Trump, Brexit, montée des populismes : le peuple rejette-t-il les élites ?

 |   |  125  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui: Trump, Brexit, montée des populismes,... le peuple rejette-t-il les élites ?

Élu la semaine dernière à la présidence des États-Unis, Donald Trump serait le symbole d'une montée des populismes dans le monde. Sa stratégie selon l'écononomiste Daniel Cohen ? Il a su attiser une haine « à l'égard des élites, en haut, et des populations issues de l'immigration, en bas ». Aujourd'hui, une partie de la population semble évoluer dans une réalité inversée de ceux qui avaient prédit une victoire assurée d'Hillary Clinton mais aussi cet été, un échec du Brexit. La fracture est-elle bien réelle ?

Pour en parler, l'éditorialiste et directeur de la Revue Civique Jean-Philippe Moinet, la politologue, chercheure à l'IRIS et spécialiste de la droite américaine Marie-Cécile Naves, et le sociologue Jean-Pierre le Goff.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/11/2016 à 11:25 :
"L'oligarchie au pouvoir" Ivan Blot

Tout est dit, tout est là !
a écrit le 16/11/2016 à 11:23 :
Le Président Mao disait "Quand le poisson pourrit, il commence par sentir de la tête".

Et ce n'est pas faux cf :
- Tchuruk, Kron démanteleur d'Alstom,
- Messier démanteleur de la Générale des Eaux,
- Giscard,Mitterrand,Chirac, Sarkozy, Hollande démanteleurs de la France,
- Lauvergeon catastrophie PDG d'Areva.

#JeSuisPopuliste
a écrit le 15/11/2016 à 17:42 :
Pour les ignorants, de plus en plus nombreux, quelqu'un sachant lire et écrire correctement fait partie des élites!...
a écrit le 15/11/2016 à 16:56 :
Je me constitue un carnet de blagues pour les soirées où l'ambiance est à la peine. Je vais y ajouter celle-ci: "Trump a été élu pour lutter contre les élites". Hilarité garantie.
a écrit le 15/11/2016 à 15:39 :
Les Young Leaders ont pignon sur rue, voilà pourquoi ils privatisent, pourquoi ils bradent usines ou nucléaire, pourquoi ils ouvrent le robinet à réfugiés, pourquoi ils s’en prennent sans rire au « terrorisme identitaire », pourquoi enfin ils veulent anéantir la Russie et ce qu’il reste de la « Old Europe ».

La réponse est élémentaire, mon cher… Wilson : pour faire plaisir à leur parrain.


Et quand vous ne trouvez pas cela bien, vous êtes taxé de populiste ..
a écrit le 15/11/2016 à 14:53 :
ben ouais .. et les media, en propageant le mythe "people" des zélites, font la promotion du système qu'ils prétendent dénoncer. Hypocrites, va .. on sait bien qui vous salarient.
a écrit le 15/11/2016 à 14:10 :
euh... de quelles élites parle-t-on ? des élites politiques ? ah, ces menteurs, profiteurs, fainéants (quelques uns travaillent vraiment, mais ils sont rares), intéressés corrompus ? A oui, il doit y avoir un vrai rejet de cette "élite". Les autres élites, les vraies, les écrivains, les scientifiques, les chercheurs, les philosophes, etc, je ne pense pas qu'ils soient concernés par ce rejet... Remettons les choses à leur place, voulez vous, et ne mélangez pas tout.
a écrit le 15/11/2016 à 13:40 :
Ce qui s'est passé à l'Est à partir des années 85, commence à se manifester à l'Ouest.
Nos pseudo-élites corrompues jusqu'à la moelle constituent l'équivalent de la nomenklatura du "communisme décadent".L'idéologie qui va rendre l'âme est le néo- libéralisme.Assange et Snowden sont nos plus célèbres dissidents.De même qu'une fraction du KGB a permis la transition,de même sur les deux personnalités citées , le premier cité a rendu public ce que la fraction intègre du renseignement US lui a confié, le second s'est réfugié à Moscou (haut lieu de la liberté individuelle en ces temps troublés,) pour alerter un grand nombre d'administrés.Merci!
a écrit le 15/11/2016 à 13:17 :
Ceux qui n'ont pas compris pourquoi Trump a gagné peuvent regarder cette vidéo :
https://youtu.be/UE8zw_Be4L4
a écrit le 15/11/2016 à 12:36 :
Je crois plutôt qu'on arrive au paroxysme du populisme négatif, c'est-à-dire raconter aux gens n'importe quoi pour être élu, qui a complètement éradiqué le populisme positif qui consiste à émettre des idées réalistes pour faire progresser la société. Juste retour de baton donc, car on ne récolte jamais que ce qu'on a semé :-)
a écrit le 15/11/2016 à 11:27 :
Si l'on parle de populisme c'est que l'élitisme est désavouer!
a écrit le 15/11/2016 à 11:08 :
La réponse à cette question est connue depuis des décennies bien entendu que les gens rejettent les élites comme vous dites qui ne font que gouverner pour les élites, cette société oligarchique agonise sous le poids de son immense compromission qui a généré une incompétence totale au sein de nos décideurs, enfin incompétence pour les peuples puisque eux continuent de gagner de plus en plus en bossant de moins en moins.

La véritable question c'est pourquoi les médias assimilent un Trump milliardaire et une lepen millionnaire à l'anti-élite ?

Changer une oligarchie pour en mettre une autre à la place n'a aucun intérêt seulement les gens pensent que ces partis d'extrême droite sont anti-oligarchiques alors que pas du tout c'est seulement une autre oligarchie qui s'installe au pouvoir avec les mêmes dérives que celle qu'elle chasse.

C'est bien beau au nom de ses actionnaires de ne plus informer les gens mais ça fini par peser sérieusement sur le devenir de nos sociétés hein.

Merci aux médias de masse pour leur propagande systématiquement conservatrice et réactionnaire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :