Natural Security veut créer son standard d'authentification biométrique

 |   |  349  mots
Il suffit de poser son doigt sur un boîtier pour être instantanément identifié grâce à une reconnaissance à distance de ses données biométriques enregistrées sur sa carte bancaire personnelle. © NS
Il suffit de poser son doigt sur un boîtier pour être instantanément identifié grâce à une reconnaissance à distance de ses données biométriques enregistrées sur sa carte bancaire personnelle. © NS (Crédits : NS)
Après sept ans de R&D et une utilisation expérimentale de six mois par 900 consommateurs, la PME travaille à la diffusion de son standard d'authentification sécurisée basée sur une reconnaissance à distance de données biométriques enregistrées dans la puce de cartes bancaires personnelles.

Les sept actionnaires de Natural Security que sont Auchan, Banque Accord, Leroy Merlin, BNP Paribas, Crédit Agricole, Crédit Mutuel Arkéa et le leader mondial des terminaux de paiement Ingenico ont mis plusieurs dizaines de millions d'euros dans les travaux de R&D de cette entreprise. Objectif : imposer à travers le monde un nouveau standard d'authentification forte avec une très grande simplicité d'emploi. Il suffit de poser son doigt sur un boîtier pour être instantanément identifié grâce à une reconnaissance à distance de ses données biométriques enregistrées sur sa carte bancaire personnelle.
A Lille et à Angoulême, plus de 900 clients de deux centres commerciaux Auchan viennent d'en faire l'expérience d'octobre 2012 à mars 2013. « Plus de 9 sur 10 se disent prêts à réaliser l'ensemble de leurs achats à l'aide de ce nouveau mode de paiement. Cette expérimentation est une réussite », souligne Cédric Hozanne, directeur général de Natural Security.
Plus besoin de retenir de code PIN ou de mot de passe pour payer avec sa carte de crédit ou avoir accès sur le Web à ses informations personnelles. Pas de risque non plus d'avoir ses données biométriques enregistrées dans une base centralisée avec tous les risques de traçabilité que cela comporte. Tout est réuni pour que ce nouveau mode d'authentification séduise les consommateurs.

Deux expérimentations aux Etats-Unis

Reste à définir le processus de certification qui permettra de déployer ce nouveau standard à grande échelle à travers la vente de licences d'exploitation. Natural Security voit grand et travaille déjà avec une trentaine d'entreprises partenaires spécialisées dans le paiement, le contrôle d'accès et la signature électronique. La société mène actuellement deux expérimentations aux Etats-Unis. Discover, un des leaders américains du paiement, teste sa technologie sur de la transaction bancaire.
L'université de San José, en Californie l'utilise en contrôle d'accès à ses bâtiments. De quoi rendre son innovation encore plus crédible aux yeux des gros acteurs mondiaux du monde la banque et du commerce.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :