Paca, région la plus dynamique en bourse

 |   |  640  mots
Rémy de Tonnac, le PDG d'Inside Secure
Rémy de Tonnac, le PDG d'Inside Secure
Depuis le début de l'année, la place financière Nyse Euronext a accueilli 7 entreprises dont 2 issues de la région. La semaine dernière, Éric Hémar, PDG du groupe de logistique vauclusien ID Logistics a sonné la cloche qui marque l'ouverture des marchés financiers. Quant à l'aixoise Inside Secure elle espère atteindre la rentablité à la fin de l'année

"C'est une étape importante pour l'entreprise mais il ne s'agit qu'une étape. Cette introduction en bourse nous fournit les moyens d' être un acteur important dans la consolidation qui s'annonce et pouvoir ainsi saisir des opportunités de reprise" explique Éric Hémar, le PDG du groupe, alors qu'il sonnait la cloche symbolique. Un début, toutefois, en version diesel. Pour ses premiers pas sur le marché parisien NYSE Euronext, après avoir levé 29 millions lors de son introduction en Bourse, la valeur ID Logistics n'affiché sur 5 jours qu'une progression de 1%. La société créée en 2001 (462 millions de CA en 2011 avec un résultat opérationnel de 14,8 millions) veut booster son développement international notamment par des opérations de croissance externe avec des sociétés de taille moyenne".L'entreprise s'est distinguée en fin d'année dernière avec la reprise de Mory Logidis, le pôle logistique de Mory, en redressement judiciaire (235 personnes). Avec cette acquisition, le groupe étoffe son portefeuille clients en mettant la main sur des industriels et non des moindres (Snecma, Yves Rocher, Rémy Cointreau ...). Son activité possédait alors une forte composante "grande distribution". Et atteint surtout une taille suffisamment significative pour envisager d'autres opérations plus importantes. D'où son besoin de cash.

Inside Secure, la chouchou des medias

Peu de temps avant, le 20 février, la société aixoise Inside Secure, devenue depuis la chouchou des médias, s'était également introduite sur la place parisienne Nyse Euronext avec l'espoir de lever 79 millions alors que sa principale concurrente, le Néerlandais NXP, capitalise quelque 6,2 milliards de dollars sur le Nasdaq. Fondée en 1994, fruit d'un essaimage de Gemplus, la pionnière de la Near Field Communication, la technologie qui permet de payer ou d'échanger des informations sans contact depuis son téléphone, figure parmi les 4 rares sociétés au monde en mesure de fournir des puces à très haut niveau de sécurité. L'acquisition de l'activité de micro-contrôleurs sécurisés d'Atmel (32 millions de dollars fin 2010) lui avait permis de doubler ses effectifs et d'atteindre 340 personnes.

Douze tours de financement

"Douze tours de financement ! Cela valait le coup de tenir .", s'amuse Rémy de Tonnac, le président du directoire, qui avait été contraint d'ajourner son introduction, initialement prévue avant l'été 2011, en raison de la dégradation des marchés. L'ancien ingénieur de Gemplus se félicite d'avoir choisi la place parisienne, citant au passage les soubresauts que vit la française Sequans, spécialisée dans les puces 4G, qui a choisi le New York Stock Exchange pour se faire coter en avril 2011 et qui aurait perdu plus de la moitié de sa valeur depuis. il insistait récemment auprès des PME régionales sur la mentalité de "guerrier" dont il fallait faire preuve : "être capable de réagir vite, surtout en période de crise, être extrêmement vigilant pendant la préparation à l'entrée en bourse sur sa communication car tout ce que vous dîtes pourra être retenu contre vous. En même temps, elle vous permet de structurer votre société".L'entreprise aixoise prévoit d'être rentable fin 2012.

La société, qui compte notamment parmi ses clients le fabricant du Blackberry RIM, a annoncé il y a quelques jours que sa solution avait été retenue par Nokia (ndlr, qui figure à son capital) pour l'intégrer au nouveau smartphone Lumia 610 NFC. Première implémentation des technologies MicroRead et Open NFC dans un téléphone sous environnement logiciel Microsoft Windows Phone. "Inside Secure est la plus importante introduction parisienne depuis deux ans et Paca (61 sociétés cotées), est la région la plus dynamique depuis le début de l'année", se félicitait Gilbert Saby, le président de CEFIM Pôle Bourse.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :