Les lunettes de soleil et de sport Loubsol vont s'attaquer au réseau des opticiens

 |   |  434  mots
Le nouvel actionnaire veut apporter davantage de technicité aux lunettes Loubsol, tout en restant accessibles sur les tarifs. © DR
Le nouvel actionnaire veut apporter davantage de technicité aux lunettes Loubsol, tout en restant accessibles sur les tarifs. © DR (Crédits : dr)
Le groupe normand Batteur a repris fin 2012 le célèbre fabricant de lunettes de soleil, de sport et de masques de ski. Avec de nouvelles ambitions : multiplier par deux le nombre de points de vente d'ici un an et développer de nouveaux produits pour séduire les familles.

De l'avis de la plupart des experts du secteur, Loubsol avait besoin d'un nouveau souffle. La célèbre marque de lunettes de soleil, de sport et de masques de ski créée il y a plus de 40 ans à Saint-Claude dans le Haut-Jura par Robert Clément, âgé actuellement de 7O ans, a trouvé l'actionnaire qui, à n'en pas douter, va le lui donner. Fin décembre 2012, en effet, la PME a été reprise par le groupe familial Batteur, numéro 1 en France de la vente de lunettes-loupes et de lunettes solaires en pharmacie et parapharmcie. Basé à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen (Calvados), Batteur emploie 900 personnes et affiche à un chiffre d'affaires annuel de 160 millions d'euros.
« En septembre, nous allons nous lancer sur le réseau des opticiens, là où Loubsol était peu présent. Il y a beaucoup de portes à pousser. Cela représente 12 000 clients potentiels », indique Jean-François Dobeli, son nouveau directeur général, issu de Batteur. Avec à clé de nouveaux produits et notamment une gamme enfants étendue. « Nous voulons apporter davantage de technicité aux lunettes Loubsol, tout en restant accessibles sur les tarifs », ajoute-t-il. Mécaniquement, le chiffre d'affaires de Loubsol - 5 millions d'euros avec 45 salariés - devrait donc doubler à très brève échéance.
Le site historique de production dans le Jura devrait voir sa fabrication augmenter, tandis que des synergies de production et de distribution vont être mises en ?uvre entre Batteur et Loubsol. La cible de clients visée est pour le moins large : la famille. Pour Loubsol, il s'agit de se doter de 1 000 points de vente supplémentaires d'ici un an (1 700 aujourd'hui).

La direction générale et le marketing désormais à Bordeaux

Dans cette optique, le service marketing ainsi que la direction générale ont été renforcés et se sont installés à Bordeaux, « une ville attractive par sa qualité de vie, afin d'attirer les meilleurs », précise Jean-François Dobeli. Cela étant, chacun restera à sa place. Batteur n'entend pas concurrencer sur ses propres marchés. Le groupe normand est bien présent sur le réseau des pharmacies et parapharmacies avec une trentaine de marques, dont les lunettes de soleil et masques de ski « Skeena » (pour le sport), « Parallèle » (clientèle urbaine) et « P'tit Boo » (enfants). Sans oublier les lunettes loupes « Préface ».
De son côté, Loubsol restera bien en vue dans les magasins de sport. Mais, une chose est sûre, c'est une nouvelle ère qui débute pour cette marque familiale. D'ici quelques années, elle pourrait partir à l'assaut du marché européen, sous l'impulsion du groupe Batteur.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2013 à 13:20 :
Moi j'aime bien les lunettes.
a écrit le 07/03/2013 à 9:19 :
Pour moi les lunettes c'est fini, je suis passé aux lentilles de contact et c'est bien mieux ainsi !! Cela m'a fait perdre dix ans de porter des lentilles progressives... pour les copines presbytes qui veulent plus d'info je recommande http://www.infos-lentilles-de-contact.com/la-revolution-2012-des-lentilles-progressives-pour-presbyte/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :