Nicolas Sarkozy déclassé et en sursis

 |   |  951  mots
(Crédits : DR)
Nicolas Sarkozy a brûlé la formidable cartouche du 20 heures pour ne parler que de lui. Il ne lui suffira pas de se montrer combatif pour avoir la moindre chance de revenir Par Jean-Christophe Gallien, Professeur associé à l'Université de Paris 1 la Sorbonne

 Même si derrière l'accusation grave de « corruption active », le risque de l'inéligibilité pointe, c'est moins cette nouvelle séquence judiciaire frappant Nicolas Sarkozy que l'atmosphère générale qui a mobilisé l'engagement d'une contre mesure aussi puissante que le 20h de TF1. La riposte médiatique la plus exceptionnelle qui soit. Devant plus de 8 millions de français, l'ex-Président de la République est apparu très en colère. Prêt à en découdre avec des adversaires qu'il a désigné sans ménagement. On voudrait le tuer politiquement. Il ne se laissera pas faire.

Une fenêtre de tir...

Loin de la débâcle annoncée, dans sa défaite très mesurée de 2012, Nicolas Sarkozy avait poussé la porte d'une suite politique possible sinon probable. Il avait même finalement battu Marine Le Pen qui pensait pourtant l'éliminer. Quelques mois plus tard, s'est même ouverte une fenêtre de tir, celle des regrets de nombreux électeurs qui l'avait abandonné.

C'était avant les hésitations du Commandeur de l'UMP, avant la dolce vita avec Carla vendue aux magazines people et aux médias en général, avant les affaires qui s'enchaînent non seulement pour la classe politique dans son ensemble, pour l'UMP son parti, et surtout pour lui-même.

La fin de la "Sarkonostalgie"

En ce printemps 2014, il n'y a plus vraiment de « Sarkonostalgie ». Sa popularité diminue au fil des épisodes judiciaires, Bygmalion et maintenant celui des écoutes. On évoque même parfois les contours incertains de la campagne de 2007 et que dire de celle d'Edouard Balladur en 1995 et son financement toujours en question .

Le leadership de Nicolas Sarkozy, son autorité ont été très contestés ces dernières semaines. D'abord par l'envie de certains de le voir définitivement tourner la page et de disparaître du champ politique actif. Par d'autres aussi qui expriment, au grand jour désormais, une lassitude quant aux alternances des postures narratives utilisées par l'ex-président, tour à tour dans le registre du recours, puis du devoir ou celui de la nécessité. Les mêmes qui regrettent le doute né de l'incertitude d'un retour toujours annoncé mais sans cesse repoussé. Ne restent dans l'espérance que les fidèles de Nicolas Sarkozy.

Brûler la formidable cartouche du 20 heures...

On sent bien que c'est davantage ce climat général, cette atmosphère lourde et menaçante pour ses ambitions qui l'ont poussé à réagir maintenant et brûler la formidable cartouche du 20 heures, au cœur de la tourmente. Il aurait pourtant pu attendre qu'une éventuelle victoire des bleus face à l'Allemagne ce vendredi ne balaient l'épisode dans sa magie collective.  Il aurait même pu laisser passer la douceur de l'été, son tour de France et ses grandes vacances.

... en oubliant de parler des Français

Il a choisi de réagir et de tenter de reprendre la main, même de manière éphémère. En se projetant au delà du contexte, en se reliant aux français directement, en abordant leurs difficultés, ses propositions de solutions, son engagement, sa vision, ... Non il n'en fut rien. Nicolas Sarkozy a juste tenté de déplacer l'enjeu de la séquence, de sa faute présumée vers le complot d'un système qui le pourchasse. Il a parlé de lui, de ses malheurs, pas de ceux des français, encore moins d'eux.

Un simple acte d'audience

Pire cette intervention fut projetée en réaction à une séquence non maîtrisée, au cœur d'un contexte dramatique de première garde à vue pour un Président dans l'histoire de Cinquième République. Un déclassement central pour celui qui se voulait, il y a peu, le Guide défenseur d'une France dans la tempête et qui se présente mercredi soir en bagarreur allant régler ses propres comptes tout en en appelant au soutien du Peuple.

Certes Nicolas Sarkozy fait vendre, nous l'écrivions récemment, et les français étaient pour une partie d'entre eux au rendez-vous de l'ex-président. Mais cet appel à la mobilisation générale, en sa faveur, contre une justice et un exécutif avides de revanche, a très peu, trop peu de chance de mobiliser qui que ce soit au delà des clients extrêmes du sarkozysme.

Cette séquence pouvait créer une valeur politique élargie si scénarisée, mise en scène et jouée positivement dans une démarche de (re)conquête. Dans ce contexte, ce ne fut qu'un acte d'audience.

La combativité ne suffit pas

Nicolas Sarkozy reste en vie politique mais il ne peut plus penser gagner ainsi. Sa marge de supériorité n'existe plus. Il doit certes nourrir la fidélité de ses troupes mais même au sein de l'UMP, il lui faut séduire, emporter, créer la préférence, pas seulement démontrer la combativité d'un homme politique qui se plonge lui même au cœur d'un discrédit se généralisant et qui de ce fait se banalise, nourrit grassement le célèbre « tous pourris » et conforte définitivement le non moins partagé « y'a pas de fumée sans feu » ...  8% des français font confiance aux partis politiques. 69% des français jugent que la démocratie fonctionne mal. 87% des français pensent que les hommes politiques ne se préoccupent pas de leurs problèmes et 65% estiment qu'ils sont corrompus ! Qui dit mieux !

 

*Président de j c g a, Professeur associé à l'Université de Paris 1 la Sorbonne

Membre de la SEAP, Society of European Affairs Professionals

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/07/2014 à 9:13 :
L'avantage des excès c'est qu'ils finissent toujours par se fracasser d'eux mêmes dans le mur de leurs propres certitudes .... il suffit d'attendre patiemment !
a écrit le 06/07/2014 à 13:02 :
Parler de soi et se poser en victime ... Quelle maladresse politique !
a écrit le 06/07/2014 à 12:12 :
Beaucoup de fautes d'orthographe. Un universitaire ?
a écrit le 06/07/2014 à 12:08 :
Le jdd annonce 80 millions de déficit pour l Ump...
a écrit le 06/07/2014 à 11:39 :
Très bon article !
a écrit le 06/07/2014 à 10:36 :
De toute façon, ce parti est foutu, bouffé par les dettes: les 11 millions récoltés pffft.... ils ont fait de nouveaux emprunts, faut dire aussi que comme économes, ils se posaient là, Sarko en tête! Coppé, aux infos ce matin, faisait voyager sa femme au frais de l'UMPS, tant qu'à faire ! 24 ooo eur d'avion pour madame ! certains salaires de certains cadres 8500 eur, etc etc ! il y avaiit de quoi plomber les finances du parti !!
a écrit le 06/07/2014 à 9:28 :
Misérable
a écrit le 05/07/2014 à 18:41 :
L'enjeu de Sarko ce sont les sympatisants UMP. A ce stade il s'en fout un peu des français. Une fois qu'il sera adoubé comme candidat de la droite, il fera comme Chirac pour gagner. Ensuite la Vème octroie 5 années d'impunité quelque soit le score dans les sondages...
a écrit le 05/07/2014 à 12:28 :
L'auteur de cet article prend ses désirs pour des réalités.
Attendons l'automne. Quand Sarko aura annoncé sa décision, Gallien risque fort de déchanter.
Réponse de le 05/07/2014 à 13:26 :
il faut dire que l'on attend avec impatiente la décision " du ROI ", ah!ah! qu'est ce que vous avez de l'humour, on se marre, on n'en a pas tant l'occasion !!
a écrit le 05/07/2014 à 9:29 :
Hollande il touche combien par mois ainsi que ses copains!
Réponse de le 30/07/2014 à 16:53 :
Beaucoup moins que Sarko et ses copains, une des seules bonnes actions de Hollande aura été de couper sévèrement les revenus des membres du gouvernement.
Il a même retiré le chateau de Souzy-la-biche (où a été élevé Mazarine) de la dote ministérielle (Sarko avait décider d'inverser la résidence de la lanterne (beaucoup plus à son gout) avec le chateau passant l'une de la dote ministérielle à la dote présidentille et inversement).
a écrit le 05/07/2014 à 9:00 :
Qu'a fait Sarkozy, à part faire beaucoup de vent et se mêler de ce qui ne le regardait pas toujours, rien. Ah si ! Augmenter de plus de 170 % son indemnité de fonction de président de la République à son arrivée à la tête de l'Etat, Alors qu'il y a des salariés et retraités qui avaient et ont toujours moins de 1000 euros pour vivre par mois. Pour moi, ce n'est pas un exemple à suivre.
a écrit le 05/07/2014 à 8:54 :
Cet article a du vrai dans le sens ou Nicolas Sarkozy est repartie dans son "je" "je" "je" toujours "je" et son culte de sa personnalité, en se posant en victime face a un soit disant complot, mais il n'y a pas de fumée sans feu et la vérité finira par éclater et la on se demande ou il va se cacher tellement il aura honte!
Réponse de le 05/07/2014 à 9:44 :
...honte? pas ce genre de caractère ! de toute façon, avec ce qu'ils pratiquent, avez vous déjà vu un politique avec "de la honte"?? quid DSK.......
a écrit le 05/07/2014 à 6:32 :
Qu'il avait abandonné
Pas
Qui l'avait abandonné
Ou
Alors
Qui l'avaient ..
a écrit le 05/07/2014 à 6:28 :
Un article très moyen écrit par un professeur bien pensant qui agite devant nous sa propre opinion pour nous dire comment penser. C'est même pas de l'information, ça ressemble à une dissert' de bac.
a écrit le 05/07/2014 à 1:09 :
PAROLES DE PASQUA
« Quand on est embêté par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne rien. » Cette citation prêtée à Charles Pasqua,

SARKOZY A ÉTAIT A BONNE ECOLE
Réponse de le 05/07/2014 à 23:09 :
été
Réponse de le 06/07/2014 à 20:26 :
comme vous dites ! le truc" le l'affaire, dans l'affaire etc, c'est vraiment plus que malin! on n'apprend pas au vieux singe à faire la grimace, n'est ce pas !
a écrit le 04/07/2014 à 16:44 :
je trouve que c'est un très bon article, un grand bravo à son auteur.
je pense également que le timing de l'intervention télévisée était mal choisi : encore sous le choc de la garde à vue, probablement fatigué et moins lucide, centré sur ses propres ennuis, il a pu décevoir ceux qui voyaient en lui un homme de stature présidentielle capable d'avoir une vision globale des enjeux. En cela, il déçoit les espoirs de ceux qui auraient pu lui donner le crédit de quelqu'un qui a appris de ses erreurs et qui les surmonterait dans l'optique d'un retour en politique. La posture victimaire n'est pas à la hauteur d'un homme qui prétend avoir un rôle majeur dans l'opposition. Dommage.
Réponse de le 04/07/2014 à 16:51 :
D'accord avec vous, mais vous parlez de quelqu'un qui a appris de ses erreurs"...alors là, c'est impossible! pas avec une telle personnalité ! il faut beaucoup d'humilité pour cela, ce monsieur n'en possède pas.
Réponse de le 04/07/2014 à 22:06 :
Je ne suis pas d'accord avec cet article . Un président qui a représenté les français doit donner des explications sur ce qu'il a vécu . Ces écoutes n'étaient pas nécessaires . Cette enquête kadafi ne porte que sur des dénonciations non prouvées . Tant qu'on ne trouve rien de sûr , on n'écoute pas la personne . Tant de choses fausses étaient dites qu'il fallait entendre sa vérité . Si sarkosy s'engage par la suite , il retrouvera. De la hauteur .
Réponse de le 05/07/2014 à 13:32 :
c'est cela! comptez là dessus et buvez de l'eau....
a écrit le 04/07/2014 à 16:14 :
J'ai voté pour Sarkozy en 2007 et 2012 mais c'est fini! Venir se justifier dans une interview enregistrée est vraiment trop lamentable. De plus je pense que personne n'est au-dessus des lois. Mr Sarkozy sait ce que veut dire outrage à magistrat?! Quel exemple pour la jeunesse de ce pays. Enfin je ne peux pas croire qu'il n'y a personne à l'UMP pour remplacer ce monsieur, qui a fait son temps.
Réponse de le 04/07/2014 à 17:15 :
Qu'il n'y a plus de chef à l'UMP, c'est d'ailleurs la source de trois quarts de leurs problèmes et de leurs divisions.

Juppé appartient aux temps passés, Copé n'est pas apprécié des sympathisants, Fillon a peu de chance d'être suivi au sein du parti. Les autres n'ont pas vraiment de capacité de rassembler pour être "le chef de la droite".
Réponse de le 04/07/2014 à 18:59 :
J'ai voté sarko en 2007, pas en 2012...
Si condamnation il devait y avoir, elle devrait être exemplaire car ces dirigeants devraient être irréprochables.
Réponse de le 06/07/2014 à 1:58 :
Présomption d'innocence !!! Personne ne connait ça sur ce site ?!
Réponse de le 06/07/2014 à 9:05 :
votre Sarko, lea connaissait, LUI! la présomption d'innocence????? !!! renseignez vous au lieu de caqueter ! un juste retour des choses, n'en déplaise à certains !
a écrit le 04/07/2014 à 15:51 :
Dommage qu'un journal comme La Tribune, qui prétend informer correctement les Français, laissent passer autant de fautes de français.
Réponse de le 07/07/2014 à 15:31 :
"laissent passer...."
Qui laisse passer ? "le journal", donc singulier.....
a écrit le 04/07/2014 à 15:03 :
Sarko peut aserait un échec annoncé pour la droite.u mieux s'emparer de l'UMP ou de ce qu'il en restera. Sa candidature éventuelle en 2017
a écrit le 04/07/2014 à 13:32 :
53% des français préfèrent Sarko a Hollande pour occuper la plus haute fonction.Il faut juste qu'il nettoie l'UMP de ses branches pourries qui l'ont empeché,lui,d'etre réelu.Il est clairement victime des dérives de son parti,lui seul a l'autorité pour redresser notre pays dans la concertation et les réformes.Quant a l'argent,comment peut -on le suspecter de dérives,alors que sa femme et lui sont millionnaires?Quel besoin auraient ils eu?
Réponse de le 04/07/2014 à 15:22 :
Been... Le souci, est qu'il est arrivé à la tête de l'ump car il en avait les enseignements et courants de pensée...
Réponse de le 04/07/2014 à 16:54 :
les branches " pourries", même supprimées, c'est tout l'UMP qui est fichu, et dont plus beaucoup de personnes ne veulent ...Morano, bien vu, elle admire son chef à un point...!!
Réponse de le 04/07/2014 à 17:06 :
tout sauf sarkoland ils ns a ruiné et il a ruiné son parti
Réponse de le 04/07/2014 à 17:30 :
ce n'est pas parce que ces gens là sont millionnaires qu'ils sont honnêtes ...loin de là ...
Réponse de le 04/07/2014 à 17:34 :
du pur Morano
Réponse de le 04/07/2014 à 18:02 :
elle vénère" " son gourou" !!!
a écrit le 04/07/2014 à 13:28 :
Suite à ce show (comme par hasard, sur TF1 et E1...), Sarkozy se présente en martyr, en promettant de revenir; plus fort (et dynamique (2017=62ans...) que jamais.
Outre les commentaires précédents, 2 observations s'imposent.
- les français qui votent (pas les sympathisants de l'UMP) en ont assez des professionnels de la politique; lesquels ont démontré que leur acmé c'était l'acquisition du pouvoir. Sans se soucier d'y réaliser quoi que ce soit. L'axiome Pasqua est bien vérifié à chaque élection...
- les français qui votent le font CONTRE. Ils n'ont pas voté pour avoir Hollande, mais pour se débarrasser de Sarkozy. L'UMP va donc leur demander de se dédire en réélisant celui qu'ils ont viré ???
Il est grand temps qu'une autre génération prenne les rênes (ça vaut pour l'UMP et le PS). Et il ne leur reste que 3 ans. Sinon, on voit assez bien à quoi pourrait aboutir 2017. Et si la France a "touché le fond", elle risquerait bien d'y rester, lestée de quelques boulets...
Réponse de le 04/07/2014 à 22:45 :
Je pourrais bien me dédire encore une fois si je n'ai le choix qu'entre Sarko et Le Pen... Et c'est bien la situation dans laquelle il rêve de me mettre !
Réponse de le 05/07/2014 à 12:34 :
a PM souvenez d'une pharse du général degaulle , les français et la mémoire courte , il disait des élites politiciennes : - après moi ce sera le trop plein .. ben il est temps de faire vider un peu tout ces professionnels qui se sentent comme des poissons dans l'eau et qui en vivent plus que bien contrairement aux petits qu'ils inondent de leurs concours lepine des taxes et impôts tous azimuts en épargnants ceux des rentes et des situations d'aubaine
Réponse de le 05/07/2014 à 13:30 :
Alors, votez le Pen! pour une fois, vous verrez ce que ça vaut! faut se mouiller un peu que diable! les Français ne sont plus ce qu'ils étaient, et c'estr/ bien à déplorer! avez vous vu le bilan de Sarko, oui? si oui, eh bien, votez pour le seul parti qui aime son pays !
Réponse de le 06/07/2014 à 9:19 :
+1000
Réponse de le 06/07/2014 à 11:33 :
+++++++
a écrit le 04/07/2014 à 13:02 :
Face à deux journalistes qui étaient là pour lui poser des questions, Sarkozy s'est comporté comme un imposteur, un destructeur des institutions, un manipulateur narcissique (Pas un mot sur les français, sur les citoyens, sur les sympathisants qui ont pourtant payé pour sauver son parti!) Indigne de la part d'un Ex-Président.
Réponse de le 04/07/2014 à 15:18 :
le chien aboie et la caravanne passe
Réponse de le 04/07/2014 à 16:56 :
rien ne lui importe plus, que lui même.....les autres, sympathisants, Français, etc...ce n'est pas son souci!
a écrit le 04/07/2014 à 12:57 :
salut ce cowboy continue a prendre les français pour des bi!!!!!il veux etre traité comme un citoyen lamda mais trouve bizarre que ces jujes le place en garde a vue,les français on en assez de ce mec degage
a écrit le 04/07/2014 à 12:51 :
Le 20h de TF1 est-il le nouveau prétoire de Sarkosy ?
La justice se fait-elle sur les plateaux de télé ?
La faim (de pouvoir) justifie-t-elle ces moyens ?
La fin de Sarkosy et de Hollande correspond-il au début de Le Pen ?
Quel discrédit sur cette France d’en haut ?
Misère, honte, désespoir pour cette France de la bassesse.
a écrit le 04/07/2014 à 12:50 :
L'auteur se trompe de débat.
a écrit le 04/07/2014 à 12:49 :
On ne voit pas très bien pourquoi Nicolas Sarkozy serait venu à la télé pour parler des Français, l'actuel président étant déjà à court sur le sujet, lui n'y peut pas grand chose à sa place actuelle.. les Français attendaient plutôt qu'il s'explique et qu'il réponde aux accusations..
a écrit le 04/07/2014 à 12:33 :
la seule facon de savoir si hollande n'instrumentalise pas la justice pour eliminer Sarkosy ce serait de le mettre lui aussi sur ecoute durant tous ces prochains mois
Réponse de le 04/07/2014 à 12:48 :
encore le "complot" avec à la tête Hollande! ça suffit ça ! aucune complaisance avec ce président, mais tout de même, à présent il y a des enregistrements de sa voix, faut pas pousser le bouchon trop loin , m'enfin !il est assez mali,n" Sarko, pour s'être mis lui même dans la mouise, tro^)p sur le lui, il est dans le caca! qui cherche, trouve !!
a écrit le 04/07/2014 à 12:30 :
Il peut se reconvertir dans le théatre à défaut de politique, il est extrèmement doué ! sinon, comme manager de sa chère et tendre...mais là, c'est moins sûr que ça marche....
Réponse de le 06/07/2014 à 2:07 :
Commentaire débile bonjour.
a écrit le 04/07/2014 à 12:03 :
NS a fait parler sa formidable combativité, qui lui avait permis d'accéder aux plus hautes fonctions, les français nourrissant le secret espoir q'un peu d'inteligence permettrait des réformes significatives: Las moi! après un populisme rarement atteint en France, ayant compromis la possibilité pour la gauhe de faire de vraies réformes, et 500 milliards de dettes supplémentaires, son électorat a en plus que marre du cloaque de la vie politique française: il se trompe s'il croit qu'il peut revenir. Qu'il végète en paix!
Réponse de le 04/07/2014 à 12:32 :
ce n'est même plus de la combativité , c'est de la bêtise-hantise de la politique!
Réponse de le 06/07/2014 à 2:23 :
La crise de 2008 et les réformes constitutionnelles (plus de pouvoir au parlement), celles de la justice (qui lui valent tant de haine), celles de la retraite, la loi TEPA, les heures supplémentaires défiscalisées (que la gauche vous a enlevée), la résolution de la crise européenne et de l'euro etc … on oublie vite
Réponse de le 06/07/2014 à 9:13 :
ouais! et que faites vous du non respect des FRANCAIS? en 2005, ça aussi vous l'oubliez VITE, à ce que l'on voit !!!! on se rappelle de ce que l'on veut, c'est clair !!
a écrit le 04/07/2014 à 11:59 :
sont entourage dit vous vous rendez compte un ancien président , et si c était un dictateur , c est un justiciable comme chaque citoyen il a voulu la place qu il en subit les conséquences chaque jours des gens sont mise en ex... et on ne fait pas tout un patacaisse
Réponse de le 04/07/2014 à 12:45 :
de plus, on s'en TAPE, comme lui se tape des gens !!!
Réponse de le 06/07/2014 à 2:24 :
La crise de 2008 et les réformes constitutionnelles (plus de pouvoir au parlement), celles de la justice (qui lui valent tant de haine), celles de la retraite, la loi TEPA, les heures supplémentaires défiscalisées (que la gauche vous a enlevée), la résolution de la crise européenne et de l'euro etc … on oublie vite !
Réponse de le 06/07/2014 à 9:11 :
heureusement qu'il y avait Zorro, quoi! sinon, on serait encore plus bas, d'après vous? gabegie!!
a écrit le 04/07/2014 à 11:56 :
Vu que n importe quel abruti pourra se faire elire en 2017 sous l etiquette UMP (Hollande est hors course), c est certain que ni Fillon, ni Juppe ni .... ne vont laisser Sarkozy revenir. Et d ailleurs est ce que son retour serait une bonne chose pour la France (ce dont tous nos politicien se moquent d ailleurs) ? Le moins qu on puisse dire, c est que le bilan de Sarkozy n est pas bon. IL a promis la rupture et a part la rupture avec sa 2eme femme, il n a pas fait grand chose ! Brasser de l air ne suffit pas
a écrit le 04/07/2014 à 11:32 :
il était déjà cuit, il est carbonisé, tant mieux...!
Réponse de le 06/07/2014 à 2:20 :
Aucun ne sera meilleur que lui. Rappelez vous de la crise européenne ! Personne ne conteste son leader ship à ce sujet ! Trouvez quelqu'un d'autre meilleur et on en reparlera !
Réponse de le 06/07/2014 à 9:18 :
que faites vous de 2005, quand il a traité les Français comme des quiches? + magouilles et cie! comme TOUS LES AUTRES! l"eader ship," elle est bien bonne !!!!
a écrit le 04/07/2014 à 11:25 :
sarko a fait une très belle prestation comme comédien mais les affaires sont là et il y en aura d'autres !
a écrit le 04/07/2014 à 11:21 :
Berlusconi et Sarkozi même combat contre les juges, ils veut être au-dessus des lois.
L’arrogance est mauvaise conseillère.
Réponse de le 06/07/2014 à 2:06 :
Quel exemple de bêtise ! si seulement vous pouviez savoir ce que vous dite ! Les commentaires sont de plus en plus débiles ici
Réponse de le 06/07/2014 à 9:21 :
tout à fait ok avec vous !
a écrit le 04/07/2014 à 11:19 :
Je ne suis pas un fan de Sarkozy, ni ne suis de gauche ni de droite et encore moins du centre. Je suis contre tous les dogmes (communisme, socialisme, fascisme et les extrêmes, je ne les mélange pas mais je les cite en tant que doctrines politico-sociales) et suis tout simplement un libre penseur qui réagit avec sa tête et ses tripes. En ce qui concerne les remous provoqués par la mise en examen ostentatoire de Nicolas Sarkozy et la multiplication des charges (six !) contre lui par les « juges », il me semble qu’il y eut une « volonté » de saquer l’ancien président pour des raisons diverses que je ne vais pas énumérer ici. D’abord dans cette affaire on n’aurait pas dû désigner des juges dont l’inclination à gauche ou le militantisme de gauche est flagrant et dont l’impartialité semblerait douteuse. Puisqu’on l’a fait c’est qu’il y avait au préalable une « intention » de le faire. Peu importe les commanditaires et peut-être même il n’y en a pas eu. Mais il s’agirait probablement d’individualités n’ayant probablement aucun lien avec des responsables politiques de gauche qui auraient eu des intentions personnelles (ou syndicales ?) de vengeance suite aux anciennes attaques de Sarkozy contre une certaine partie de la magistrature. Si jamais cette affaire n’aboutit pas à une véritable inculpation avec preuves à l’appui (et non des présomptions de preuves ou des supputations) alors cela deviendrait le plus grave scandale de la Ve République. À ce moment-là on découvrirait le pot aux roses et il est certain que les socialistes ne reviendraient plus jamais au pouvoir et cela aurait été un très mauvais calcul et une aberration politique.
Réponse de le 05/07/2014 à 20:25 :
Monsieur Paul Bismuth vous remercie de votre plaidoyer de libre panseur (de plaie).
Et même si la procédure est annulée, il n'en restera pas moins que Paul Bismuth a existé
Réponse de le 06/07/2014 à 9:30 :
et si ce personnage n'avait pas existé, il aurait fallu l'inventer... (tu parles d'un cadeau ! )
a écrit le 04/07/2014 à 11:13 :
Très bon article, factual et très réaliste!
a écrit le 04/07/2014 à 10:53 :
Cher Monsieur (de Gauche primaire...),
Votre anti-sarkozisme primaire, votre Ego tout aussi primaire, vous obligent à traduire, interpréter et parler pour les autres et en plus au nom des autres....
De choses et de faits que vous ignorez puisque étranger à cette affaire... Normal, puisque vous êtes primaire et de gauche...
Vous me faites de la peine...
Réponse de le 04/07/2014 à 11:05 :
E tant que primaire de droit je dirais que le petit bonhomme a talonettes a tous les culots d'injurier l'administration judiciaire.
Réponse de le 04/07/2014 à 11:08 :
C'est normal! il la sort....bonne
a écrit le 04/07/2014 à 10:46 :
certains journalistes de droite son entrain de le lâcher

surtout la après sa prestation ( tu déjà écrit et entendu )
MAIS COMBIEN DE JUGES ET MAGISTRATS VA USER CET HOMMES
Réponse de le 04/07/2014 à 17:21 :
J'ai un doute là, citez-moi un journaliste de droite ?
Réponse de le 06/07/2014 à 2:09 :
20 juges sur lui 24 sur 24 je crois surtout que c'est eux qui vont l'user ! Triste france.
Réponse de le 06/07/2014 à 9:16 :
quand on cherche, on trouve!! à bon entendeur....
a écrit le 04/07/2014 à 10:44 :
Sur la garde à vue je considère que c'est des procédures dignes du moyen-âge. On a aussi l'impression que les policiers et les juges prennent un plaisir sadique à humilier des personnes qui sont présumées innocentes. A quand le retour de la question sur la place publique.
a écrit le 04/07/2014 à 10:43 :
ce n'est pas un juge mais deux qui ont decide la mise en examen de mr sarkozy on jette le discredit sur un juge qui appartient a un syndicat de gauche mais on ne parle pas de l'autre juge? en plus il faut avoir l'esprit bien mesquin pour penser que les opinions personnelles puissent intervernir dans les decisions qu'il prend personnellement dans mon metier j'ai ete amene à appliquer des lois en contradiction de mes opinions je les ait appliquees sans tenir compte de mes opinions
a écrit le 04/07/2014 à 10:38 :
plus de 8 millions de téléspectateurs. Combien on fait HOLLANDE et VALLS lors de leurs derniers passages TV ?
Réponse de le 04/07/2014 à 12:21 :
Beaucoup,comme moi,ont regardé Sarko pour le voir pleurer comme il nous a fait pleurer pendant 5ans,et,pour une fois,il ne nous a pas déçu. NS n'a pas 1 ou 2 affaires qui aurait pu justifier qu'on prenne plus de gant,non,NS a mené toute sa vie politique dans les magouilles,a trempé dans un nombre incroyable d'affaires. Pour avoir des certitudes à son sujet,il suffit d'avoir entendu une infime partie des écoutes du majordome,il suffit de regarder son entourage: Woerth,guéant,buisson,tapie et j'en passe... NS n'était au courant de rien???Il est vraiment nul alors!!
Réponse de le 04/07/2014 à 12:55 :
Vous oublier ses déclarations de revenus... son appart de neuilly déclaré sous évaluer et vendu sur évaluer..
Réponse de le 04/07/2014 à 15:22 :
quel rapport avec la remarque de maurice coupeur ?
Réponse de le 06/07/2014 à 9:23 :
c'est un plus"" dans les affaires mafieuses
a écrit le 04/07/2014 à 10:38 :
aller les Schtroumpfs .... Nicolas est de l'équipe ? bah ils sont bleus que je sache !
a écrit le 04/07/2014 à 10:36 :
Sarkozy n'a toujours su parler que d'un seul sujet:LUI. Personnage à l'égo démesuré qui aujourd'hui ne pense pas à la France, aux français mais à se sauver LUI. C'est bien là la seule motivation de son éventuel retours en politique. Mais voila à part quelques électeurs de droite qui croient encore dans le personnage, sondages après sondages les français signifie à Sarkozy qu'il ne veulent plus de lui. Que cet homme arrête de polluer notre vie politique, qu'il ne nous inflige plus un show pitoyable dans les journaux de 20h où les mensonges s'enchaine sans fin bref, qu'il se retire définitivement. Et notre pays ne s'en portera que mieux.
a écrit le 04/07/2014 à 10:35 :
Finalement, Nicolas aurait des idées lepenistes?
a écrit le 04/07/2014 à 10:17 :
Meta Stasi
N'est-il pas inquiétant que des magistrats puissent se laisser entraîner par leurs convictions (en espérant qu'il ne s'agisse pas de ces certitudes qui donnent la mesure de la sottise de chacun) jusqu'à concevoir puis alimenter des outils d'information – d'instruction pour certains – comme le "mur des cons" ?
Ce n'est pas en tout cas la garantie de cette sérénité que tout justiciable est en droit d'attendre de ceux qui sont en charge de la Justice.
Et les mensonges avérés, à propos de cette affaire, aux plus plus hauts niveaux du pouvoir ?
En tout état de cause, délibéré ou non ; signal fort adressé à la magistrature ou plus généralement l'opinion de gauche pour en stimuler l'ardeur à tirer sur le pianiste, le choix des juges désignées pour prononcer la mise en examen et en signifier les motifs à l'intéressé, ne peut relever que d'un stupidité ou d'un sectarisme qui n'ont rien de rassurant.
Réponse de le 04/07/2014 à 12:25 :
Si je suis musulmane ou juive,puis je refuser d'être jugé par un juge catholique? Si je suis noire ai je le droit d'accuser la justice d'être partisane si mon juge est blanc??
Peut-on être de gauche et honnête? J'ose espérer que oui. Mais quelle honte pour un ex président de salir la france et sa justice de cette manière,quel égoisme!
Réponse de le 04/07/2014 à 12:48 :
ce qu' il y a de bien avec un sarkosyste c' est qu' il en redemande.. le gars lui plombe son parti, lui plombe son pays, il est content..
a écrit le 04/07/2014 à 10:03 :
Le meilleur épisode de la série désopilante Caliméro.
Réponse de le 04/07/2014 à 10:42 :
pas aussi désopilant que HOLLANDE boudiné dans son tee shirt SOLIDAYS lors de son dernier passage TV ou encore HOLLANDE dans un smoking pas à sa taille lors du diner avec la reine Elisabeth
Réponse de le 04/07/2014 à 11:21 :
A celui qui m'a répondu.
ce sont tous des clowns de toute façon.
Le pire c'est qu'il y ait encore des gens pour leur accorder du crédit.
Et puis, le problème ne vient pas de l'habit (celui qui ne fait pas le moine) mais du fait que des extrêmes jusqu'au centre ce sont tous des tartuffes qui n'ont absolument aucun début de solution aux problèmes auxquels l'humanité est actuellement confrontée et n'ont dans leurs besaces que des recettes moisies.
Réponse de le 06/07/2014 à 9:26 :
...mais ça ne les empêche pas, même s'ils ne réglent pas les problèmes des Français, de s'en mettre pas mal dans les poches, ça! ils savent très bien le régler !!
a écrit le 04/07/2014 à 10:03 :
Sarkosy a deux gros défaux :
- avoir allourdi très fortement, via la politique mise en place par Fillon, les impots et taxes des particuliers et des entreprises et, face à la crise, ne pas avoir su monter un Plan de Relance de l'économie française car il est un Homme Politique soucieux des bulletins de vote et non pas un Homme d'Etat soucieux du futur de son pays et des générations à venir,
- il nous a amené HOLLANDE car il a échoué.
Maintenant il doit aider de nouveaux candidats à devenir HOMME d'ETAT car il n'est plus à sa place comme Président. De la meme manière Hollande a démontré son INCOMPETENCE NOTOIRE à diriger la France
Réponse de le 04/07/2014 à 11:25 :
+1000
Réponse de le 06/07/2014 à 2:23 :
La crise de 2008 et les réformes constitutionnelles (plus de pouvoir au parlement), celles de la justice (qui lui valent tant de haine), celles de la retraite, la loi TEPA, les heures supplémentaires défiscalisées (que la gauche vous a enlevée), la résolution de la crise européenne et de l'euro etc … on oublie vite
a écrit le 04/07/2014 à 9:58 :
helàs , quand on se perd dans l'affect on se noie , il est bien pris dans la nasse et son seul espoir est de redorer une image bien ternie de lui , mais cela en devient pathétique a un point de non retour , vu ses fréquentations et ses us et coutumes ..
a écrit le 04/07/2014 à 9:44 :
son idéal n'a jamais été la France ! son seul objectif ... la présidence pour ensuite monnayer ce titre à travers le mode ........................................................
Réponse de le 04/07/2014 à 11:12 :
Il pense que la presidence le metrait a l'abri de toutes ses turpitudes
Réponse de le 04/07/2014 à 11:12 :
Il pense que la presidence le metrait a l'abri de toutes ses turpitudes
Réponse de le 06/07/2014 à 2:10 :
Comme l'a dit Clinton dans son dernier livre : C'est le seul qui aime la france et qui se battrait pour elle !
Réponse de le 06/07/2014 à 9:28 :
+++++
Réponse de le 07/07/2014 à 11:18 :
Clinto/Sarko 2 grands nuls a mettre dans le meme sac.
a écrit le 04/07/2014 à 9:41 :
A lire l'article de Libération "Malmenés pendant des années, les procureurs enfin remis en liberté" de Sonya FAURE.
Il y est expliqué, par les magistrats eux-mêmes, qu'ils sont désormais indépendants et libres de leurs poursuites. Et il y est également expliqué comment sous Sarkozy, tout était verrouillé et manipulé par le pouvoir en place. C'est plutôt édifiant, et ce n'est pas Madame Taubira qui parle... ce sont les Procureurs eux-mêmes.
Christiane Taubira (détestée par la Droite et on sait pourquoi) n'a pas vraiment menti, elle s'est simplement embrouillée (bêtement il est vrai) dans son explication sur les écoutes. Elle voulait dire qu'elle n'était pas au courant "du fond" de ces écoutes, et cela est vrai.Lire l'article de Libé, les Procureurs le disent eux-mêmes, le Pouvoir ne s'immisce plus dans les affaires de Justice. Oui, je sais, on en n'a plus l'habitude....
On ne peut que se réjouir que Sarkozy ne soit plus aux manettes et espérer qu'il n'y revienne plus. Qu'il fasse le coach de sa femme pour ses concerts. Il fait ça très bien !
Réponse de le 04/07/2014 à 13:27 :
Ces juges ont surtout la liberté de faire des conneries et de ne rien risquer. Ils sont fonctionnaires et ils doivent donc à ce titre fonctionner, ce qui n'est pas toujours le cas. Et en plus il n'y a plus de sanction. Il est temps dans un monde démocratique de faire élire les juges par le peuple, c'est le seul moyen que la justice soit rendu par le peuple et pour le peuple!
Réponse de le 06/07/2014 à 2:15 :
NON elle n'a pas menti … elle a juste dit ne pas être au courant des écoutes et ne pas manipuler les juges tout en montrant un papier qui indiquait qu'elle savait pour les écoutes depuis 6 mois ! ça en dit long !
a écrit le 04/07/2014 à 9:24 :
Un ancien président de la République qui critique ainsi la Justice, remet en cause l'Etat de droit. Et un état sans droit c'est une république bananière et généralement une dictature.
Les sympathisants UMP qui veulent à tout prix voir revenir $arkozy de Nagy Bocsa aux affaires ont le même état d'esprit et sont prêts à sacrifier cet état de droit au "nom de la France"... sous entendu la France de leurs intérêts personnels. Sans apprécier la gauche d'aujourd'hui, je hais encore plus cette droite revancharde, obstructionniste, de mauvaise foi, jusqu'au boutiste dont la gouvernance de la France serait leur exclusive.
Réponse de le 04/07/2014 à 9:32 :
Que rarement on voit dans ce forum un commentaire aussi lucide que le votre. Toutes mes félicitations, je suis tout à fait d'accord avec vous.
Réponse de le 04/07/2014 à 10:01 :
si ce monsieur revenait aux affaires ou qu'il l'avait conservé en 2012 , on aurait vu l'instrumentalisation des affaires comme naguère .. des pratiques qui alimentent le climat malsain et ambiant .. tant que le cordon sera relié , ce climat va perdurer et c'est la démocratie qu'il fragilise en laissant penser que tout les pouvoirs manipulent le corps judiciaire .. jeu dangereux unique en europe
Réponse de le 04/07/2014 à 10:52 :
plein accord.... et c'est dommage que l'on n'entende pas plus cela de la part de la presse.... la séquence de cette semaine est une négation totale de la démocratie... et de la part d'un ancien président, qui a en plus l'ambition de "revenir"..... c'est une vraie catastrophe....;
Réponse de le 04/07/2014 à 11:03 :
les lois qui afflige Mr SARKOZY sont les siennes ( et en plus il a eu de la chance de ne pas faire 96 h de garde a vue)
Réponse de le 04/07/2014 à 17:00 :
en parfait accord avec vous tous
Réponse de le 06/07/2014 à 2:13 :
Se que la justice fait vivre à ce monsieur est disproportionné ! La "Justice" est celle d'une minorité de magistrat qui ont fait un mur "des cons" ce qui en dit long sur ce qu'ils estiment "la démocratie" comme vous dite !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :