Les avantages familiaux sur la sellette

Si le gouvernement décidait de changer les règles du jeu du principal avantage familial pour la retraite - qui permet aux mères de bénéficier de deux années de majoration de cotisation par enfant -, les femmes auraient beaucoup à perdre. Selon un rapport du Conseil d'orientation des retraites (COR) publié en décembre, la majoration de durée d'assurance contribue à hauteur de 20 % en moyenne à la pension de droit propre des femmes nouvellement retraitées (7 % pour un enfant et 25 % pour trois enfants). Les femmes parties en retraite en 2004 ont validé en moyenne 20 trimestres de moins que les hommes (137 trimestres contre 157) et ce malgré les majorations pour enfant: seules 44 % d'entre elles ont une carrière complète, contre 86 % des hommes. La pension moyenne des femmes ne représente encore que 62 % de celle des hommes. Retour au sommaire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.