Paris, plus que jamais capitale des congrès

 |   |  533  mots
Inauguré en 1974, le Palais des Congrès dispose d'un grand amphithéatre de plus de 3.700 places -Copyright Paris Tourist Office - Photographe: Fabian Charaffi
Inauguré en 1974, le Palais des Congrès dispose d'un grand amphithéatre de plus de 3.700 places -Copyright Paris Tourist Office - Photographe: Fabian Charaffi (Crédits : Paris Tourist Office - Photographe : Fabian Charaffi)
Les plus de 200 sites dont disposent la capitale et la région Île-de-France ont accueilli 996 congrès en 2011, un nouveau record selon une étude l'Office du Tourisme de Paris. Au total, ces manifestations ont attiré 792.000 visiteurs, soit une hausse de 18% sur un an. Au niveau international, Paris est remontée à la deuxième place du classement de l'Association internationale des congrès et des conventions.

Paris, ville des amoureux... et des congrès ! En 2011, la capitale et le reste de l'Île-de France ont acceuilli 996 de ces évènements, révèle une étude publiée mercredi par l'Office du Tourisme et des Congès de Paris,qui souligne une progression de 3,8% par rapport à 2010. La moyenne des participants s'affiche également en hausse avec 795 personnes, contre 701 l'année précédente.

Au total, la région a attiré 792.000 congrètistes, en augmentation de 18% sur un an. Un succès pour les 206 sites -centres de congrès, lieux scientifiques ou hôtels pourvus de salles de réunions- que compte la région. Parmi eux, le parc des expositions de la porte de Versailes fait par exemple son entrée dans la liste des quinze sites accueillant le plus grand nombre de participants quand Disneyland Paris en sort. Le Palais des Congrès de Paris occupe lui toujours la première place devant le Cnit situé dans le quartier d'affaires de La Défense. Au total, les quinze principaux sites ont organisés 38% du total des congrès mais ont réunis 64 % des participants.

Le secteur médical, premier organisateur

"Sans surprise, le secteur médical, à la recherche d'échange et de partage des connaissances, choisit de valoriser ses travaux à travers la participation à ce type de manifestation", explique l'étude. Ce secteur représente en effet près de la moitié des congrès qui se sont tenus à Paris l'année dernière. Celui de la société européenne de cardiologie (ESC) a d'ailleurs battu le record d'affluence avec 33.000 participants. Comme en 2010, l'économie (7,7% des congressistes), les sciences sociales (7,1 %), l'industrie (5,2 %) et la technologie (4,9 %) sont les secteurs les plus présents après le domaine médical.

Une "niche de poids pour le tourisme d'affaires"

Avec 1,3 millions de nuitées en 2011, les congrès constituent une "niche de poids pour le tourisme d'affaires". Les participants à ces manifestations ont pesé pour 8% de la fréquentation lié au tourisme d'affaires en région parisienne, cette activité représentant elle même 44,5% des nuitées globales à Paris. Et pour 2012, l'étude se veut optimiste. Elle souligne un calendrier déjà "bien rempli". Les congrès prévus -comme celui sur l'urologie, avec 13.000 participants attendus, ou celui sur les interventions cardiovasculaires qui devrait rassembler 10.000 personnes- pourraient permettre à la capitale de franchir un nouveau palier.

Une contribution au rayonnement international de Paris

Au niveau des congrès organisés par des associations internationales et rassemblant au minimum 50 personnes, Paris figure à la deuxième place du classement de l'Association internationale des congrès et des conventions (ICCA) avec 174 événements organisés. La capitale et sa région se positionnent derrière Vienne (où 181 congrès se sont tenus) mais loin devant Barcelone (150). Londres fait quant à elle partie des plus importantes progressions, passant de la quatorzième place en 2010 à une plus honorable septième position. En termes de pays et toujours selon les critères de l'ICCA, les Etats-Unis sont toujours le pays qui organise le plus de congrès et conventions devant l'Allemagne, l'Espagne, le Royaume-Uni, la France puis l'Italie. Parmi les "BRICS", le Brésil et la Chine se classent respectivement 7e et 8e.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2012 à 15:13 :
Paris pour les vacances un peux comme Athènes c'est bien
a écrit le 31/05/2012 à 11:36 :
Destination idéale pour venir avec sa secrétaire ou passer du bon temps. Mais la France pour y produire c'est une autre histoire.
Réponse de le 31/05/2012 à 15:37 :
vous semblez dire qu'on s'y reproduit plus qu'on s'y produit...
a écrit le 31/05/2012 à 9:26 :
Paris et le désert français !
Capitale des congrès dans un pays qui en organise moins que les grandes puissances économiques.
Il y a encore beaucoup à faire dans d'autres villes françaises.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :