Victoire du FN : les Européens regardent la France

 |   |  261  mots
Marine Le Pen, dimanche au QG du Front National. / Reuters
Marine Le Pen, dimanche au QG du Front National. / Reuters (Crédits : Reuters)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, les Européens regardent la France après le tsunami "bleu marine".

« Une avalanche », « un tremblement de terre », « un raz-de-marée », « un séisme eurosceptique », « un choc électoral », « un big bang »…

En ce lendemain de scrutin européen, tous les regards se tournent vers l'Hexagone balayé par une vague bleu marine. Atteignant un score historique de 25%, le Front national est devenu hier le "premier parti de France".

Cette victoire exprime-t-elle la montée des populismes dans l'ensemble du Vieux continent ?

28 minutes

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

 

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine Deporet

Les Européennes: naissance du FN
17 juin 1984. Alors que la gauche est au pouvoir depuis 3 ans, le Front national réalise pour la première fois en France une percée sur fond d'inflation et hausse du chômage. Retour sur les prémices de l'ascension du FN.

 

VU D'AILLEURS
Par Juan Gomez

Etats-Unis : les journaux zappent la victoire du FN
Marine Le Pen fait la Une de la presse européenne. Pour n'en citer qu'un, le quotidien italien La Repubblica titre : « Tremblement de terre en France : Le Pen gagne, le PS s'écroule ». En revanche, aux Etats-Unis, le triomphe de Marine Le Pen passe aux oubliettes. Ecrasé entre autres par la venue du Pape François à Bethléem et la visite surprise de Barack Obama en Afghanistan.

 

DEBAT
Pour en débattre, Stefan de Vries, correspondant à Paris de la chaîne néerlandaise « RTL4 » et spécialiste de l'Europe, Thomas Hanke, correspondant à Paris du quotidien économique allemand « Handelsblatt », et Asuncion Serena, correspondante à Paris de la radio espagnole « Cadena Cope ».

 

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2014 à 12:00 :
Les médias, peut-être, cela fera un peu plus de French bashing, mais pour le reste, je puis attester que les européens s'en foutent, ils s'occupent de leurs propres affaires, et ils ne pensent pas qu'un pays soit assez fou pour sacrifier sa monnaie, l'€, contre de la roupie de sansonnet !!!!
a écrit le 08/06/2014 à 9:17 :
Le FN est une escroquerie. Peu d'idées sont réalistes dans leur programme.
a écrit le 30/05/2014 à 12:28 :
chaque fois que les pays vont mal les peuples choisissent les extremes, tous les dictateurS sont venue au pouvoir comme cela , ? IL Y A UNE SOLUTION C EST LA REPRISE INTERNATIONNALE ? CELA EST DANS LE POUVOIR DU MONDE CAPITALISTE INTERNATIONNALE? ? ?
Réponse de le 07/06/2014 à 7:06 :
Vous pensez franchement que l'argent comme le sexe ou le pouvoir dirigent le monde ? Si oui, alors c'est la guerre mondiale entre les humains pour avoir l'argent, le sexe, le pouvoir ? Combien de milliards de morts encore pour ces choses ?
Réponse de le 13/06/2014 à 11:46 :
INCALCULABLE??? DE PLUS VIENDRONS AUSSI LES GUERRES DE RELIGIONS???
a écrit le 30/05/2014 à 12:05 :
Dans la famille, c'est l'enfant roi qui est vénéré et fait autorité.
A l'école, c'est l'enfant également, le rôle du professeur, constamment à l'écoute, toujours vivant, jamais ennuyeux, se bornant à éviter de tuer le formidable potentiel de créativité de l'élève regardé très tôt (trop tôt?) comme un maître en éclosion à ne pas déformer.
Dans les médias, ou ce renversement d'autorité est également présent, c'est l'opinion de monsieur tout le monde plus vraie que vraie qui est considérée bien au dessus de celle des experts trop éloignés du sacro-saint terrain.
Le monde politique ne fait pas exception à ce renversement hiérarchique.
François Hollande, très intelligent, a bien tenté d'être un homme normal, un Président normal.
Mais il joue très mal la comédie et cela se voit.
Un énarque n'est pas un homme normal.
Marine le Pen joue également la comédie, mais elle la joue bien.
Elle parle fort comme une femme du peuple, franchement, sans détour.
Elle dit ce que tout le monde pense spontanément en s'intéressant au doigt tremblant du sage ridiculisé qui montre la lune.
Elle est le porte voix d'une pensée vivante, instinctive, première et donc forcément vraie, placée aujourd'hui très au dessus de la pensée réfléchie, complexe, seconde.

Marine le Pen est en France un produit de ce renversement hiérarchique qui apparaît à l'intérieur du monde politique et dans ce rôle, elle fait autorité.
a écrit le 29/05/2014 à 22:31 :
bravo Marine votre score ne peut que monter M.Hollande maintien son cap hihi !!! félicitations et à bientôt.
Réponse de le 08/06/2014 à 9:18 :
Adieu Marine, votre programme est si nul qu'Hollande ne peut que remonter.
a écrit le 29/05/2014 à 14:57 :
Qu'ils nous regardent donc! ils n'ont qu'à faire comme nous : se lancer, et on ne va pas s'en porter plus mal! foi de Bachibouzouc !
Réponse de le 29/05/2014 à 18:48 :
C'est sûr que au pire ça changera rien ! Pour nous "pauvres citoyens" ont a tout a y gagner...
a écrit le 27/05/2014 à 17:32 :
On peut censurer une information sans que l'on s'en aperçoive, il suffit de saturer les médias par autre chose mais cela n'est pas hors la loi! Mais il y en a qui s'en mette plein les fouille!
Réponse de le 27/05/2014 à 20:59 :
Censurer le fn ? Au contraire, il faut les laisser parler. Ad nauseam.
a écrit le 27/05/2014 à 16:50 :
Cette VIEILLE société a du mal à s'adapter aux changements , Marine renverra tout ce beau monde en stage !
Réponse de le 29/05/2014 à 14:58 :
encore heureux ! c'est ce que l'on attend ! vive MARINE !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :