En France, les corridas ne font plus recette

 |   |  671  mots
Bayonne a supprimé 3 corridas en 2012
Bayonne a supprimé 3 corridas en 2012
La tauromachie n'attire plus autant et peine à séduire les jeunes générations. Dans le Sud de la France, de nombreuses corridas ne sont plus rentables. Plusieurs municipalités sont contraintes de réduire leurs budgets.

Les premiers signes d'essoufflement des corridas sont venus d'Espagne, où leur fréquentation est en baisse de 34% ! La Catalogne ayant en plus décidé de bannir la tauromachie de son territoire en septembre dernier, rien ne s'est arrangé. Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que le phénomène touche le Sud de la France, même si le phénomène est moindre . A Bayonne, au Pays basque français, en 2011, les sept corridas organisées ont accumulé un déficit de 400 000 euros ! Il n'y en a plus désormais que quatre. Cette année, Nîmes Pentecôte a enregistré 68 600 entrées payantes contre 80 600 l'an dernier, une chute de 14%. La présidente de l'Alliance anti-corrida, Claire Starozinski, y voit « une prise de conscience de la part de la population de la souffrance des animaux lors de ces spectacles archaïques ». Ceci étant, elle reconnaît « l'impact non négligeable de la crise économique », un billet coûtant entre 25 et 100 euros. Autre tendance de fond, « les jeunes ne sont pas intéressés par les corridas et ont de multiples autres propositions. Le non renouvellement de nos publics est inquiétant », concède Geneviève Darrieussecq, présidente de l'Union des villes taurines françaises.


Les salaires des grands toreros ont explosé


« Le problème n'est pas de remplir nos arènes, mais d'équilibrer les budgets », estime André Viard, le président de l'observatoire des cultures taurines. En cause, la « flambée » des prestations des grands toreros, qui « jouent perso », selon lui. Certains d'entre eux demandent jusqu'à 100 000 euros, hors droits TV pour un spectacle d'une heure et demie. Inquiet pour l'avenir des corridas, le groupe des sept arènes françaises de première catégorie s'est réuni en octobre dernier pour tenter de trouver des solutions. Ainsi, une charte a été adoptée, exigeant de la part des toreros et des éleveurs une baisse de 20% des cachets au-delà de 60 000 euros.
Les mairies diminuent leur budget corridas
La plupart des dépenses liées à la tauromachie sont à la baisse, même lorsque l'affluence ne faiblit pas. A Mont-de-Marsan, ville de 32 000 habitants dans les Landes, le budget total pour les cinq corridas (contre 8 en 2008) atteint 1,2 million d'euros contre 1,35 en 2011. Son maire, Geneviève Darrieussecq, rappelle que les « corridas sont une manne considérable pour l'économie locale ». En cinq jours, la capitale landaise accueille 500 000 spectateurs pour ces fêtes. « Les hôtels, les restaurants sont pleins. Et, des associations en profitent pour remplir leurs caisses en tenant des buvettes », souligne-t-elle. Pour l'avenir, les villes taurines s'interrogent sur la bonne stratégie à mener. « Les arènes qui souffrent sont celles où le public est volatile. On fait du sensationnel pour les faire venir. Peut-être, faut-il se concentrer sur notre c?ur de cible, les aficionados », suggère André Viard.

Nouvelle proposition de loi pour un vote sur la corrida en France


Geneviève Gaillard, députée PS des Deux-Sèvres, présidente du Groupe sur la protection des animaux et initiatrice d'une commission d'enquête sur l'argent des corridas, entend déposer bientôt une proposition de loi visant à interdire toute dérogation à la pénalisation des sévices et actes de cruauté envers les animaux dans le but d'obtenir « enfin » un débat démocratique et un vote concernant la corrida en France. Depuis le début des années 2000, c'est la quatrième demande en ce sens à l'Assemblée nationale. Selon un sondage IFOP réalisé en 2010, 66% des Français seraient en faveur de l'interdiction des corridas en France. « Chaque année, 2 millions de personnes assistent à des spectacles taurins dans notre pays », répond André Viard. Et, « depuis avril 2011, la corrida est classée au patrimoine immatériel en France », ajoute-t-il. « Cette crise va être une chance pour la tauromachie. Nous étions dans une bulle. Il y aura quelques fermetures, quelques drames humains, mais au final, le marché sera assaini et nous aurons des spectacles mieux organisés, plus qualitatifs », conclut-il, en se voulant rassurant.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2018 à 17:11 :
HEUREUSEMENT que les jeunes générations à venir n'aiment pas assister à ce genre de spectacle archaïque ce qui entrainera à terme la fin des spectacles tauromachique. Bon débarras!!
a écrit le 15/05/2013 à 19:31 :
Chacun aura compris que, comme le tour de France et ses dopés, les lasagnes et ses chevaux roumains, la corrida transporte des tares, est de plus en plus mal vue et ne fait plus recette ! Ben oui, est-il sérieux, en cette période de crise structurelle, de dépenser tant d'argent public pour le loisir de quelques nantis sans empathie ? Et simplets, au point de ressasser les sempiternels sophismes : le sophisme du pire (c'est pire ailleurs : abattoirs, Syrie sont à la mode en ce moment), sophisme de la préservation de la race (alors que 99 % des taureaux vont direct à l'abattoir). Bref, c'est une autre France, heureusement vieillissante et en déroute
a écrit le 09/01/2013 à 12:04 :
21/09/12 : Le Conseil constitutionnel juge que la corrida est conforme à la Constitution, à la Déclaration des droits de l'Homme et à la loi...
et maintenant les anti-corrida vont pouvoir se consacrer davantage aux problèmes humanitaires et sociaux touchant enfants, femmes et hommes !!
lire les 4, 5 et 6eme considérants du Conseil sur : http://lotaureroge.canalblog.com/archives/2012/09/21/25151524.html
a écrit le 09/01/2013 à 12:01 :
Dans les départements où la tradition taurine est implantée, seuls 39 % des sondés estiment que la corrida doit être interdite, tandis que 55 % optent pour son maintien.
48 % des personnes sondées - 1 003 personnes représentatives de la population française, âgée de 18 ans et plus - se déclarent favorables à ce que la corrida soit interdite partout en France et 42 % souhaitent qu?elle reste autorisée et 10 % ne se prononcent pas. Tel est le résultat d?un sondage Ifop pour Midi Libre... :
http://www.midilibre.fr/2012/09/20/dma-sondage-midi-libre-corrida-48-votent-l-interdiction,565594.php
a écrit le 20/08/2012 à 22:00 :
Vive la corrida, art magnifique!
a écrit le 20/08/2012 à 13:54 :
Il est temps d'arrêter cette mascarade!!!!

Les taureaux de corrida ne sont pas des bêtes sanguinaires mais des êtres sensibles. Rien ne peut justifier qu'on les fasse souffrir dans des pseudo-spectacles truqués à l'avance (afeitado).
Regardez ce reportage et écoutez les enfants à la fin. Ils ont tout compris.

http://www.youtube.com/watch?v=lJM4QZzBpQ4
Réponse de le 24/01/2018 à 17:13 :
Bravo, vous avez tout compris.
a écrit le 25/07/2012 à 9:44 :
Quelles bonnes nouvelles! Pourvu que ça s'accélère et qu'on en finisse avec ces massacres inutiles. Dans une démocratie qui se respecte, l'avis de la majorité doit prévaloir. Dans ce cas, la corrida rassemble une partie ridicule des français, au maximum 15.000 aficionados soit 0,025% de la population. Le lobby taurin devra se trouver une autre source d'enrichissement.
a écrit le 24/07/2012 à 21:27 :
super contente que la fréquentation baisse, quel que soit le motif d'année en année on y arrivera. Corridas interdites partout , c'est le but.
a écrit le 24/07/2012 à 16:40 :
Il y a du bon dans la crise que traverse l'Espagne. Plus de sous pour les corrida !!
Réponse de le 24/01/2018 à 17:14 :
D'un mal, il sort toujours un bien dit-on!
a écrit le 23/07/2012 à 13:06 :
http://www.youtube.com/watch?v=YNYz1RYnzA4
a écrit le 23/07/2012 à 12:46 :
Vidéo illustration l'état d'esprit des afficionados de la corrida :
http://www.dtom.fr/archives/8-octobre-action-du-comite-anti-corrida-dans-les-arenes-de-rodilhan-gard/
ou l'on voit en France des militants pacifistes violement agressés sous les applaudissement de la foule enragée, des forces de l'ordre impassibles, des élus complices...une vraie attraction pour les touristes en effet !
Réponse de le 23/07/2012 à 15:14 :
Vous êtes d'une totale mauvaise foi : cet épisode avait été soigneusement préparé par les anti-corridas, qui ont surpris tout le monde, et avaient surtout pris soin de préparer l'enregistrement de la séquence. Tous ces anti-tout vont détruire la tauromachie dans son ensemble, et préfèreront sans doute assister, béatement et passivement, à des spectacles politiquement corrects, qui endormiront encore plus le peu de sens critique qu'il leur reste, en imposant une culture uniforme, insipide, liberticide, bien pensante, et surtout bien conforme aux intérêts de gros lobbies ou industries. Votre hystérie anti corrida est puérile, stupide, non fondée, et vous vous permettez de porter des jugements sur une culture qui n'est pas la vôtre, alors que sans doute, vous êtes de ceux qui donnent le plus de leçons aux autres sur la "tolérance"....
Réponse de le 25/07/2012 à 10:14 :
M. ou Mme Camargue, que savez-vous de l'épisode Rodilhan? Oui, on l'a préparé, oui, on va en profiter à fond, oui les afiocs sont tombés dans le piège, oui, ils ne sont pas intelligents.
Vous êtes de mauvaise foi, comme vos comparses. Nous ne sommes pas anti-tout, vous avez des oeillères?
Le jour où vous laisserez en paix ces pauvres taureaux, on vous laissera tranquilles. Tenez, si vous organisez des corridas entre vous, on ne dira rien. On vous y encouragera même.
Cessez d'apeler ce massacre inutile une Culture, c'est un gros mot pour vous. Tout juste une tradition moyenâgeuse à éradiquer le plus tôt possible. Ne prenez pas vos désirs pour des réalités.Aucune culture n'est fondée sur le sang et la souffrance, revoyez l'histoire.
La corrida va être retirée de la liste du PCI de la France, très prochainement. Quant à l'espoir de la voir inscrite à l'UNESCO, vous pouvez vous gratter.
a écrit le 23/07/2012 à 12:39 :
Ils serait temps d'arrêter tout massacre d'animaux inutile. Je ne vois pas le plaisir de voir un taureau dans un arène et se faire tabasser. Et quand je vois que le taureau arrive à se défendre , je ne plains pas du tout le gars, je suis du côté du taureau, fallait pas aller l'embêter. On se croirait encore du temps des Romains avec les jeux, c'est débile et cruel.
a écrit le 23/07/2012 à 9:34 :
Je suis du sud, et ma culture n'est pas la torture. Mme le maire de M d M confond allégrément "fête" et "corrida". La fête fait venir du monde, il n'y a qu'à voir le nombre de litres engloutis, et ceux des déguel... On peut faire la fête sans corrida, pas la corrida sans la fête qui fait venir des personnes qui se perdent dans les arènes et contribuent à un déficit moindre. Quant à Viard qui parle de 2 millions de spectacteurs, ils doit avoir un problème de calculette ! Au maxi 100 corridas en France, soit 20 000 par spectacle, vu que la majorité des arènes comprennent moins de 5000 places et sont loin de remplir (oh, ces défcicits payés par les contribuables), où met-il les gens ?.! Au fou ! Bon il est vrai que ce personnage défend son bout de gras, alors, un mensonge de plus !
a écrit le 23/07/2012 à 9:24 :
envoyons montebourg dans l'arène pour sauver la tauromachie!
a écrit le 23/07/2012 à 8:43 :
@ Olé : Faut vraiment être débile pour penser qu'un animal ne souffre pas ou alors qu'il souffre moins qu'un autre parce que le Cro-Magnon qui le frappe fait cela artistiquement.........le fond de votre commentaire est proche du néant, comparer la corrida à l'élevage de masse et la sur-consommation c'est du grand n'importe quoi. Quant à votre petit copain JPB, au lieu d'abonder dans ce sens Môssieur, essayez de vivre en protégeant ce qui vous entoure au lieu de subir les choses...on ne peut pas casser le système mais l'améliorer oui.
Réponse de le 23/07/2012 à 13:56 :
A tous ceux qui n aiment pas les corridas qui a mon sens sont un art quoi qu on en pence et une race bovine élevée spécialement pour cela et qui génére une forme d activitée pas négligable je suis né dans une région taurine parmi lequel une trés grosse activitée économique tous les étés alors faut pas croire que ce qui sont pour les corridas sont tous des débilles mentaux fils d agriculteur et fier de l étre ok et dites vous bien on ne casse pas un systéme on l améliore mais faut pas étre contre tout mesdames messieurs
a écrit le 23/07/2012 à 3:12 :
Quand j'ai vu une fois un enfant espagnol de 8 ans crier à mort dans une arène,
Quand j'ai vu le pauvre cheval du cavalier se prendre des coups de cornes dans les flancs, Quand j'ai vu 10 mecs contre un taureau.Je me suis dit quel courage? et quelle culture? mais surtout je me suis dit PLUS JAMAIS.
Réponse de le 23/07/2012 à 11:12 :
Oui assez, vous avez raison de parler aussi des chevaux, avec les taureaux ne les oublions pas, eux qui ont le ventre ouvert et qui se relèvent pris de panique avec les intestins qui sortent, adhérente à l'alliance anti-corrida je haïe, de la barbarie et de la cruauté, j'ai honte de faire partie de la race humaine, c'est à pleurer......!
a écrit le 23/07/2012 à 0:10 :
Beau travail de fond de ce groupe Alliance contre la corrida et les aficionados ont beau dire et beau faire, ça sent la fin....
Réponse de le 23/07/2012 à 8:57 :
Pour la viande "halal" et la viande "casher" où les animaux sont égorgés sans avoir été au préalable assomés ?
Réponse de le 23/07/2012 à 11:16 :
L'un n'empêche pas l'autre si ? Et pourquoi, chaque fois qu'on parle de corrida, essayer hypocritement de déplacer le problème ?
a écrit le 22/07/2012 à 23:56 :
Oui à la vrai tauromachie : une arène , un taureau , un torero. Mais pas de picador qui font perdre la moitié de la masse sanguine du taureau , pas de banderilles qui provoquent un pneumothorax chez le taureau .Quel courage pour s'attaquer à une bête blessée! Ma sugestion : un mano à mano entre le taureau et le torero .Et aucune intervention de toute cette armada d'aides qui accourent quand le torero est à terre
Réponse de le 23/07/2012 à 0:22 :
Cà n'a pas plus d'intérêt que la tauromachie. Humain et animaux tout comme végétaux ont bien plus d'intérêts lorsqu'ils vivent en bonne intelligence. On l'a toujours constaté dans l'histoire tout comme dans divers domaines y compris médecine, technologie, agriculture, sciences etc. Chacun doit avoir sa part de territoires, liberté et place dans un équilibre subtil qui offre plein d'avantages pour la vie qui est régulièrement remise en question et actuellement beaucoup par nous qui avons vécu comme si l'on pouvait se passer de tout l'environnement qui a mis des milliards d'années à se constituer.
Réponse de le 23/07/2012 à 11:06 :
Et si on les laissait tout bonnement en liberté, à paître tranquillement dans une prairie, là où doit être sa place normalement non?
a écrit le 22/07/2012 à 22:58 :
Vous voulez supprimer les corridas, alors il faut supprimer l'élevage des poulets en batterie,
la pêche aux chaluts, le massacre des thons, des chevaux, bovins, ovins, la liste est longue
Avant de parler des sujets que vous ignorez, renseignez vous. La corrida est un art et les animaux souffrent moins que ceux cités précédemment.
la corrida portugaise les taureaux sont abattus également une fois rentré au toril.
Réponse de le 23/07/2012 à 0:10 :
Effectivement il faut respecter les animaux c'est un point de départ du respect plus global de l'environnement si essentiel comme de l'humanité. Mais la tauromachie n'est pas une bonne école ni un bon exemple. D'un côté il y a plein d'espèces en voie de disparition souvent de notre fait et pourtant la plupart essentielles dans toute la chaîne de la vie et de l'autre on continuerait la tauromachie, c'est un très mauvais signal et qui n'a pas de sens.
Réponse de le 23/07/2012 à 7:52 :
BONJOUR A TOUS
Je suis complétement d accord avec olé si on interdit la corridas il faut interdire toute forme d élevage en batterie et autre ainsi plus de fois gras plus de magret de canard plus de poisson qui sont élevés dans les rivières ou dans la mer avec des farines animales plus de lapins poulets toute la base alimentaire sera complétement faussées et c est ces personnes la qui viennent pleurer en permanence que tout est trop cher et c est un ancien commerçant qui vous en parlent alors a tout les biens pensant de la terre réfléchissez avant de dire des conneries vous étés les premiers a partir en vacance la aussi vous utilisez du carburant dont pollution tous ce que vous manger en viande ou poisson est a 80 % de souche industrielle qui dit pollution
Réponse de le 23/07/2012 à 9:23 :
Vous êtes hors sujet mon pauvre ami. Poissons, canards etc. sont élevés et sacrifiés pour faire manger certains. Même si, presque végétarien moi-même, je désapprouve certaines choses dans ce circuit.
Mais à quel besoin primaire répond donc une corrida ??? "S"amuser" ????? Faire du fric ???.
Allez, procédons plus facilement: je supprime la corrida: pas trop de problèmes pour le citoyen de base. Je supprime l'élévage et alors la chanson sera différente. Compris ?
Je ne sais pas ce que vous vendiez lorsque vous étiez commerçant mais sans doute était-ce un multi-commerce car mélanger pollution et corrida dans un même post c'est tout de même un peu hardi.
Réponse de le 23/07/2012 à 11:08 :
D'accord avec vous scrutator,!
Réponse de le 23/07/2012 à 12:21 :
Je suis né à Nîmes et depuis mon plus jeune âge j'assiste aux corridas. C'est mes racines et ma culture, mais aujourd'hui force est de constater que ce spectacle est non seulement dépassé mais sadique. Alors un grand oui pour l'interdiction des élevages en batterie et tout autre gavage d'oies et de canards mais un très grand oui aussi à l'arrêt des corridas.
Réponse de le 23/07/2012 à 12:42 :
@ JBP tout à fait, je ne suis pas que contre la corrida, ni contre un peuple, mais contre toute souffrance inutile des animaux, que ce soit halal, corrida, dauphins, massacre des baleines par le Japon, foie gras etc. tests sur animaux pour maquillage ou botox pour rajeunir les dames et j'en passe. Faire un maximum pour annuler le plus possible de torture et souffrance, les animaux ont une âme, il suffit de vivre avec eux pour le comprendre, ils souffrent autant que nous et le réalisent.
a écrit le 22/07/2012 à 21:47 :
La tauromachie est une honte, un scandale, un anachronisme fou et délirant, un vestige de la brutalité atroce et féroce de l'homme du Cro-magnon.
a écrit le 22/07/2012 à 19:32 :
Que l'on mette des hommes politiques à la place du taureau. Cela sera un réel bonheur de les voir se faire porter l'estocade.
Réponse de le 22/07/2012 à 23:23 :
Surtout si on leur coupe les oreilles et la queue
a écrit le 22/07/2012 à 18:14 :
Tant mieux, que ces spectacles d'un autre âge disparaissent, cela ne nuira pas à l'intelligence humaine. Et si, dans le même temps, on pouvait supprimer la souffrance dans les abattoirs, ce n'en serait que plus logique. Nous sommes au sommet de la chaine alimentaire, soyons-en dignes !
Réponse de le 22/07/2012 à 19:04 :
suppressions de tous les spectacles d'un autre age?fini les traditions?
Personnellement je supprimerai plutot la boxe: sport ou le but principal est de provoquer un tramatisme cranien à son adversaire
Réponse de le 22/07/2012 à 19:16 :
A la limite, on crée la boxomachie : un ring, un boxeur, un taureau.
Réponse de le 23/07/2012 à 11:32 :
Très joli: j'adore l'idée de la boxomachie!!!!!!!!!

Sérieux: la corrida est un spectacle totalement ridicule, exaltant le cerveau reptilien du public...encourager ça participe de l'avilissement des masses. Quant au débat sur la souffrance animale, il fait son chemin, hélas encore trop lentement. Voir le récent livre de Jonathan Safran Foer. Mais il faudra bien aussi se résigner à consommer moins de protéines animales pour des raisons de surpopulation et de limites de la planète...Mais je m'égare....
Réponse de le 23/07/2012 à 12:44 :
Oui mais le boxeur est consentent et payé, je le plains pas qu'il en reçoit plein la "g.....", le taureau est innocent, il a rien demandé, il subit. Voilà toute la différence.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :