BNP Paribas lance la première SCPI Scellier

1 mn

Malgré la crise, le dispositif de défiscalisation Scellier pour l'achat en résidences neuves a séduit de nombreux acheteurs depuis son lancement début janvier (lire les détails ci-dessous). Ses atouts? Une importante réduction d'impôt et un mécanisme facile à comprendre pour l'acquéreur. Il n'en fallait pas plus pour donner des idées aux établissements financiers. La société de gestion BNP Paribas REIM a été la première à dégainer, en annonçant le lancement de sa première SCPI (société civile de placement immobilier), baptisée Pierre Avenir. Les SCPI sont des sociétés qui achètent des biens immobiliers pour les louer à des sociétés ou des particuliers (logements, murs de magasins, bureaux, entrepôts...). L'épargnant qui achète des parts de ce produit recevra chaque année des revenus provenant du parc locatif en gestion. Seul inconvénient de ce produit : le manque de liquidité du marché, qui empêche parfois de revendre ses parts à un bon prix. Pierre Avenir est commercialisée depuis le 2 juin et sera clos en fin d'année. Le ticket d'entrée est fixé à 10 parts, d'une valeur de 1.000 euros chacune. Conformément à la loi Scellier, chaque part permettra de bénéficier de 250 euros de réduction d'impôts, répartie sur 9 ans. La SCPI compte investir prioritairement sur Paris, en Ile de France, sur la Côte d’Azur (zone A), et dans les agglomérations supérieures à 250 000 habitants (zone B1). Pour bénéficier de loi Scellier, il faut en effet respecter un zonage strict. BNP Paribas REIM ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : la société prévoit de lancer une SCPI Scellier chaque année, tant que durera le dispositif (jusqu'en 2012). Retrouvez tous nos articles sur vos finances au www.latribune.fr/Finances.html.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.