La nationalisation de la banque Hypo Real Estate autorisée par la Commission européenne

1 mn

La nationalisation de la banque Hypo Real Estate autorisée par la Commission européenne La Tribune.fr - 15/05/2009 | 14:03 - 190 mots Boite à outils de l'article : Boite a outils de l'article : La Commission européenne a donné son feu vert ce vendredi à la nationalisation par l'État allemand de la banque spécialisée dans l'immobilier Hypo Real Estate (HRE) frappée par la crise financière. La Commission européenne a autorisé l'acquisition de l'établissement financier allemand Hypo Real Estate AG (HRE) par le Fonds de Stabilisation des Marchés Financier(SoFFin), détenu par l'Etat allemand. Sauver de la faillite Hypo Real Estate tel est l'objectif de l'Etat allemand. Quant à la Commission, elle a estimé, dans son communiqué, que cette opération n'engendre pas de problème de concurrence. HRE, le quatrième établissement privé d'Allemagne a été l'une des premières banques d'Europe à tanguer après la faillite de l'américaine Lehman Brothers en septembre, obligeant Berlin à intervenir. De plus, au premier trimestre en raison de la crise financière, la grande banque allemande a enregistré une perte nette de 382 millions d'euros, contre un bénéfice de 148 millions un an plus tôt. L'Etat allemand a déjà obtenu 47,31% du capital avec une offre publique d'achat lancée par le fonds public d'aide au secteur bancaire SoFFin, et a pour objectif le rachat de la totalité des actions. Alors que le principal actionnaire d'HRE, l'américain JC Flowers s'est opposé à cette nationalisation, cette acquisition est désormais possible puisque Berlin s'est doté récemment d'une loi sur mesure. Cette dernière permet en dernier recours d'exproprier les actionnaires réticents.   latribune.fr

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.