Le présentéisme coute plus cher que l'absentéisme !

 |   |  592  mots
(Crédits : DR)
Le présentéisme, qui traduit un mauvais équilibre de vie, coûte cher aux entreprises, plus que l'absentéisme. Par Roger Létienne, président associé, Optisantis

Compétitivité, pression productive ou effets de la crise sur les salariés, tout aujourd'hui concours à faire augmenter le phénomène de présentéisme dans les entreprises Françaises. Un cycle aussi infernal que sournois, qui déjà coute plus cher aux entreprises que l'absentéisme, sans pour autant qu'elles en aient conscience.


Le présentéisme un phénomène économique bien réel

Le présentéisme est la situation d'un salarié présent sur son lieu de travail, alors que son état physique, psychique ou sa motivation ne lui permettent pas d'être pleinement productif. C'est généralement une situation non identifiée dans la plupart des entreprises et qui pourtant ne peut trouver de solutions pérennes que dans la résolution de ses causes. Sans identification et traitement, ce phénomène s'installe durablement au sein de l'entreprise, menaçant ainsi sa pérennité

Le présentéisme coûte entre 13 à 25 milliards d'euros par an aux entreprises, selon les différentes expertises.
Alors que le coût de l'absentéisme est une donnée réputée connue, qui pour un taux annoncé à 4,59 % en 2014 (en hausse de 7,4% par rapport à l'année précédente) représente un coût estimé à prés de 10 milliards d'euros pour les entreprises, des études récentes montrent que le présentéisme présente un coût encore plus important . Il pourrait représenter entre 2,7 et 4,8 % de la masse salariale des entreprises, soit un coût de 13,7 à 24,9 milliards d'euros. Ce salaire non productif est assumé directement par l'employeur.

Un équilibre de vie

Absentéisme et présentéisme sont en lien direct avec les équilibres de vie des salariés et la qualité de vie au travail.
Les causes de l'absentéisme et du présentéisme sont multiples, mais elles sont toutes en liaison avec l'équilibre de vie de chaque individu d'une part et la qualité de vie dans l'entreprise au travail. En poussant la porte de son entreprise, on ne laisse pas dehors ses problèmes et ses difficultés, on entre bien souvent avec. Pire même, ils peuvent exacerber la perception d'une mauvaise qualité de vie au travail ou pour certain les entrainer à, soit déserter le lieu professionnel ou au contraire rester plus longtemps pour fuir ses problèmes.

Accompagner chaque salarié dans l'atteinte d'un meilleur équilibre de vie, une bonne affaire pour l'entreprise,
Fort de ces constats, il parait évident que tout euro investi pour identifier les salariés en difficulté et les accompagner à restaurer les bons équilibres de vie est une bonne affaire pour l'entreprise. C'est un des axes majeurs pour prévenir l'absentéisme d'une part et faire diminuer durablement le présentéisme.

Définir une politique au niveau de l'entreprise

Il existe désormais des solutions de prévention santé avec des outils et les méthodes d'accompagnement nécessaires pour l'entreprise, adaptables au cas de chaque environnement. Ces plateformes permettent à chaque salarié d'évaluer ses équilibres au travers d'un score normé, de déterminer et de mettre en œuvre individuellement les programmes adaptés pour retrouver son équilibre santé/bien-être. Quant à l'entreprise ; elle peut mesurer son risque précisément et définir une politique complémentaire adaptée.

A l'heure où les entreprises on l'obligation de prendre une mutuelle pour leurs salariés, il serait grand temps d'inclure des solution globale de prévention santé active strictement adaptées au profil de chacun. Pour les mutuelles également « Mieux vaut prévenir que guérir ! »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :