Exoès invente l'hybridation à bas coût pour les voitures et les camions

 |   |  466  mots
L'ambition d'Exoès est de devenir leader mondial des systèmes de conversion de chaleur en électricité pour des puissances allant jusqu'à 100 kilowatts à l'horizon 2015. © Exoes
L'ambition d'Exoès est de devenir leader mondial des systèmes de conversion de chaleur en électricité pour des puissances allant jusqu'à 100 kilowatts à l'horizon 2015. © Exoes (Crédits : exoes)
Cette jeune start-up bordelaise a mis au point un procédé permettant de transformer la chaleur des pots d'échappement des véhicules en électricité. L'énergie ainsi produite permet de faire avancer le véhicule au démarrage sur les 100 premiers mètres, là où la consommation est la plus importante.

Après six années de recherche, 100 000 heures de travail et 10 brevets déposés, Exoès, société installée à Gradignan, près de Bordeaux, a conçu avec ses 12 ingénieurs une nouvelle technologie, qui transforme la chaleur des pots d'échappement de voitures en électricité. Actuellement, « un tiers de l'énergie de la voiture y est perdu », souligne son PDG, Arnaud Desrentes, un trentenaire, diplômé de l'Institut français du pétrole (IFP).
Grâce à l'énergie produite, son boîtier permet de faire avancer le véhicule au démarrage sur les 100 premiers mètres, là où la consommation est la plus importante. Le résultat est probant : jusqu'à 15% de réduction de consommation, une autonomie en mode 100% électrique accrue et un mode zéro émission, zéro pollution. Concrètement, Exoes installe un échangeur dans le pot d'échappement duquel est envoyé un liquide sous pression. Sous l'effet des fortes températures, il est transformé en gaz. La vapeur d'eau vient alors pousser sur un moteur à pistons miniaturisé, qui, par le biais d'un alternateur, produit de l'électricité. La « brique » fait la taille d'un compresseur de climatisation. « C'est une hybridation de la voiture à un prix défiant toute concurrence ! », souligne en avant Arnaud Desrentes.

Un vaste marché : les voitures et les camions en Europe et aux Etats-Unis

Le marché est porteur et en pleine éclosion. En 2020, les constructeurs devront payer une amende si la moyenne des émissions de CO2 de leurs véhicules dépasse 95 g/km, l'objectif fixé par l'Union européenne. Or, pour l'heure, les technologies sur le marché ne permettent pas d'atteindre ce seuil.
Début juillet, Exoès va présenter officiellement auprès des industriels un démonstrateur aux dimensions d'une automobile. Déjà, la start-up a convaincu PSA, mais aussi un équipementier américain lors d'un d'une mission Ubifrance sur les véhicules hybrides et électriques aux Etats-Unis du 13 au 20 avril, où elle a rencontré Ford, General Motors... « Ce voyage a confirmé le marché au niveau industriel, y compris pour les poids-lourds », relève Arnaud Desrentes. Selon lui, le marché des poids-lourds outre-Atlantique pourrait être le premier à démarrer. « Le budget numéro 1 du transporteur, c'est le carburant », rappelle-t-il. Chaque année, 3 millions de poids-lourds sont vendus.
L'entreprise n'a pas encore commencé à commercialiser qu'elle est l'une des trois premières entreprises du secteur au niveau international. La Société des ingénieurs de l'automobile et ses experts l'ont sélectionnée pour une conférence à l'Institut français du pétrole, afin de présenter son système. « Nous sommes l'une des rares petites entreprises retenues », précise Arnaud Desrentes. L'ambition d'Exoès est de devenir leader mondial des systèmes de conversion de chaleur en électricité pour des puissances allant jusqu'à 100 kilowatts à l'horizon 2015.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2015 à 23:10 :
2009 création exoes: recherche dans le domaine de la production d'électricité avec des chaudières : levée de fonds conséquente - objectif : commercialisation 2012 . résultat? Aucuns, Perte sèche pour le contribuable.
Aujourd'hui , exoes se reinvente: 2009 création puis projet EVE :disparu les chaudières, les partenariats initiaux. Objectifs actuels, "devenir leader mondial" de l'hybride sur chaleur "fatale" !nouveaux "partenariats" et la capacité de levée de fonds à tour de bras est impressionante . Il est temps que les acteurs de la vie publique et politique fassent cesser de telles pratiques en les contrôlant. on ne peut continuer à distribuer des fonds publiques sans obligation de résultats.
Je vous invite à rechercher les articles concernant exoes en 2009 2011 2012 2014, et évidemment consulter les comptes publiés. Édifiant !
(Par ailleurs se prévaloir de brevet sur des principes préexistant au 19ème siècle ne fera pas avancer la science)
a écrit le 01/06/2013 à 18:42 :
Il me semble qu'il y avait déjà eu un article sur ce sujet, avec des commentaires sur la source froide... En tout cas, une belle startup créée par des vrais pros (Arts et Métiers +IFP School pour le PDG) ! Il y a une autre société qui propose un système à air comprimé.
a écrit le 01/06/2013 à 11:16 :
Je trouve l'idée tres bonne, mais on aurait pu nous dire le prix du systeme. quoi qu'il en soit je souhaite la reussite a ce systeme
a écrit le 01/06/2013 à 0:59 :
c'est une tres belle invention, tous mes voeux de succes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :