L'école peut-elle encore transmettre les valeurs républicaines ?

 |   |  162  mots
(Crédits : reuters.com)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui: comment transmettre les valeurs républicaines à l'école.

MISE AU POINT
Par Sandrine Le Calvez

Najat Vallaud-Belkacem s'est exprimée le 13 janvier dans le cadre de la mobilisation de l'École pour les valeurs de la République et a rappelé que « la citoyenneté à l'école, c'est contribuer au sentiment d'appartenance à la communauté nationale ». L'école parviendra-t-elle à remplir ce rôle ?

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine de Poret

L'instruction civique
En 1882, l'enseignement est rendu obligatoire et laïque par Jules Ferry. La religion laisse place à l'Etat et on introduit l'instruction morale et civique. La discipline ne cesse de changer de nom mais aussi de contenu avec le temps et finit par perdre en importance. Mais l'éducation civique n'a pas dit son dernier mot.

DEBAT
Pour en débattre:

  • Iannis Roder, professeur d'histoire-géographie à Saint-Denis
  • Latifa Ibn Ziaten, mère d'Imad Ziaten, première victime de Mohamed Merah, et
  • Smaïn Laacher, professeur de sociologie à l'université de Strasbourg.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

28 minutes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2015 à 18:48 :
Whao, quelle charge, le Gringo ! Vous m'avez bien fait rire !
Pour en rester aux jolies formules, laissez-moi vous dédier celle-ci de Brassens :
"Entre nous soit dit, bonnes gens,
Pour reconnaître
Que l'on n'est pas intelligent,
Il faudrait l'être."
J'espère vraiment que vous n'êtes pas enseignant ; vous illustreriez à la caricature les "combats d'arrière garde" que je déplorais : sectarisme, corporatisme, allergie à la critique, dogmatisme, confusion scolaire entre carte et territoire, mots et choses... Le mot "République" et les protestations de républicanisme ne suffisent pas à faire la chose. Faire République est une pratique qui requiert des efforts. Ceux dont je déplore, comme Sade, qu'ils ne soient pas assez faits ; entre autres par l'EN. Ce qui créerait un hiatus, grave, entre les proclamations et les actes. C'est plus clair ?
Par ailleurs, c'est "énorme" si tout ce que Sade vous évoque, c'est Roco Sifriedi ! Du reste, Roco au moins reste droit, consistant et ferme sur les siennes, de "valeurs".
a écrit le 19/01/2015 à 16:29 :
L'école arc en ciel classée 25ème est-elle un modèle universel? Il n'est pas certains que les autres pays l'acceptent?
On enseigne la m... à l'école française, c'est pour la relance?
a écrit le 18/01/2015 à 14:45 :
Aus enfants, il faut enseigner la vrai histoire, sans déformation comme elle l'est aujourd'hui, tordue par les castes, loges, obédiences, officines, et autres groupuscules.
C'est évident, il faut apprendre aux enfants et aux adultes incultes ce qui fait le terreau du terrorisme insupportable dans notre démocratie ;
En particulier pour connaître d'où vient le mal, ce qui fait le terreau du terrorisme,
il suffirait de leur enseigner les motifs de l’Embargo visionnaire De Gaulle dès Juin 1967 De Gaulle qui avait vu venir avec une clairvoyance et une anticipation remarquable la source du terrorisme futur (dès 1967) :
Le 2 juin 1967, de Gaulle décrète l’embargo sur les ventes d’armes à Israël…. En novembre 1967, de Gaulle exprimera sa colère lors d’une conférence de presse restée célèbre, évoquant : « Maintenant, il (Israël) organise sur les territoires qu’il a pris l’occupation qui ne peut aller sans oppression, répression, expulsions, et il s’y manifeste contre lui une résistance, qu’à son tour il qualifie de terrorisme » ….

Voilà où nous en sommes en Janvier 2015, 50 ans après, le terrorisme atteint un niveau tragique,
Après un épisode encore plus tragique qu’il ne faut pas taire, en 2014, 3 400 enfants femmes vieillards Palestiens ont été massacrés par les extrémistes collons juifs d’Israel faisant usage de moyens de guerre dignes des pires heures sombres de la dernière guerre 39/45.

Voila ce qu’il faut enseigner à ceux qui ne savent pas, aux enfants, aux adolescents et aux adultes,
Voila ce qu’il faut rappeler aux politicards français dignes de Pétain qui savent et qui se bouchent le nez, les oreilles, les yeux et la bouche et serrent la main des terroristes déguisés voir les embrassent.
a écrit le 18/01/2015 à 9:50 :
Comment voulez-vous éduquer des élèves qui passent quelques heures à l'école et qui détricotent tout à l'extérieur? Vie devant un écran, parents absents, copains qui trainent dans les rues. Il va falloir remettre le peuple aux champs il respirera le bon air, sera fatigué le soir et sera ce que sait que gagner sa vie à la sueur de son front !! ça vous rappelle rien: pol pot ou Mao......hihihiiiiiiiiiiiiiiiii
a écrit le 17/01/2015 à 15:55 :
1 Je croie que l education des maitres est a revoir entierement en france , 2 remetre de l education civique3 remettre de l autoritez dans le pouvoir des maitres meme les parent le dissent ,leurs aprendre l autoritez des maitres et des parents , CARS EN FRANCE SOUS PRETECTE DE PROTECTION DE L ENFANCE PLUS AUCUN PARENT NI AUCUN MAITRE NE PEUT PUNIR SERIEUSEMENT UN ENFANT? UN ENFANT AGIE SUIVENT SE QUE LES ADULTES LEURS PERMAIS? HORS EN FRANCE ON A BAISSE LES BRAS DEVENT EUX???UN PAYS NE PEUT PAS VIVRE LIBRE SANS UN PEUT D AUTORITEZ?LA LIBERTE CA SE MERITE CA SE GAGNNE? LA FRANCE DOIT REVOIR SA COPIE???
a écrit le 17/01/2015 à 14:37 :
comment protéger nos enfants des barbares , c'est cela dont il est surtout question .
a écrit le 17/01/2015 à 14:23 :
Enseigner les valeurs Liberté, Egalité, Fraternité, oui. Cela se fait dans le concret chaque jour. Mais enseigner la bigoterie de nos élus qui se disent républicains : non.
Non au matérialisme, à l'avidité, à l'identité libellée en avoir ou pouvoir, au combat contre dieu et la famille. Ces valeurs là sont un frein à l'intégration. Oui au combat pour liberté qui doit se conquérir sans cesse : elle n'est pas un avantage acquis!
a écrit le 17/01/2015 à 13:24 :
en europe du nord ont instruis les enfants (lire ecrire compter ...)en france ont leur bourre le crane avec des ideologie que les adultes eux meme ne comprenne et ne maitrise pas.
theorie du genre ..ext..
resultat la france en dernierre place dans le classement de l'enseignement dans les ecoles..
Réponse de le 17/01/2015 à 14:47 :
La theorie du genre ?????
L'Ecole etait deja en echec bien avant, retournez donc a votre manif pour un et lachez nous
Réponse de le 17/01/2015 à 15:28 :
Laicite ,oui! les religions ,croyances en monstres du loch ness, horoscope n'ont pas de place a l'ecole,il faut bien dire que dieu est comme la petite souris une invention des hommes.
Réponse de le 17/01/2015 à 17:49 :
N'importe quoi! Déjà revoyez la grammaire et la conjugaison, ensuite il n'y a pas d'enseignement de la théorie du genre, le primaire enseigne à écrire , lire et compter. Pour finir la France n'est pas dernière, ce n'est pas terrible mais pas dernière. Ne dites pas n'importe quoi si vous voulez être pris au sérieux.
a écrit le 17/01/2015 à 12:31 :
Il faudrait d'abord éduquer certains parents, leurs attitudes démissionnaires sont trop souvent négligées . Faire des mômes juste pour les allocs , c'est tout autant alléchant. Quant au débat entre l'école laïque et privée, on n'a pas fini d'en entendre parler.
a écrit le 17/01/2015 à 10:14 :
Non si on continue à chanter de la même façon et si on permet aux associations (n'importe qui et non qualifiées) de venir dans les écoles. Il faut durcir les lois dans tous les domaines
a écrit le 17/01/2015 à 9:52 :
L'école peut-elle transmettre des valeurs républicaines hors sol? Peut-elle enseigner la liberté, l'EGALITE, la fraternité quand les travaux pratiques après que la cloche a sonné démontrent le contraire?
Réponse de le 17/01/2015 à 10:49 :
Égalité dont parle la France est une égalité de droit, pas de fait : tous le monde doit respecter la loi et la loi s'applique pour protéger chacun. La valeur égalité ne dit pas plus. Elle ne dit pas que chacun a les mêmes chance dans la vie.
a écrit le 17/01/2015 à 8:50 :
N'oublions pas que la cohabitation entre la religion catholique et la république a été pendant longtemps douloureuse : de 1789 à 1905, cela fait très long. Il faut rappeler que la France n'est pas catholique ; c'est sans doute le pays comptant dans le monde le plus grand pourcentage d'athées ou d'agnostiques. Donc cessons de qualifier les civilisations à partir des religions.
Réponse de le 17/01/2015 à 14:46 :
Ne nous leurrons pas, en cas de guerre de religion, nous serons bel et bien un pays catholique car nombre d'entre-nous sont baptisés et avons été au catéchisme donc pour des musulmans, nous sommes catholiques. Les athées et les agnostiques, ils ne connaissent pas. En plus, nombre d'agnostiques redeviennent croyants au premier couac dans leur vie.
Réponse de le 21/01/2015 à 14:05 :
théophile...alors là tu as plus que raison...Mitterrand était athée....mais là n'est pas le probléme il vient de 1968 tous des bobos ... et surtout ne traumatise pas tes enfants s'ils sont nuls mais dis leur que la vie c'est pas travailler mais avoir des loisirs
Laisse faire l' Etat....et surtout ne faites rien pour aider....il y a des ENARQUES qui s'occupent de tout...bon je ne vais pas étre diffusé... pendez moi
a écrit le 17/01/2015 à 8:08 :
Les récents incidents dans les établissements scolaires montrent bien, non seulement les limites de l’École en matière d'éducation républicaine, mais aussi le passage de notre morale républicaine à la pression de minorités qui progressivement imposent la leur. La morale enseignée par l’École était efficace parce qu'elle correspondait à celle des citoyens et très proche de notre civilisation judéo-chrétienne. En fragilisant cet équilibre, nos politiques ont ouvert la porte à la dictature de minorités qui chez nous veulent imposer leur culture, qu’ils ont paradoxalement quitté en arrivant chez nous.
En ce sens ils démontrent l’échec de la politique de l’intégration et pose donc la question qui intègre qui ?
a écrit le 17/01/2015 à 1:36 :
"En 1882, l'enseignement est rendu obligatoire et laïque par Jules Ferry."

C'est le même type qui a prétendu que les "races supérieures avaient un devoir de civiliser les races inférieures". Elle est belle l'égalité Républicaine! La France serait donc laïque en imposant dans le code du travail le choix du jour chômé chaque semaine traditionnellement utilisé pour prier à l'église catholique?
Réponse de le 17/01/2015 à 14:49 :
Pourquoi vouloir toujours choquer les gens ? Après 1789, les Révolutionnaires ont voulu imposer un calendrier républicain, cela a été un échec.
Les Romains sont ceux qui ont le mieux réussi à "pacifier" les territoires conquis parce qu'ils avaient l'intelligence de superposer leurs us et coutumes à ceux des vaincus au lieu de faire table rase. Jules Ferry était comme les Romains et jusque dans les années 70, cela a très bien réussi à notre pays.
a écrit le 16/01/2015 à 22:40 :
on est mal parti , quand on donne tore aux enseignants lorsqu'ils ont des difficultés avec les élèves comme dans le 93 .
a écrit le 16/01/2015 à 21:52 :
L.. EN .restera. 1 produit de gauche caviars....attache aux privilèges d une catégorie de protèges sur le dos des EXPOSES le mot égalité a perdu son sens
Réponse de le 17/01/2015 à 0:32 :
Les Islamistes disent que c'est un ramassis de laïques qui veulent pervertir les valeurs de leur religions.

Les Bobos disent qu'elle est remplie de profs réacs qui ne pensent qu'à instruire sans considérer les particularités de leur enfant qui est un surdoué...

Votre discours est désespérant, et je suis certain que vous n'avez pas fréquenté l'école publique.

On a les mêmes discours sur les policiers, les militaires, les banquiers, les entrepreneurs, les entrepreneurs, les hommes politiques... Quelle bêtise!
Réponse de le 17/01/2015 à 10:55 :
retournes à l'école car ta proses est pleines de fautes et incompréhensible
Réponse de le 17/01/2015 à 17:00 :
Compte tenu de la syntaxe et l'orthographe de votre post il semble que vous parlez d'une chose que vous n'avez jamais connu !
a écrit le 16/01/2015 à 21:13 :
L'école transmettre des valeurs républicaines ? Je sais pas. Des valeurs françaises, certainement. Comme dirait Coluche, "ils vendent de l'intelligence, ils n'ont pas un échantillon sur eux". C'est d'un ringard ces mythes de hussards noirs de la république etc.
Quand on voit tous les combats d'arrière garde menés par les soldats du mammouth... on peut douter qu'ils sachent plus que d'autres ce qu'est la république... d'ailleurs le sait-elle elle-même ?
"Francais, encore un peu d'efforts et vous serez vraiment républicain" écrivait déjà Sade au moment de la révolution. On dirait que ces efforts n'ont jamais été faits.
Réponse de le 17/01/2015 à 0:38 :
Et qui d'autre pourrait en parler? Les Imams? Les curés? Roco Siffredi? Vous?

Pour parler de Coluche, j'ai cherché un fragment d'intelligence dans votre commentaire je n'en a pas trouvé. Je n'ai pas trouvé non plus de valeurs républicaines. J'en déduis que vous auriez presque pu faire enseignant?!?

Il reste un vide sidéral.
Réponse de le 17/01/2015 à 13:14 :
Les valeurs françaises d'avant la longue période de la révolution et de ses soubresauts ou d'après ? Si c'est d'après, ce sont alors celles de la république...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :