de "balancer" quelque 15% de revenu monétaire additionnel dans l'économie. Ce serait de la folie.

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 195
à écrit le 18/06/2017 à 11:57
Signaler
Très bon article. Les idées que je développe ici : https://mon-partage.fr/f/q2Uhr0xK/ mériteraient-elles d'être évoquées/discutées ? Merci.

à écrit le 07/01/2016 à 7:34
Signaler
deux bemols : 1/ Avec une des frontieres ouvertes, c'est un suicide economique. 2/ Les socialistes n'en voudront pas car cela rend l'individu plus autonome que si on gere tout a sa place...

à écrit le 30/10/2015 à 0:21
Signaler
nous vivons dans une société de consommation : un bébé qui vient de naître, même avant son géniteur, consomme, une personne âgée qui n'est plus en mesure de travailler, consomme aussi.rendons à césar ce qui est à césar dans cette société, c'est la co...

à écrit le 05/08/2014 à 17:24
Signaler
Bravo! cette solution permettrait de desengorger les villes car les gens pourraient choisir l'endroit et la region ou ils veulent vivre, et boosterait je pense une bonne majorité si bien sur ce revenu serai cumulable avec un revenu du travail, s'il ...

à écrit le 12/04/2014 à 3:28
Signaler
C'est dans quel programme que je sache pour qui voter ?

à écrit le 19/12/2013 à 16:23
Signaler
Je vous felicite, c est un plaisir de vous suivre Argent Du Net http://tinyurl.com/bd4329p

à écrit le 13/10/2013 à 1:23
Signaler
l'initiative citoyenne pour le revenu de base ou comment mettre un pied dans le NOM. Asservir les peuples d?Europe en les rendant complètement dépendant des états puis enfin la planète entière. Malheureusement les moutons ont du mal à se réveiller et...

le 24/11/2013 à 17:44
Signaler
Paf : Vous avez l'air bien affirmatif dans vos opinions mais quels sont vos arguments ??? quel rapport avec les sionistes ?? Quel danger à une initiative civile ( justement hors du système politique habituel) qui n'a pour objectif que la possibilit...

à écrit le 31/08/2013 à 14:44
Signaler
Dans tous ces débats, on voit apparaitre le lien entre travail, utilité sociale, dignité etc. Tout cela manifeste le besoin de redéfinir ce qu'est ou peut être le travail. Au sens où on l'entend aujourd'hui le travail est l'activité qui mérite rémun...

à écrit le 23/07/2013 à 12:01
Signaler
« Ce n?est peut-être pas la solution mais une solution » comme je l?ai déjà entendu et à défaut du système actuel, j?ai envie de dire, ça ne peut pas être pire mais ça n?engage que moi. Je me permets de mettre un lien d?une vidéo de Roger Robert mal...

à écrit le 07/07/2013 à 12:58
Signaler
Bonjour Jean-Marc, et bravo pour cette intervention. Tiens, si cela peut vous aider : http://fr.scribd.com/doc/146132103/Manifeste-des-economistes-deterres

à écrit le 26/06/2013 à 14:21
Signaler
Et bien voila qui est clair. Bien que tous les deux libéraux, le 1 % qui nous sépare est un océan. Vous pensez qu?en distribuant un revenu pour tous, les français seraient libérés de l?angoisse du lendemain et pourraient se consacrer à de nombreuses ...

à écrit le 24/06/2013 à 15:37
Signaler
Je partage totalement l?opinion du post précédent écrit par « On nous prend pour des c? ». Et pour répondre à Tom, je suis plutôt surpris d?apprendre qu?il est libéral. Car vous ne semblez pas défendre la valeur travail. Et comme par moment je me dem...

à écrit le 24/06/2013 à 1:01
Signaler
Dire que "donner de l'argent à un français sans contre-partie" va l'encourager à devenir "entrepreneur", c'est juste prendre les gens pour des imbéciles et nier la réalité. Il suffit de constater comment les assistés de la république "aides sociales"...

le 12/04/2014 à 3:44
Signaler
"Donner de l'argent à un français sans contrepartie" - Je suppose que tu parle d'un banquier ou d'un financier. En effet ces gens ne sont nullement entrepreneur. Ils ne créent pas de richesse. Je suis bien d'accord avec toi. Moi aussi j'en ai marr...

à écrit le 23/06/2013 à 15:24
Signaler
Pour Tom (et les autres). Il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles. Moi aussi j'ai lu l'article sur Wikipedia. Et d'abord, Wikipedia n'est qu'un encyclopédie libre, avec des articles écrits par des bénévoles. A ce que je sache, ça n'a p...

le 23/06/2013 à 21:24
Signaler
Ce que je ne comprends pas c'est qu'on veut quasiment la même chose, a savoir un régime libéral qui encourage la creation d'entreprise. On est tous du même camp, des libéraux. Je rappelle que les théoriciens du revenu de base sont des libéraux. Apres...

à écrit le 22/06/2013 à 18:45
Signaler
Pourrait-on m'expliquer en quoi ce "revenu de base universel" est autre chose que la rémunération de l'exercice du droit à la paresse? (celà concerne aussi bien le dispositif français que celui proposé en Suisse).

le 22/06/2013 à 19:03
Signaler
Tu peux regarder l'article 'revenu de base' sur wikipedia qui montre que dans tous les pays ou le revenu de base est applique ( USA, Canada, Brésil, Singapour,...), 98% des gens continuent a travailler et il y a un boom de creation d'entreprise. Tout...

le 05/08/2014 à 17:41
Signaler
On est tous des feignants en puissance d'apres certains..ou des "assistés....mais la vraie question est: vous? que feriez vous? arretez de voir hez les autres les causes de la crise qui prend véritablement son origine a la congeston economique 'l'arg...

à écrit le 22/06/2013 à 14:51
Signaler
Ces commentaires sont très révélateurs de l?état de pensée de la majorité des français. Et tous les arguments ont été présentés : économiques, philosophiques, sociaux, extrémistes, et même lyriques vers la fin (avec des choses justes). Sans oublier l...

le 22/06/2013 à 16:41
Signaler
Toutes les etudes scientifiques disponible via l'article wikipedia sur le revenu de base montre les effets positifs de cette politique. Vous parlez de théories mais jamais du réel et des faits. Vous semblez vous coniderez comme un économiste d'un niv...

à écrit le 22/06/2013 à 14:41
Signaler
Ça serait bien que la tribune écrive un article sur les expériences de revenu de base aux USA, au Brésil, en Inde, en Namibie, au Canada, a Singapour,... L'article est intéressant mais cela permettrait de se concentrer sur les faits. Il s'agirait de ...

à écrit le 22/06/2013 à 1:23
Signaler
nous sommes pour beaucoup d'accord; le système actuel est a bout de souffle, au bord de l'asphyxie et le revenu de base me parait être le bon remède pour changer de direction sans passer par la case révolution au sens sanguinaire que nous lui connais...

le 22/06/2013 à 11:47
Signaler
Y a qu'à voir ce que çà donne au Brésil .......................... Je me pose la question également: combien de temps les Français vont encore tenir????? En général, çà finit par voter "extrême", il y en a un qui finit par dire: "on a besoin d'espa...

le 22/06/2013 à 15:12
Signaler
Les français doivent sortir de l'ideologie du darwinisme social et du 'there is no alternative' pour se révolter comme au Brésil ou aux USA. il y a beaucoup de potentiel en France mais il y a une sorte de barrière mentale a passer. C'est bizarre, apr...

à écrit le 22/06/2013 à 0:59
Signaler
Nietzsche disait je crois, a trop regarder l'abime, faits attention a ne pas devenir abime. Il l'a sans doute mieux dit mais le sens y est. Nous sommes devenus abimes, c'est a dire que nous sommes devenus les machines sans sensibilité et sans âme que...

à écrit le 22/06/2013 à 0:50
Signaler
C'est vraisemblablement "workfare" et non "workforce", ce dernier signifiant "population en age de travailler", alors que "workfare" est un mot valise calqué sur "work" et "welfare", et évoquant l'attribution de prestations sociales en échange d'un t...

à écrit le 21/06/2013 à 23:46
Signaler
En fait, j'ai l'impression que l'on vit dans un monde de l'idéologie du 'there is no alternative' ou les gens en viennent a nier la réalité. La moitié des blogueurs disent que c'est utopique alors qu'il suffit de quelques minutes de recherche sur int...

le 22/06/2013 à 12:46
Signaler
Ne désespérez surtout pas car nous sommes trop peu nombreux,. Mais il faut que nous l'emportions parce que nous défendons le bon sens contre la course en avant vers la catastrophe, nous sommes l'humain contre Goldman Sachs, même si c'est David contr...

le 22/06/2013 à 13:39
Signaler
Je vais regarder. Je vous félicite pour ce travail. Ce qui me désespère, c'est que nous sommes dans une période ou la domination financière du monde est évidente. Les gens sont tous frustres et ont envie de se révolter. Mais dans tous ces mouvements ...

à écrit le 21/06/2013 à 21:28
Signaler
A mon avis, il faut plus de nucléaire.

à écrit le 21/06/2013 à 21:02
Signaler
Une dernière contribution et je m'arrête là. Avez vous connu l'Espagne dans les années 90 ? Un pays en plein boom économique, des gens heureux qui dépensaient et investissaient massivement. Et pourtant. En 1991, on changeait 16 pesetas pour 1 Franc F...

le 21/06/2013 à 21:25
Signaler
Personne ne discute le fait qu'il ne peut y avoir creation monetaire sans creation de richesse. Vous prenez pour hypothèse que les gens arrêteront de travailler et donc de créer de la richesse s'ils reçoivent un revenu de base. C'est factuellement fa...

le 21/06/2013 à 21:53
Signaler
Le revenu de base est applique aujourd'hui dans plusieurs pays (Brésil, etats unis, Canada, Inde, namibie, Singapour,golf,...). Bref, c'est applique sur tous les continents sauf aux USA. Les conséquences systématiques dans tous ces pays sont que les ...

le 21/06/2013 à 22:04
Signaler
J'ai fait une erreur, le revenu de base est applique sur tous les continents sauf en Europe. le revenu de base est applique aux USA dans l'état d'Alaska.

le 21/06/2013 à 22:43
Signaler
Ce sont les aides plafonnées que l'on connaît aujourd'hui qui créent des trappes à inactivité aux bornes : ce sont non seulement des usines à gaz fort coûteuses à administrer mais aussi des traitements inefficaces et inéquitables...de la même façon q...

à écrit le 21/06/2013 à 19:57
Signaler
Il suffit de voir les réactions épidermiques à cet article pour deviner que c'est une idée intéressante qui mérite qu'on s'y arrête ! Sinon, cela ne susciterait pas autant de résistance chez les "un-autre-monde-ça-va-pas-être-possible" qui squattent ...

à écrit le 21/06/2013 à 19:47
Signaler
On produit dans le monde le double de nourriture que ce qu'il faudrait pour nourrir toute la population mondiale , Il meure de faim un enfant toutes les cinq minute dans le monde,il s'agit donc de véritable crime, commis par les économie des gros for...

à écrit le 21/06/2013 à 19:38
Signaler
En réponse à Bob Prendre des exemples dans des pays étrangers , puis dire, "puisqu'ils le font, pourquoi pas nous ?" ou "nous finiront aussi par le faire" est une technique classique et simpliste particulièrement utilisée en France. Je suis libéral, ...

le 21/06/2013 à 20:20
Signaler
Votre hypothèse est que les gens arrêteraient de travailler s'ils recevaient un revenu de base? A mon avis, seuls certains métiers arrêteraient (ramasseurs de poubelles,...) et seraient ainsi automatise et/ou mieux payes. Je suis pour le revenu de ba...

à écrit le 21/06/2013 à 19:28
Signaler
Cette idée n'est pas neuve (elle est développée notamment par van Parijs, éminent économiste de l'université de Louvains depuis des années et elle est en effet mise en oeuvre pour la redistribution des ressources naturelles dans un pays communiste bi...

à écrit le 21/06/2013 à 19:19
Signaler
petit robot deviendra grand et oup! plus d'esclave... sinon panpan cucu si toi laisser sur le bord de l'autoroute le people!! comprendo ?

à écrit le 21/06/2013 à 18:33
Signaler
Une imbécilité de plus! Garantir un revenu sans travailler, c'est au moins un énarque qui envisage cela! Il est urgent de raser cette école, avant de l'évacuer ... Une belle pompe aspirante pour l'immigration. La France se suicide ...

le 21/06/2013 à 19:15
Signaler
Cette idée ne vient pas de la France mais des USA, pas de l'ena mais des entrepreneurs et des chercheurs américains. Ne vous inquietez pas, ça sera applique et c'est déjà partiellement applique aux USA, au Canada,... Ça sera applique dans de nombreux...

le 21/06/2013 à 19:24
Signaler
Vous faites erreur, ca ne sera pas applique et les pays qui veulent mettre une telle stupidite en place ne le feront pas car les moyens manquent et cela ne fait qu'encourager l'oisivete.

le 21/06/2013 à 19:47
Signaler
C'est votre opinion sur l'oisivete mais les etudes scientifiques sur la motivation au travail montrent le contraire. Quant au moyens, c'est un argument qui va a l'encontre des travaux de prix nobels et tout dépend du niveau de revenu fixe. Quant a di...

à écrit le 21/06/2013 à 16:24
Signaler
Quelle démagogie! Avec la Suisse en exemple! Ce que l'on ne vous dit pas, c'est que la Suisse est entourée de pays de la Zone Euro, et qu'elle fait la plus grande partie de son commerce extérieur avec. Le Franc Suisse s'apprécie car il est recherché ...

le 21/06/2013 à 16:45
Signaler
+1000

le 21/06/2013 à 17:41
Signaler
Pourquoi parlez vous de la France. Le revenu de base est applique partiellement aux USA, au Canada, en Namibie, dans les pays du golf, au Brésil. Et la il s'agit d'un débat en suisse qui ne concerne pas la France. Pourquoi être toujours dans la haine...

à écrit le 21/06/2013 à 16:19
Signaler
Ici et ailleurs, toujours les mêmes théories fumeuses, "aide toi et le ciel t'aidera".... Toujours les mêmes arguments, le pauvre il est pauvre parce qu?il y met pas du sien, le chômeur il chôme parce qu?il veux pas bosser... J'imagine que dans certa...

à écrit le 21/06/2013 à 15:52
Signaler
C'est le métier de fonctionnaire qui est décrit dans cet article!!! C'est sûr! La sécurité de toucher un salaire, sans contre-partie, c'est çà! J'ai trouvé la solution face au claquage de porte des entreprises privées!!! Quand on vous ferme les po...

le 21/06/2013 à 16:44
Signaler
jaloux

le 21/06/2013 à 19:04
Signaler
Pas jaloux, c'est un constat: la sécurité de l'emploi en France, c'est sous l'Etat! (Enfin, tant que le système ne s'écroule pas...-> s'il n'y a plus d'industrie en France, donc plus de travailleurs "privés", avec quoi on versera ces sommes?) Ceci d...

à écrit le 21/06/2013 à 14:40
Signaler
Je peux comprendre le raisonnement qui consiste a dire : "chacun ses problemes, il avait qu'a se débrouiller mieux que ca". (les chomeurs n'ont qu'a trouver du travail, les smicard n'avait qu'a avoir de meilleur diplome, les etrangers ne sont pas née...

le 21/06/2013 à 19:12
Signaler
voila un commentaire typiquement français dégoulinant de jalousie et de ranc?ur et qui envie les autres! Ce n'est pas comme cela que l'on réussit dans la vie ! commencez déjà à ignorer ce que possède l'autre et vous ferez des progrès...

le 21/06/2013 à 19:34
Signaler
Ça n'est pas typiquement francais. C'est ce qui se passe dans les pays ou les inégalités sont les plus éleves comme en Amérique du sud (kidnapping, riches vivant dans des bunkers). Ça n'est pas de la jalousie mais un fait empirique démontre par de no...

le 22/06/2013 à 1:39
Signaler
Monsieur fred yad a vu sa fierté et sa réussite mise à l'épreuve lorsque zoulou a attaqué sa belle et luxueuse BMW. Sans doute n'a-t-il jamais eu de revers dans sa vie ?

à écrit le 21/06/2013 à 13:24
Signaler
Par ici pour signer la pétition: http://basicincome2013.eu Le Revenu de Base est universel, individuel, inconditionnel et suffisant pour assurer à chacun une vie digne et sa participation dans la société. http://www.dailymotion.com/video/x11321m_ber...

le 21/06/2013 à 14:27
Signaler
a signé ^^

le 21/06/2013 à 16:26
Signaler
Il est nécessaire de signer de telles pétitions pour faire avancer le dossier mais l'on se doit dans le même temps de dénoncer l'idéologisation de la mesure économique qui doit être de caractère national et non partisan... si l'on veut aboutir. Dire ...

le 21/06/2013 à 19:22
Signaler
Valerie, au lieu de faire signer des pétitions fumeuses, vous devriez aller travailler et cotiser pour les autres comme nous faisons tous.

à écrit le 21/06/2013 à 13:18
Signaler
l'idée d'un revenu de base en terme d'utilité strictement économique est plus à droite que ce qui se fait actuellement il me semble tout le monde a l'heure actuelle dispose de ressource minimum, l'allocation et la source de financement sont des mécan...

le 21/06/2013 à 16:38
Signaler
Si tout les français touchent un salaire (smic -20% en attente provisoire et disponible d'un travail puis smic ou + pour un travail effectif sans engagement* de durée **) les minimas sociaux n'ont plus lieu d'exister, ni la ponction chômage. Une prim...

le 21/06/2013 à 18:14
Signaler
Tout dépend du montant du revenu de base. S'il est suffisamment élevé, cela ne réduirait pas les minima sociaux. Cela clarifierai les choses et empêcherait les fraudeurs d'utiliser la complexité du système pour accumuler des aides. Le gouvernement po...

à écrit le 21/06/2013 à 12:55
Signaler
Chassez le marxisme, il revient au galop !! Cette fois, avec une théorie encore complètement loufoque.... On juge de la désespérance de la société en voyant autant de soutiens à cette crétinerie dans les commentaires ci-dessous... Au final, c'est to...

le 21/06/2013 à 13:21
Signaler
Cette idée est aux antipodes du marxisme !!! L'expression "Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage" prend tout son sens avec votre commentaire !

le 21/06/2013 à 16:43
Signaler
Le principe du marxsisme était d'abattre le capitalisme,@Kolkhoze pour tous, celui du smic pour tous présenté ici est au contraire de lui permettre de vivre en ne s'asphyxiant pas.

le 21/06/2013 à 16:50
Signaler
C'est une idée défendue par une majorité de prix nobels d'economie. Comme vous l'imaginer, il y a très peu de marxistes dans le lot. Parmi ceux-ci le seul prix Nobel d'economie francais, Maurice Allais ainsi que d'autres marxistes comme Friedman et H...

à écrit le 21/06/2013 à 12:54
Signaler
Pour ma part, j'approuve, car c'est ce que j'ai vécu. A partir de 35 ans, j'ai fait toutes mes études supérieures entre chômage, allocation à la formation du Conseil Général et RMI et j'ai été ainsi jusqu'au doctorat de psychologie. Aujourd'hui je su...

à écrit le 21/06/2013 à 12:21
Signaler
c'est encourager les francais (et les autres)à ne rien faire

le 21/06/2013 à 16:55
Signaler
Toutes les études scientifiques prouvent le contraire. Les gens travaillent par besoin de reconnaissance, plus que pour le salaire, a moins de n'avoir envie de rien faire mais il s'agit la de dépression. En cherchant sur Google, vous pourrez trouver ...

le 21/06/2013 à 22:13
Signaler
Pas seulement les etudes scientifiques mais les faits dans plusieurs pays du monde (USA, Brésil, Inde,...). Toutes ces expériences sur des millions de personnes ont entraine un essor économique et les gens ont continue a travailler, sans parler de la...

à écrit le 21/06/2013 à 12:07
Signaler
N'est ce pas ce que proposait De Villepin avec République solidaire ?

à écrit le 21/06/2013 à 11:59
Signaler
Comment peut-on décemment et de bonne foi faire croire que donner un revenu sans contrepartie est un système viable, qui encourage à travailler ????? Quelle hypocrisie !!! Quel mensonge !!! Quelle démagogie !!! Quelle naiveté !!!!

le 21/06/2013 à 12:12
Signaler
fonctionnaire ?

le 21/06/2013 à 12:21
Signaler
Comment peut-on décemment et de bonne foi faire croire que l'on puissent vivre dans un monde ou les inégalités n'ont jamais été aussi prononcé sans que cela ne se termine dans un bain de sang ????? Quelle hypocrisie !!! Quel mensonge !!! Quelle démag...

le 21/06/2013 à 12:40
Signaler
Un revenu sans travailler quel scandal ! La production massive sans personnel est un fait majeur, un grand nombre de metiers Automatisables ne le sont pas a cause des degats sociaux potentiels. Tot ou tard il faudra se poser des questions Comment s...

le 21/06/2013 à 16:50
Signaler
Oui, @Wallsbach, mais c'est un autre volet.Pour ce faire j'ai proposé un système participatif nommé la France-Action. Pour le moment il est question de garantir un revenu "ordinaire" a minima pour tous contre un travail ou la disponibilité immédiate ...

à écrit le 21/06/2013 à 11:52
Signaler
Cela existe déjà pour presque la moitié de la population, puisque tous les fonctionnaires touchent un revenu à vie sans contrepartie d'efficacité, de prise de risque ou de productivité. (ni de présence puisque plus de journée de carence et aucun cont...

le 21/06/2013 à 12:27
Signaler
Simplement pour vous préciser que les personnes agées ou les retraités ( les vieux dans votre langage ) ont sué et produit la richesse avant d'en arriver à ce stade de leur vie et et que c'est grace à cette sueur que vous mème ètes là aujourd'hui . J...

le 21/06/2013 à 12:32
Signaler
Mais bien sur, les fonctionnaires sont tous des feignants, les marins pêcheurs sont tous des alcooliques et les banquiers tous des voleurs...C'est bien connu...Et la liste est encore longue...

le 21/06/2013 à 12:46
Signaler
Je n'ai aucune sympathie pour les papy-boomers (ex-68ards) qui ont connu 60 ans de croissance ininterrompue, 60ans de plein-emploi, 60 ans de vie facile, 60 ans sasn conflit majeur, et qui au sortir de ces 60 ans de cocagne ont été incapables de se s...

le 21/06/2013 à 12:52
Signaler
vous avez tout compris ! C'est bien !

le 21/06/2013 à 16:01
Signaler
mais quelle productivité ? dans un pays qui mise sur le tertiaire et où beaucoup de gens ne ofnt que des boulots de reporting, je ne vois pas où seriat le problème d'un revenu de base.

le 21/06/2013 à 17:03
Signaler
Non, @Noblesse oblige, les fonctionnaires bénéficient d'un système de transition provisoire qui a eut et a encore pour but de faire venir les paysans dans les villes et de les y incorporer pour augmenter leur productivité individuelle et permettre ai...

le 21/06/2013 à 19:21
Signaler
Vous avez raison. Les métiers parasitaires seront moins payes (moins d'esclaves en bas de chaine pour faire le boulot). Les métiers difficiles (btp,...) seront enfin rémuneres a leur juste valeur parce que les gens ne voudront plus détruire leur sant...

à écrit le 21/06/2013 à 10:54
Signaler
ne pouvant décemment pas se résoudre à un changement de paradigme pourtant nécessaire et plutôt que d?engager des politiques de relance (déjà que nous gardons dans l?emploi de nombreux postes rendus inutiles dans de nombreuses administrations ou serv...

à écrit le 21/06/2013 à 9:30
Signaler
C'est sûr, comme la France a de l'argent à ne pas savoir quoi en f.....

à écrit le 21/06/2013 à 9:25
Signaler
Compte tenu de la façon dont est gérée la France depuis plus de 30 ans (centaines de milliards jetés par la fenêtre tous les ans, sans aucun contrôle) substituer un revenu universel à toutes les aides actuelles pourrait être une bonne idée, sauf qu'i...

le 21/06/2013 à 11:48
Signaler
Le financement est réalisable en grande partie par la réduction des structures étatiques. Le revenu de base inconditionnel peut être mis en place beaucoup plus simplement que les aides actuelles. C'est la stimulation de l'initiative individuelle qui ...

le 21/06/2013 à 17:11
Signaler
La caisse s'auto alimente, @Logique, puisque la dépense actuelle est plus importante que le paiement d'un salaire! Ce la vous paraît probablement incroyable mais il suffit de le vérifier. la seule problématique est le mécanisme de mis en oeuvre (qui ...

à écrit le 21/06/2013 à 7:56
Signaler
Peut-être pourrait-on commencer par simplifier toutes les aides distribuées, les subventions aux associations, les hôtels loués à prix d'or pour les familles sans logement . Une meilleure gestion, ne ferait-elle pas économiser énormément d'argent que...

le 21/06/2013 à 9:33
Signaler
Mais Bon Dieu, quand allez-vous comprendre que les prélèvements hallucinants, les charges, les taxes tuent les économies. Créons un Paradis fiscal en France et l'on fera disparaître le chômage et la misère, car les entrepreneurs auront intérêt à déve...

le 21/06/2013 à 11:56
Signaler
Pour info, si l'ensemble de la population monidale consommaient comme le français moyen, il faudrait que la terre soit 3 fois plus grande pour subvenir a tous les besoins (et 8 fois si comme les américains). Donc nous sommes déjà en "sur-consommation...

le 21/06/2013 à 17:13
Signaler
Bien d'accord. Nous nous acheminons bien vers un évènement destructeur tel que défini par Malthus... reste à choisir lequel...

à écrit le 21/06/2013 à 7:11
Signaler
Milton Friedman, Prix Nobel d'économie avait en son temps développer une telle idée Maintenant, arrêtons de fantasmer sur le dumping social et demandons nous si nous, nous ne faisons pas de la surenchère sociale. Croire qu'on peut vivre sans travaill...

le 21/06/2013 à 9:33
Signaler
Ce n'est pas de la surenchère sociale mais de la performance sociale. Ce revenu de base inconditionnel se substituait en partie à d'autres aides mal distribuées et mal contrôlées. Dans le cas de la France, une rente de 600 euros par mois et par perso...

le 21/06/2013 à 14:02
Signaler
@ Midas: +1 pour l'ensemble de vos interventions et j'ajoute. L'ensemble des prestations sociales actuelles (J'ai volontairement sorti les dépenses de médecine, hospitalisation et médocs) représente +/- 350 milliards d'euros ,soit 5500 euros par fra...

le 21/06/2013 à 17:23
Signaler
Il n'est pas question de "rente", @Midas, mais d'un vrai salaire (modeste tout de même puisqu'il s'agit du smic moins 20% en attente et du smic autrement) pour un vrai travail ou une vraie disponiblité. Il n'est pas question non plus avec la somme qu...

à écrit le 21/06/2013 à 6:17
Signaler
Cà existe déjà et çà fonctionne.....dans les pétro-monarchies. Les citoyens vivent très bien sans travailler et quelques domestiques qui n'ont aucun droit font tourner l'économie (pétrole, BTP, santé, armée....).

le 21/06/2013 à 8:46
Signaler
@yves Ce n'est pas comparable avec les rentes pétrolières de certains émirats. Pour la France le montant pourrait avoisiner 600 euros par mois et par personne. Il ne s'agit pas de distribuer une rente de plusieurs milliers d'euros par mois et par pe...

à écrit le 21/06/2013 à 5:00
Signaler
C' est le futur .

à écrit le 21/06/2013 à 3:38
Signaler
l idee est interessante et simplificatrice en termes de gestion du pays, il y a trop de gestionnaires de la fonction publique alors qu il n y a pas assez de profs et d agents techniques au Rsa/Rmi on ne peut pas vivre avec 400e/mois mais l idee d un ...

le 21/06/2013 à 8:20
Signaler
@toto Bonne analyse et bonne remarque sur le logement. Néanmoins le revenu de base peut aussi faciliter la mobilité ou l'installation en dehors des zones tendues et réduire ainsi la crise du logement. A mon avis, le problème du logement ne doit pas ...

à écrit le 21/06/2013 à 1:24
Signaler
Et si on gagnait tous au loto, hein c'est beau de rêver!!!

à écrit le 20/06/2013 à 22:18
Signaler
GENIAL!

à écrit le 20/06/2013 à 21:59
Signaler
Je pense qu 'il déconne complètement

à écrit le 20/06/2013 à 21:39
Signaler
Ceux qui parlent de science économique me font rire : aucun économiste n'avait prévu la crise de 2008 sauf Jorion et quelques autres qui ne sont pas de purs économistes.Ce n'est pas parce qu'il y a des données chiffrées qu'on peut parler de science.....

le 21/06/2013 à 0:38
Signaler
vous n'avez rien compris à la loi de l offre et de la demande, puisque vous nous montrez justement des exemples ou des groupes biaisent le marché en leur faveur (dockers, patrons, riches supermarchés ...), au sens strict, ententes ou numerus clausus ...

le 21/06/2013 à 1:50
Signaler
Disons que sans être grand clerc, il y a des règles que même un enfant de 8 ans peut comprendre. On ne peut gagner qu'une fraction de ce qu'on produit et qui s'est vendu. On ne peut pas se montrer généreux quand on n'en a pas les moyens. Nous nourri...

le 21/06/2013 à 17:37
Signaler
Faux, @walter99, il suffit de lire par exemple "Investir" des mois de janvier à mars 2007 pour rendre hommage à ces journalistes français qui ont ramé contre la mode. Personne n'a voulu les croire. Par contre je suis d'accord avec vous sur le thème d...

à écrit le 20/06/2013 à 20:39
Signaler
Les américains ont un revenu universel sous forme de bons de consommation, permettant aux gens d'acheter uniquement des biens de 1ère nécessité, car de l'argent liquide pourrait servir à autre chose( et même être volé). C'est très intelligent. Si on ...

le 20/06/2013 à 21:51
Signaler
les americains .... oui . Grand-mère nous racontait les ticket de rationnement pour le pain la viande le lait .... c'etait super . les 30 glorieuses ... quoi !!! c'etait avant l'augmentation de 30% du SMIG en mai 1968 ....

à écrit le 20/06/2013 à 19:33
Signaler
Si on taxé plutôt tout ce qui touche la publicité car des sommes astronomiques sont dépenser pour de la pub et moi en tant que consommateur j'en ai marre d'être harcelés

le 21/06/2013 à 3:19
Signaler
Pas une bonne idée, moi je travaille dans la pub :)

à écrit le 20/06/2013 à 18:48
Signaler
C EST UN VIEUX DEBAT HUTOPISTE un vieux reve mais la realite est malheuressememt dure ;;; c est qu il ny a pas de richesse a partage sans production ,? mais ont pourrais le faire a l echelle mondiale ??? AUTREMENT DIT CELA VA RESTE UN BEAU REVE?...

le 21/06/2013 à 17:14
Signaler
Les dizaines de prix nobels d'economie qui ont défendu et défendent cette idée ne sont pas des utopistes. Allais, hayek, Solow, friedman,... utopistes? Aujourd'hui les chercheurs Erik brynjolfsson et Andrew mcafee de Harvard et du MIT utopistes? Sans...

le 21/06/2013 à 17:56
Signaler
Il vous faudra admettre, @Oscar, que le prix Nobel n'est pas bon pour l'humanité! Ceux qui sont "récompensés" sont les pires lobbyistes de la débâcle et de la ruine actuelle. Je n'ai pas vu non plus Erik Brynjolfsson et Andrew McAfee qui travaillent ...

le 21/06/2013 à 18:27
Signaler
Vous avez raison. Je voulais seulement montrer que ca n'etait pas utopiste et pas marxiste. J'ai donc cite des gens compétents en economie qui ont fait la proposition. Je préfère personnellement un économiste comme Galbraith. j'aurais pu ajouter que ...

le 21/06/2013 à 19:00
Signaler
Pour brynjolfson et mcafee, ils défendent l'idée qu'aucune loi économique ne garantie que l'automatisation ne crée plus d'emplois qu'elle n'en detruit. Ils ajoutent que les inégalités s'accentuent avec le progrès technique et que de moins en moins de...

à écrit le 20/06/2013 à 16:59
Signaler
Franchement, il faut que les piposophes arrêtent de vouloir parler d'économie, car ils sont juste totalement nuls dans ce domaine. Le "raisonnement" de ce monsieur est du même ordre que celui de quelqu'un qui s'acharnerait à vouloir démontrer que 2 +...

le 20/06/2013 à 17:23
Signaler
Pour que le moteur à eau et l?énergie perpétuelle puisse être possible, il faut d?abord revoir la philosophie du « brevet ». Pour obtenir un brevet, il faut que l?invention « utilise » un moyen de consommation (électrique, énergie fossile, etc..), si...

le 20/06/2013 à 17:55
Signaler
Votre description d'une économie saine est brillante mais notre économie est de plus en plus faussée et administrée. Nous vivons déjà dans un monde qui ressemble chaque jour un peu plus à celui d'Orwell. Par ailleurs, la technologie démultiplie notre...

le 20/06/2013 à 23:46
Signaler
Il existe donc une " Économie mondiale " et qui serait une économie fermée au sens keynésien du terme ! Il est vrai que nous n'avons pas encore commencer à commercer avec Mars et Alpha du centaure, n'est-ce pas ? Je maintiens et censurez-moi une fo...

le 21/06/2013 à 17:30
Signaler
Mais peu importe qu'il soit philosophe puisque la majorité des prix nobels d'economie défendent le revenu de base. Il faut arrêter de prendre des gens comme Allais ou Friedman, galbraith, tobin, samuelson, hayek, mead, Simon, solow,... pour des idiot...

le 21/06/2013 à 18:07
Signaler
Votre énervement est amusant, @bruno, d'autant que vous avez parfaitement raison.Sur le premier point il a certainement tenté d'évoquer le système dépressif pour lequel la destruction d'actifs tangibles et probants par les acteurs économiques va plus...

à écrit le 20/06/2013 à 16:59
Signaler
Je vois ici une belle métaphore : Le serpent qui à finis de manger sa queue et qui entame la tête, on essaye de lui donner de la sauce pour qu?il puisse mieux ce déguster. Au final il ne vaut mieux pas qu?il finisse son repas?..

à écrit le 20/06/2013 à 16:58
Signaler
Si, pour recevoir 2000 ? par mois de rente à vie, je dois payer 2000 ? par mois d'impôts en plus, le bilan est nul.

le 20/06/2013 à 18:12
Signaler
Au départ, un montant de 600 euros par mois et par personne semble plus réaliste dans le cas de la France. Plusieurs aides directes ou indirectes seraient néanmoins supprimées dans le même temps. L'intervenant nommé GV a illustré une possible constru...

le 21/06/2013 à 9:46
Signaler
@ Midas: C'est ce qu'on appelle une épargne personnelle: je gagne bien à un moment de ma vie et, en tant que personne responsable, je mets de côté en cas de coup dur. Cette idée selon laquelle le citoyen a toujours besoin de l'état pour survivre est...

le 21/06/2013 à 10:25
Signaler
@Fabulousss C'est le contraire, cette mesure signifie aussi beaucoup moins d'Etat. Le revenu de base inconditionnel rend les individus moins tributaires de l'Etat surtout en cas de coup dur. Aujourd'hui les personnes en difficulté doivent quémander ...

à écrit le 20/06/2013 à 15:36
Signaler
Je trouve absurde de donner plus de sous pour devoir payer plus "d'impôts". Je pense que le système marche à l'envers. Pour moi, il est clair que c'est le consommateur qui fait fructifié la consommation. Plus il dépense ou investie, plus il y a de t...

le 20/06/2013 à 15:59
Signaler
conditionner l'inconditionnel est une manière d'imposer un point de vue sur ce qui a de la valeur ou pas, extrêmement dangereux à mon sens

le 20/06/2013 à 16:01
Signaler
Le caractère inconditionnel et universel est fondamental. Il s'agit de donner à chacun la possibilité de vivre sobrement mais décemment. Au-delà il appartient à chacun de valoriser ses compétences et son travail pour améliorer son confort et satisfai...

le 20/06/2013 à 16:26
Signaler
Avant d?aller voir ailleurs, il faut d?abord résoudre les problèmes de chez nous. Je pense que ce n?est pas avec de la dette que l?on doit payer de la dette. Le mieux, pour moi, serai d?abord de valoriser nos produit avant de valoriser ceux des autr...

le 21/06/2013 à 10:40
Signaler
Si un non diplôme fait le même travail qu un diplôme c normal qu.il gagne autant. En plus le non diplôme à coûte moins cher à la collectivité. Y.en à marre de ces diplômes qui veulent des privilèges parce qu.ils ont eu le privilège de faire des étud...

le 21/06/2013 à 14:18
Signaler
Tout d'abord un diplôme est une reconnaissance de compétences et de savoir-faire acquis sur une spécialisation. La personne non diplômé à acquis ses compétences suite à sa propre expérience (qui d'ailleurs peut valoriser les compétences acquises par ...

à écrit le 20/06/2013 à 15:30
Signaler
Cette rente à vie identique, pour tous, sera prélevée sur qui ?

le 20/06/2013 à 15:40
Signaler
Sur tous à travers la consommation notamment (TVA), d'ailleurs quand on y réfléchi tout le monde touche déjà un revenu direct ou indirect dans notre société: les enfants avec les allocs, les seniors avec les retraites, les chomeurs avec l'assurance c...

le 20/06/2013 à 16:11
Signaler
Précisons que cette rente à vie sera imposable et remplacera de nombreuses allocations diverses et variées, lourdes à gérer.

à écrit le 20/06/2013 à 14:35
Signaler
Cette idée permet d'envisager un autre avenir que celui que nous prépare nos technocrates européens et nos politiciens nationaux. C'est la conception même de notre société qui peut être repensée sur cette base. Merci à LT d'avoir publier cet article ...

à écrit le 20/06/2013 à 14:25
Signaler
Je développe cette idée d'un smic pour tous depuis quelques années sur ce fil. Constitutionnellement l'état doit fournir du travail aux français, cela correspond également au pacte social qui a prévalu lors de la mise en place des migrations importan...

à écrit le 20/06/2013 à 14:20
Signaler
Et pour ceux que l'idée intéresse, super doc sur le sujet : www.youtube.com/watch?v=-cwdVDcm-Z0

le 20/06/2013 à 15:20
Signaler
Film long et lourd comportant des erreurs économiques manifestes qui dénotent le travail d'un amateur éclairé. L'idée et l'intention partent cependant dans le bon sens. Le point très contestable est celui de la non obligation de travailler (!) On dér...

le 20/06/2013 à 15:33
Signaler
@Corson oui il comporte de nombreux défauts, toutefois il faut revoir la notion de travail car ne pas travailler ne veut pas forcément dire ne rien faire (voir le doc de P. Carles sur le sujet Attention Danger Travail, dispo sur le net), faire de l'a...

le 20/06/2013 à 16:15
Signaler
Pour Corso. Sur le site du BIEN (basic income earth network) est présentée une étude menée en Allemagne. Sur 100 personnes interrogées, plus de la moitié ne changerait rien à son travail, un tiers travaillerait "différement", et moins de 10% envisage...

le 20/06/2013 à 18:33
Signaler
Oui, il est nécessaire de présenter le travail comme une nécessité sociale comme on oblige à l'éducation ce qui ne choque plus personne car la notion a été intégrée. On peut se poser la question de quel travail mais ne pas nier qu'il doit être pertin...

à écrit le 20/06/2013 à 14:19
Signaler
à la limite et vue la situation économique du pays,la Suisse,à priori pourra se permettre une revenue de base.Mais chez nous existe depuis pas mal de temps: voir 8 millions d'assistés,aides à tout va,faiseurs et faiseuses des gosses-assurance-vie,etc...

le 20/06/2013 à 14:29
Signaler
C'est vrai que vivre avec le RSA c'est la fête tout les jours (essayer donc de payer un loyer et de manger avec 400 euros/mois et en reparle), vivement que vous y soyez pour arrêtez de considérer les gens qui touchent les aides sociales comme des "as...

le 20/06/2013 à 14:53
Signaler
@bob44 : c'est vrai que avec 400 euro on peut seulement mourir.. Mais sans l'état sociale ou votre RSA payé par les contribuables ou vous seriez en ce moment ? L'article de la constitution qui garantie le travail à tout le monde a été écrit il y a a...

le 20/06/2013 à 15:05
Signaler
@sarcasme "Mais sans l'état sociale ou votre RSA payé par les contribuables ou vous seriez en ce moment ?" et bien dans une tombe j'imagine car il ne reste pas bcp d'alternative ! "La richesse avant de la distribuer il faut la créer" ce pays n'a jama...

le 20/06/2013 à 15:06
Signaler
@bob44, 400e/mois c'est sûr, si on veut habiter sur les champs Élysée c'est un peu juste. Dans un modèle de société qui parque sa population dans des ghettos/tours en béton également pour acheter la paix sociale.

le 20/06/2013 à 15:21
Signaler
@Targor trouver un loyer en-dessous de 300 euros même au fin fond de la province relève de l'exploit ! De toute façon au RSA on vous en donnera pas.. reste effectivement le logement sociale pour palier sauf que les places sont chères...

le 20/06/2013 à 15:49
Signaler
Chacun contribue à notre société: même sans salaire, même modestement, intellectuellement, culturellement, socialement, bénévolement, ... Aujourd'hui la "richesse" mondiale crée est immense car elle dépend de moins en moins de la quantité de sueur ma...

le 20/06/2013 à 17:27
Signaler
Moi avec 400 ? par mois... J'économise...!!!!

à écrit le 20/06/2013 à 14:16
Signaler
Enfin une idée revolutionnaire, la société du plein emploi ne reviendra plus, c'est un fait : la croissance ralentie de moitié dans tous les pays occidentaux à chaque décennie ! Il va falloir inventer d'autres sytèmes, cette solution en fait partie.....

à écrit le 20/06/2013 à 13:47
Signaler
Il est écrit "à tout citoyen" vu les allocations familiales dites universelles (supprimées) on voit déjà à qui tout cela irait. La classe moyenne / riche "que dalle" normal "sale riche" et le gros looser peinard avec son demi en terrasse a vie. L'i...

le 21/06/2013 à 12:38
Signaler
Il n'y a pas 8 millions d'assistés, il y a 21 millions de personnes qui sont salariées et 42 millions de branleurs au premier rang desquels les retraites qui nous coûtent plus de 66% du budget public. Et détiennent les 2/3 de la richesse nationale. E...

à écrit le 20/06/2013 à 13:40
Signaler
L'idée n'est possible que si on définit la nationalité par le droit du sang. C'est pour cette raison que les suisses peuvent l'envisager... Comment la gauche serait-elle prête à l'accepter ?

le 21/06/2013 à 9:48
Signaler
Où est le rapport ?!

à écrit le 20/06/2013 à 13:14
Signaler
En accord total avec Jean Marc Ferry. Ce n'est pas une utopie mais bien la seule réponse à la crise actuelle. Avec l'augmentation de la productivité, la richesse s'accroit. Au lieu de libérer l'homme celui-ci est asservi, au chômage ou précarisé. Ce...

le 20/06/2013 à 14:39
Signaler
@GV +1 très bon blog

à écrit le 20/06/2013 à 13:03
Signaler
C'est une idée assez séduisante et pas si utopique que cela. Chaque Norvégien sait que quoi qu'il arrive, il bénéficiera de sa naissance à sa mort des soins dont il aura besoin et de revenus permettant une vie décente (mais pour le luxe il faudra qu'...

le 20/06/2013 à 14:22
Signaler
Bon commentaire.

le 20/06/2013 à 14:59
Signaler
@JM57 Retirez votre référence au n° de sécu comme support de l'identité des personnes et j'applaudis votre commentaire des deux mains.

le 20/06/2013 à 15:05
Signaler
@JM57+Antoine: vous avez (forcé) oublié de nous informer que la Norvège,grace à son pétrole et gas a accumulée des fortunes immenses sous forme des Fonds à faveur des futures générations.Il n y a pas des cadeaux à la française pour personne en raiso...

le 20/06/2013 à 15:42
Signaler
@ Owen, je n'entendais pas forcément remplacer le SIREN par le n°de sécu qui est, je le reconnais un peu indiscret pour être divulgué dans le domaine public. j'entendais simplemnt que pour la création de la société enAE il fallait que ce soit simple ...

le 20/06/2013 à 15:56
Signaler
@ Attila: Cela ne m'a pas échappé. Certes, la Norvège a présentement du pétrole mais elle n'a pas un climat tempéré, 300 000 km2 de terres agricoles de bonne qualité qui autorisent une grande variété de cultures et une position centrale en Europe o...

le 20/06/2013 à 16:40
Signaler
Les norvégiens sont taxés très fort. TVA 25% - alimentaire 15%. Impôts prélevés à la source en moyenne 25% pour un revenu moyen. Impôt progressif http://norwayoflife.over-blog.com/article-conges-payes-et-impot-sur-le-revenu-en-norvege-89613445.html h...

le 20/06/2013 à 16:43
Signaler
@JM57 Oui j'ai bien compris l'esprit de votre commentaire de départ et je le plébiscite. Simplement, derrière le n° de sécu qui est une facilité administrative, se cache aussi un dispositif qui structure notre société. La finalité de la sécu est en ...

le 20/06/2013 à 17:12
Signaler
@ Linus: Les norvégiens qui se souviennent de ce qu'était leur vie avant la découverte du pétrole en mer du nord, ont sagement décidé d'affecter l?intégralité les dividendes à un fond souverain destiné à garantir les retraites, ce qui valide l'idée q...

le 20/06/2013 à 20:03
Signaler
JM57 La Norvège libérale?. Les Norvégiens ont des garanties sociales très fortes mais contre paiement de taxes et impôts très forts. Ce n'est pas exactement ce qu'on appelle état libéral. L'Etat a favorisé l'élevage d'animaux, la pêche en subvention...

le 21/06/2013 à 12:02
Signaler
@ Linus: Oui, libéral. Ils acceptent l'économie de marché et fonctionnent ainsi, les prix sont libres (même si les taxes sont fortes), l'outil de production est privé et il y a même une bourse à Oslo depuis 1856.... Si être libéral c'est zéro imp...

à écrit le 20/06/2013 à 12:23
Signaler
"Même la Suisse s'y intéresse de près". Ce qu'il faut pas lire. C'est une initiative d'une association genevoise. Ayant reçu le nombre minimal de signatures il y aura certainement votations dessus. L'idée est très loin d'avoir séduit "en partie" les ...

à écrit le 20/06/2013 à 12:23
Signaler
"Même la Suisse s'y intéresse de près". Ce qu'il faut pas lire. C'est une initiative d'une association genevoise (forcément...). Ayant reçu le nombre minimal de signatures il y aura certainement votations dessus. L'idée est très loin d'avoir séduit "...

le 20/06/2013 à 12:41
Signaler
Des suisses ou des franco-suisses (Genève n'étant pas très loin de la France)? Parce que cette philosophie de l'assistanat me semble particulièrement française!

le 20/06/2013 à 13:56
Signaler
Non, l'idée du revenu de base en suisse est partie de Bâle, donc plutôt allemand-suisse. Voir la vidéo "Revenu de base, une impulsion culturelle".

le 20/06/2013 à 16:18
Signaler
Non, ce n'est pas une philosophie de l'assistanat. Lisez les études du BIEN (basic income earth network). Ce système est même soutenu par les ultra-libéraux, qui y voient une baisse forte des charges du personnel (diminution du salaire égale au reven...

à écrit le 20/06/2013 à 12:21
Signaler
C'est une utopie dans un monde ouvert et sans frontière, de plus, il faut éviter le cumul de cette monnaie et en favoriser une circulation rapide. Pourquoi pas un compte unique par citoyen que l'on créditerai de la somme une fois à zéro?

le 20/06/2013 à 12:44
Signaler
Pourquoi pas! Cela remplacerai les allocations chômages, les remboursements de sécurité sociale et la retraite, mais qui supporterai d'avoir qu'un seul compte, à la Banque de France par exemple?

le 20/06/2013 à 13:14
Signaler
Oh! Les rêveurs! Si mes revenue sont trop important, j'y ai pas droit? Mon compte ne sera jamais a zéro a moins de le mettre en Suisse!

à écrit le 20/06/2013 à 12:12
Signaler
"Comment expliquer que les Suisses, que l'on peut difficilement qualifier d'hétérodoxes, aient été en partie séduits ? En Suisse, la réflexion sur le système de couverture sociale des risques est très avancée".... Mais qu'est-ce que cette annerie. En...

le 20/06/2013 à 14:40
Signaler
Étant Suisse, je me permet de vous corriger. Tout d'abord, c'est 100'000 signature minimu qu'il faut récolter afin que le projets passe entre les mains du gouvernement. Au moment où j'écris ce commentaire nous avons récolté 115'658 et il nous reste ...

le 20/06/2013 à 14:52
Signaler
@neurad +1000 bravo les "fumistes" LOL

le 21/06/2013 à 14:31
Signaler
@Neurad: Vous êtes Suisse et je parie que vous êtes fonctionnaire et plus particulièrement "Enseignant": Des gars qui sous le couvert d'enseigner au petites têtes blondes touchent en Suisse un salaire de ministre (pas moins de 8'000 francs suisses al...

à écrit le 20/06/2013 à 11:45
Signaler
Des individus qui croient que l'on peut augmenter la productivité à l'infini sans créer de chômage alors que l'on consomme de manière finie ne peuvent être crédibles. Si vous donnez un revenu minimum aux oisifs, c'est créer de l'inflation ou voler le...

le 20/06/2013 à 15:25
Signaler
L Inflation , c'est bien....C'est l impôt sur les rentiers !

à écrit le 20/06/2013 à 11:43
Signaler
Il faut être philosophe pour balancer les valeurs "travail" et "mérite" aux toilettes? Les solutions au chômage de masse et à la pauvreté face aux progrès technologique galopant, c'est la décroissance démographique et l'instruction! C'est aussi cela ...

le 20/06/2013 à 14:57
Signaler
@Michel:+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ bravo

le 20/06/2013 à 17:10
Signaler
Les valeurs "travail" et "mérite" seront rehaussées avec le revenu de base. C'est l'aliénation aux dispositifs d'assistanat qui sera écartée. L'instruction sera possible pour tous et pas seulement à l'école mais tout au long de la vie. L'auto-régulat...

le 21/06/2013 à 10:51
Signaler
pourquoi le monde se focalise sur le travail, le travail il y en a de moins en moins, ça s'appel le progrés... http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=15RlUOE5h5M

le 24/08/2013 à 12:34
Signaler
Et oui, la machine tue l'homme, la technologie tue l'homme.Déjà dans les grandes enseignes des grandes surfaces, on commence à remplacer les caissières par des scans, bientôt le caddy entier sera scanné. Il n'y aura bientôt plus de travail pour tout ...

le 30/08/2013 à 14:14
Signaler
Bravo à Tom, Michel, Jérôme et tous les autres personnes lucides qui se sont exprimées. Pour les autres, ce qui est désespérant c'est de voir des personnes s'accrocher à des valeurs ou à des ressources en voie de disparition : le "travail" au sens o...

le 05/08/2014 à 17:36
Signaler
Le revenu de base universel permettrait surtout de desengorger les villes ou la majorité des gens n'ont pas choisis de vivre! et le fait de distribuer la masse monetaire en pluie sur tout le monde serait tres rentable et permettrait a l'argent de ci...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.