Des perspectives délicates en 2009 pour les SCPI

2 mn

Les SCPI parviendront-elles à rester rentables si leur patrimoine perd de la valeur ? Pour Arnaud Dewachter, secrétaire général de l'Aspim (l'Association française des sociétés de placement immobilier), il n'y a guère d'inquiétude à avoir. Très faiblement endettées et faisant appel public à l'épargne, les SCPI ne sont pas affectées  par les difficultés de refinancement que rencontrent nombre de sociétés. Par ailleurs, leur taux d'occupation avoisinant les 95 %, leur rentabilité devrait rester bonne, même si celui-ci baisse légèrement ou que le nombre d'impayés augmente. Enfin, de nombreuses SCPI ont déjà constitué des réserves, pour être capables de maintenir les dividendes distribués même si leurs revenus baissent. Elles seraient donc bien préparées à faire face sans dommages à une situation délicate... Il est pourtant difficile d'admettre qu'une crise immobilière,si elle se double d'une crise économique, soit sans effet sur la rentabilité des SCPI. Investies en bureaux et en murs de magasins, elles devront probablement revoir à la baisse leurs loyers de relocation, si les entreprises voient s'éroder leurs ventes et leur rentabilité. Les SCPI de logements — notamment les fiscales — seraient alors les moins affectées. D'autre part, la baisse du prix des parts risque de décourager temporairement tant les acheteurs potentiels — anticipant une poursuite du mouvement — que les vendeurs — qui voudront éviter de vendre à perte. Cet étiolement du marché secondaire, déjà faible, et les problèmes de liquidité qui s'ensuivraient sont en fait la principale inquiétude. En revenant au premier plan, le problème de la liquidité semble d'ailleurs avoir porté un coup d'arrêt aux OPCI. Destinés à remplacer les SCPI, ces véhicules d'investissement immobiliers ne sont toujours qu'au nombre de trois pour le grand public, commercialisés par la Banque Postale, la Caisse d'Épargne et la Banque Populaire. Ce qui bloque ? La rigueur de l'AMF qui, avant de donner son agrément, exige que la liquidité du produit soit prouvée. Un défi dans la période actuelle...

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.