Jean-Pierre Moure, président de l'agglomération de Montpellier « Nous allons développer la recherche et l'innovation. »

 |   |  257  mots
Copyright Reuters

Les investissements consentis pour venir en aide aux entreprises innovantes sont-ils suffisants ?
On a tapé juste. Mais il nous faut encore amplifier le mouvement. Ce que nous avons fait ici nous a permis de créer près de 5000 emplois depuis la mise en place du premier incubateur, en 1987. Avec un taux de pérennisation des entreprises au bout de cinq ans de 83 %, contre 65 % au plan national. C'est une réussite. Nous allons développer la recherche et l'innovation pour muscler les entreprises et les conditions de création d'emplois à Montpellier, considérée comme un territoire laboratoire capable de générer des brevets, et donc de la valeur ajoutée.

Localement, le taux de chômage continue de progresser...
Nous sommes le territoire de la Région qui crée le plus d'emplois mais le taux de chômage est ici de quatre points supérieur au national. Mais cela s'explique. Nous recevons 6000 nouveaux habitants par an. Tous n'ont pas un emploi. Nous devons être encore plus performants, notamment sur les grands travaux à venir. Nous allons mettre en place une cellule opérationnelle comme pour la troisième ligne de tram, pour rapprocher l'offre d'emploi de la demande.

Que faut-il attendre de la « Cité intelligente qui va être créée à Montpellier ?
Cette initiative doit créer le mouvement et l'action avec des contrats de R&D que nous passons avec IBM, les universités et les chercheurs de l'IDATE. Tout ceci profitera aux habitants eux-mêmes. Ces services vont générer des emplois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :