Jusqu'où le numérique va transformer nos sociétés

 |   |  530  mots
(Crédits : Décideurs en région)
L'impact du numérique va être majeur, et il faut vite s'y adapter, en refondant le système éducatif et le cadre juridico-institutionnel . Par Dominique Roux, universitaire, Président du directoire de la filiale française du Groupe Global Financial

Le monde est en train de vivre une mutation majeure, la révolution numérique. Comme le disait, il y a déjà plusieurs années, le célèbre fondateur du MédiaLab au MIT, Nicholas Negroponte, les technologies numériques ont introduit dans notre monde une mutation quasi génétique !

Le numérique est à la fois une technologie, un outil et une forme de culture. Une technologie qui s'appuie sur des systèmes ouverts et décentralisés qui sont en train de changer l'espace économique, mais c'est aussi un outil qui modifie la société en créant une nouvelle culture qui rapproche les centres d'intérêts et les projets.

 Une refondation culturelle et organisationnelle

 C'est pourquoi, le thème retenu pour nos rencontres d'Aix cette année « et si le travail était la solution » est particulièrement intéressant car le numérique entraîne une transformation du travail, une sorte de refondation culturelle et organisationnelle des modes d'activité.

Selon un sondage réalisé par la chaire d'économie numérique de l'université de Paris Dauphine 96% des internautes français estiment que le numérique a changé leur façon de travailler et pour 74% d'entre eux les nouvelles technologies ont rendu l'exercice de leurs métiers plus efficace avec en revanche le sentiment que le travail est devenu moins humain. De réelles ruptures technologiques sont en train de se créer.

Une douzaine de ruptures technologiques majeures

Pour la prochaine décennie, le McKinsey Global Institute a retenu une douzaine de ruptures technologies majeures qui sont en mesure de transformer la vie, les affaires et l'économie globale mondiale. Ces innovations vont naturellement bouleverser les usages et les marchés et feront disparaître des produits et des services pendant que d'autres verront le jour.

Dans cette étude, on constate que le numérique arrive directement ou indirectement largement en tête dans presque toutes les innovations de demain, que soit dans la transformation de la nature du travail, la communication des hommes et des objets ou les performances accrues des équipements.

Revoir le système éducatif, repenser le cadre juridico-institutionnel

La génération « millenium », les « digital natives » c'est à dire les moins de 35 ans qui sont déjà, entre parenthèse, 2,5 milliards dans le monde, vont sans aucun doute adopter d'emblée ces nouveaux outils qui correspondent parfaitement à leur mode de pensée.

Le numérique constitue un enjeu majeur pour les pays qui veulent retrouver la croissance et le plein emploi et pour cela ils doivent impérativement revoir leur système d'éducation et de formation et repenser leur cadre juridico -institutionnel pour permettre à nos nouvelles générations non pas de subir ces ruptures mais d'avoir le maximum de possibilités pour les prendre en main. C'est ce que nous allons voir avec les participants à cette session qui sont dans leur activité ou leurs réflexions tous concernés par ces bouleversements.

Mais il faut aller vite car nous sommes dans un monde qui change sous nos yeux à une vitesse sans précédent. Il faut aller vite car comme dit le poète « demain c'est déjà aujourd'hui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2015 à 21:40 :
Est ce bien,est ce mal...?
Nous n'en savons rien.
Mais la machine est en marche,et l'humain sur le long terme séparera le bon grain de l'ivraie.
La mutation ne sera pas indolore,mais il est possible de l'accompagner.
La technologie,le numérique dégagent du temps...à nous de bien l'employer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :