Les fonds "Value at risk" : une mesure plus précise du risque

Copyright: Laurent Taudin Parmi les produits visant une performance absolue, on compte les fonds qui exploitent le concept de Value at Risk (VaR). "Utilisé depuis les années 90 par les grands établissements bancaires, cet indicateur de risque permet d'appréhender, pour un niveau de probabilité et un horizon de temps donné, le niveau de perte potentielle minimum sur un actif ou un portefeuille", explique Jean-Gabriel Attali, analyste dérivés chez Exane Derivatives. Après avoir rencontré un succès considérable au cours des dernières années, ces produits n'ont, à l'instar de la grande majorité des produits de la place, pas toujours été capables de faire face au contexte de marché actuel. Par ailleurs, liquides, ils ont fait rapidement l'objet de retraits de la part des investisseurs de plus en plus frileux. Pourtant, la profession s'accorde à reconnaître qu'il s'agit d'un outil particulièrement performant, plus que la volatilité pour la mesure des risques associés aux actifs contenus dans les portefeuilles. Aussi, au même titre que cette dernière, elle permet aux gérants de moduler leurs expositions au marché. Il en résulte aujourd'hui une offre étoffée qui, bien qu'elle ait été mise à mal par la crise, suscite aujourd'hui l'intérêt des investisseurs soucieux de ne négliger aucune piste en matière de gestion des risques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.