Les prix de l'immobilier ancien en France repartent à la baisse

1 mn

La Fédération nationale de l'immobilier ( Fnaim ) avait surpris - et sucsité la polémique - en annonçant une hausse (de 3%) des prix des logements anciens en France. Ce rebond n'aura pas duré. Son étude mensuelle signale ce mercredi que les prix sont repartis à la baisse (légère) en mai, de 0,2%. Sur trois mois (de mars à fin mai), les prix ont tout de même progressé de 4% (+3,9% pour les appartements et +4,2% pour les maisons) contre un recul de 9,8% sur le premier trimestre. Mais sur un an, ils baissent de 6,7% (-5% pour les appartements, -8,3% pour les maisons). La Fnaim rappelle qu'elle table sur une baisse des prix de l'ordre de 10% cette année. Mais elle souligne que "le scénario d'une chute brutale des prix est écartée". Elle considère même q'un peu comme en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, en France, "les tensions observées sur les marchés immobiliers (...) pourraient progressivement être appelées à s'estomper".   La Fédération nationale de l'immobilier reconnait toutefois que le volume des transactions s'est effondré, ce qui relativise la pertinence de ces évolutions de prix. Retrouvez un point complet sur les évolutions du marché de l'immobilier au www.latribune.fr/patrimoine/immobilier--patrimoine/lactualite-immobilier--patrimoine.html   (le communiqué de la Fnaim).

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.